Bandeau de mise en avant

Yann Karamoh s'engage jusqu'en 2018 avec le Stade Malherbe

Arrivé au centre de formation du Stade Malherbe en 2011, Yann Karamoh (17 ans), qui joue actuellement avec la réserve, en CFA2, a paraphé son premier contrat professionnel avec le club normand. Le nouveau n°7 des "Bleu et Rouge" s'est engagé pour une durée de trois saisons avec le SMC.
Yann Karamoh qui pose, ici, au moment de la signature de son premier contrat "pro" avec Alain Cavéglia, le directeur sportif du SMC, portera le n°7 avec le Stade Malherbe.
Yann Karamoh qui pose, ici, au moment de la signature de son premier contrat "pro" avec Alain Cavéglia, le directeur sportif du SMC, portera le n°7 avec le Stade Malherbe.

Troisième de Ligue 1 après 17 journées, le Stade Malherbe n'en oublie pas, pour autant, de préparer l'avenir. Après Jean-Victor Makengo cet été, le club du président Jean-François Fortin a fait signer un deuxième membre de la prometteuse génération 1998 en la personne de Yann Karamoh. "Je suis très heureux. C'est une première étape", se félicite ce jeune homme né à Abidjan en Côte d'Ivoire et originaire de la région parisienne. "Je remercie toutes les personnes qui ont permis que ce jour arrive : mes parents, mes différents entraîneurs, le club de Caen…".

"Le prototype de l'attaquant moderne"

Une signature venant valider l'évolution de ce joueur qui ne cesse de franchir des paliers. "Ces derniers mois, Yann a compris beaucoup de choses sur le plan mental qui l'ont fait avancer", explique Grégory Proment, l'un de ses coaches avec la réserve. Convoqué dans un groupe élargi de 19 éléments pour la réception de Guingamp lors de la 13e journée de L1, le futur n°7 du SMC avait inscrit quelques semaines plus tôt son premier but chez les "pros" à l'occasion du match amical au Havre, le 9 octobre.

"Yann a tout pour effectuer une belle carrière. Il est le prototype de l'attaquant moderne. Il possède tout ce que l'on recherche dans le football aujourd'hui : la vitesse, la percussion et la polyvalence puisqu'il peut évoluer aussi bien dans l'axe que sur les côtés", décrit Alain Cavéglia, le directeur sportif normand, à propos de cet international U16-U17 avec la France (13 sélections pour quatre réalisations) qui dispose, néanmoins, d'une marge de progression conséquente. "Il faut que j'améliore mon jeu aérien", consent, notamment, ce fan du Brésilien Neymar qui s'est déjà considérablement amélioré dans le jeu dos au but.

Neymar, M'Baye Niang, Michy Batshuayi

Un attaquant qui "sait marquer et faire marquer ses coéquipiers", dixit Alain Cavéglia, comme en attestent ses statistiques. Depuis le début de la saison, cet aîné d'une fratrie comprenant trois frères et une sœur a, toutes catégories confondues, inscrit six buts et délivré cinq passes décisives en matches officiels. "Ce n'est pas le plus important. La priorité, c'est que l'équipe gagne", souligne celui qui a tapé dans ses premiers ballons au Racing Club de France à Colombes à l'âge de 7 ans. "Un bon attaquant, c'est dix buts par saison", lui rappelle, avec le sourire, le DS caennais.

"Pat (Garande) va énormément lui apporter"

"Yann me fait un peu penser à M'Baye Niang à l'époque(1). Il est puissant, technique. C'est le style de joueur capable de débloquer une situation. A un âge identique, Yann est peut-être même plus fort que M'Baye", témoigne Grégory Proment. L'intéressé, lui, se trouve des similitudes avec le Marseillais Michy Batshuayi. "Il a, bien entendu, encore des lacunes. Le jour où le staff le jugera prêt, je pense qu'il pourra les combler en côtoyant des professionnels expérimentés. En tant qu'ancien avant-centre, Pat (Garande) va également énormément lui apporter".

En attendant d'intégrer définitivement l'effectif professionnel, "au plus tard pour la préparation de la saison 2016-2017", indique Alain Cavéglia, ce titulaire indiscutable en CFA2, un niveau qu'il fréquente depuis l'exercice précédent, pourrait vivre une ultime aventure avec le centre de formation en prenant part à la Gambardella. "La Coupe, c'est toujours aléatoire, mais nous disposons d'une très belle génération", confie le directeur sportif des "Bleu et Rouge". "Ça ne dépend que de nous", ajoute Yann Karamoh qui après avoir obtenu son CAP passe actuellement son baccalauréat en alternance.

(1)Grégory Proment a été le coéquipier de M'Baye Niang au Stade Malherbe.

Yann Karamoh

  • Né le 8 juillet 1998 (17 ans) à Abidjan en Côte d'Ivoire.
  • Attaquant. Droitier. N°7.
  • 1,82 m pour 70 kg.
  • Au Stade Malherbe depuis août 2011.
  • Club précédent : Racing Club de France.
  • International U16-U17 avec l'équipe de France (13 sélections pour quatre buts).
Partager cet article sur :

À lire également

18 oct 2018

Lors de la série sans défaite à d'Ornano en 2014, le Stade Malherbe Caen s'était imposé en fin de rencontre face à l'AJ Auxerre
Groupe pro
5 matchs et près de 5 mois et demi sans défaite à d'Ornano pour le Stade Malherbe Caen. Depuis la réception de l'AS Monaco le 6 mai 2018 et un revers...
En savoir
Hakim Ben El Hadj avait arbitré la rencontre face au FC Nantes et exlu Paul Baysse après un second carton jaune
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - EA Guingamp
Hakim Ben El Hadj sera au sifflet samedi pour la réception de l'En Avant Guingamp au Stade Michel d'Ornano. Il s'agit de la deuxième fois cette...
En savoir
Après une trêve internationale de quinze jours, les caennais vont débuter le "championnat d'automne" face à l'EA Guingamp
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - EA Guingamp
Les trêves internationales ont ceci de magique qu’elles nous rappellent les jours heureux de l’été passé, nous permettent d’arborer les deux étoiles...
En savoir