Bandeau de mise en avant

Le Hackathon : une expérience couronnée de succès

Entre un club normand disposant de nombreuses idées pour améliorer le confort de ses spectateurs et des participants comblés de cette immersion pendant 24 heures à d'Ornano, le #HackathonSMC organisé par le Stade Malherbe, en amont de la réception de Bastia le week-end dernier, a été une franche réussite. Retour sur cette expérience inédite dans le football professionnel français avec Boris Helleu, spécialiste du marketing sportif.

Pourquoi organiser un hackathon ?

Le Stade Malherbe en pionnier

Parfaitement implanté dans plusieurs secteurs d'activités en France, le hackathon n'avait pas encore franchi les portes du football professionnel. Une anomalie corrigée par le Stade Malherbe qui est devenu, le week-end dernier (vendredi 29 et samedi 30 avril), le premier club de Ligue 1 et 2 à mettre en place ce type de concours sur une durée très courte et répondant à une thématique précise soumise par un commanditaire.

"Le club est tourné vers l'avenir avec un fort désir d'innover"

"A l'image du Ministère de l'Intérieur sur la problématique de la sécurité ou pour rester dans le monde du sport, le journal L'Equipe sur Que deviennent leurs lecteurs, tout le monde en organise hormis les clubs de foot. A Caen, il y en a eu un pour la création d'une webradio. C'est un dispositif qui bénéficie quasiment d'un effet de mode", indique Boris Helleu, maître de conférences à l'université de Caen et spécialiste du marketing sportif.

Soutenu par des partenaires reconnus dans le domaine des nouvelles technologies, du sport et sur le territoire normand(1), "cet événement montre que le Stade Malherbe est résolument tourné vers l'avenir avec un fort désir d'innover et d'améliorer sans cesse l'accueil et le confort de ses publics", se félicite Pierre Cormier, le directeur commercial du SMC. "Nous sommes extrêmement fiers d'avoir été les premiers (à se lancer dans cette aventure)".

Qui a participé ?

Un public hétéroclite issu de différents horizons

Surtout que le résultat fut une franche réussite autant pour le Stade Malherbe que pour les participants. "Nous avons accueilli des communicants, des graphistes, des étudiants et même des supporters. Si nous en avions aussi, nous ne voulions pas orienter seulement notre hackathon à des programmeurs ou à des développeurs", rapporte le co-organisateur d'un événement qui a réuni une quarantaine de personnes dont un tiers de féminines pour le double d'inscrits(2). "La richesse de ce public hétéroclite explique, en partie, ce succès".

"Une boîte à outils avec des idées immédiatement applicables".

Et ces participants ne sont pas près d'oublier ces 24 heures passées au cœur du stade Michel-d'Ornano (le hackathon s'est déroulé dans les salons 1913 et connecté by Orange). "J'ai eu la chance de rencontrer des personnes passionnantes, issues de différents univers, et de vivre dans un stade de football. Et ça, ce n'est pas donné à tout le monde", témoigne Hélène. "Cette expérience au sein d'un lieu unique et atypique fut une belle première", ajoute Adrien.

Quels projets ?

Quatre primés sur les huit présentés au jury

Sur le thème de la satisfaction du fan dans l'enceinte sportive, "ce que les marketeurs appellent le Matchday expérience", précise Boris Helleu, les huit équipes qui se sont constituées sur place ont proposé autant de projets répondant parfaitement aux attentes du jury(3). La moitié d'entre eux a d'ailleurs été primée. "Nous avons été agréablement surpris. Il ne faut pas oublier que le supporter, pendant 90', il regarde le match. Ces applications ne doivent pas être des nuisances".

"Une partie du public de Malherbe possède cette culture numérique"

Sur la troisième marche du podium, la Team "Ecofan" a imaginé des mécanismes incitatifs pour améliorer la propreté des stades. Deuxième, la Team "Viking Boost" a conçu une application misant sur les jeux, les photos et les écrans géants afin de combler les temps morts. Premiers ex æquo, la Team "Vik'Thor" a lancé une application pour animer une communauté de supporters avant, pendant et après les rencontres alors que la Team "Hélène et les garçons" a élaboré une application ultra personnalisée incarnée par une intelligence artificielle assistant les fans.

(1)Orange, Normandy French Tech, Pole Tes, Caen la Mer, Synergia, Maddyness, Nota Bene, Ouest-France, Crédit Agricole, SportBuzzBusiness.fr

(2)Pour des raisons de logistique, le Stade Malherbe avait dû limiter le nombre de participants.

(3)Le jury était composé de Pierre Cormier (directeur commercial du SM Caen), Pierre-André Martin (délégué général Normandy French Tech), Jonathan Le Borgne (responsable promotion et réseaux sociaux à Ouest-France), Valentin Lecaillez (chargé de projet pôle TES), Christopher Blin (directeur de l'agence Cap Skirring), Rémy Lesellier (responsable marketing stratégique et innovation du Crédit Agricole).

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

19 oct 2018

Infos club
C'est devenu une habitude depuis 3 saisons, la Ligue de Football Professionnelle vous offre la possibilité de représenter votre équipe de cœur...
En savoir

16 oct 2018

Infos club | Ligue 1 Conforama : LOSC - SM Caen
Le Malherbe Normandy Kop organise un déplacement au stade Pierre-Mauroy pour la rencontre LOSC Lille – SM Caen le samedi 27 octobre à 20h. – Tarifs :...
En savoir

03 oct 2018

Infos club
Après une quatrième et une cinquième place lors des deux dernières saisons, objectif podium cette saison pour le Stade Malherbe au Championnat des...
En savoir