Bandeau de mise en avant

Lyon - SM Caen : le contexte

Après avoir réalisé une excellente opération dans la course au maintien lors de la dernière journée en dominant Strasbourg, le Stade Malherbe retrouve l'OL ; une formation lyonnaise éliminée en quart de finale de la Coupe de France par les hommes de Patrice Garande il y a dix jours. Pour renouveler cet exploit, les Caennais sont bien conscients de l'ampleur de la tâche qui les attend face à des Gones dans l'obligation de l'emporter à domicile pour conserver intacte leur chance de finir sur le podium.

Dix jours après leur qualification en demi-finale de la Coupe de France aux dépens de l'OL (1-0 sur un but d'Ismaël Diomandé), le Stade Malherbe recroise sur sa route les Gones ; la troisième confrontation entre les deux équipes cette saison (à l'aller, Lyon s'était imposé 2-1 à d'Ornano). Un rendez-vous que les partenaires de Julien Féret abordent l'esprit un peu plus libéré suite à leur succès face à Strasbourg lors de la journée précédente (2-0). Comptant sept longueurs d'avance sur le barragiste à dix "étapes" du terme, les "Bleu et Rouge" ont accompli un grand pas vers le maintien. "Avec le nombre de points que l'on a (35), notre objectif n'est pas atteint", met en garde Patrice Garande. "Si on commence à se dire qu'il ne nous manque plus qu'une ou deux victoires, on peut se retrouver en danger. Il faut lutter contre toute forme de relâchement".

"La chance d'avoir un groupe qui apprend de ses expériences"

"Certes, on a un matelas d'avance confortable. Mais dans l'histoire du club, à chaque fois qu'on s'est retrouvé dans cette situation... Cette saison, on a déjà eu des possibilités de faire des choses comme avant Dijon", ajoute le coach caennais. Toutefois, comme il l'évoquait en conférence de presse vendredi midi, le patron technique du SMC possède la chance d'avoir un groupe "qui apprend de ses expériences". "Quand on fait un match bidon face à Dijon, derrière, ça nous a servi contre Strasbourg". Pour espérer rapporter un résultat positif du Groupama Stadium, les Normands sont prévenus. Ils doivent "pousser dans leurs derniers retranchements" des Lyonnais s'apprêtant à disputer leur 17e rencontre depuis le début de l'année 2018 (14 pour le Stade Malherbe).

La dernière en date, jeudi soir, en 8e de finale de la Ligue Europa avec un succès 1-0 en Russie face au CSKA Moscou. Restant sur six matches consécutifs sans succès en Ligue 1 (3N-3D), l'OL n'a plus le choix. Il faut l'emporter sous peine de voir le podium s'envoler définitivement (avant le coup d'envoi, les hommes de Bruno Genesio accusent cinq unités de retard sur Marseille qu'ils défieront le week-end prochain). "Au niveau des résultats, cette équipe a des difficultés en championnat, mais je trouve les jugements sur leurs contenus sévères", estime Patrice Garande. "Après leur deuxième mi-temps à Montpellier (1-1) et leur succès en Coupe d'Europe, je pense que cette équipe va être requinquée psychologiquement. Il ne faut pas s'attendre à affronter une équipe moribonde".

> L1. J29 - Lyon (4e) / SM Caen (12e), dimanche 11 mars à 17 heures au Groupama Stadium.

  • Le groupe caennais : Rémy Vercoutre (g), Brice Samba (g) - Frédéric Guilbert, Romain Genevois, Alexander Djiku, Ismaël Diomandé, Yoël Armougom - Durel Avounou, Vincent Bessat, Youssef Aït Bennasser, Jessy Deminguet, Julien Féret (cap), Stef Peeters, Jan Repas - Enzo Crivelli, Ronny Rodelin, Hervé Bazile, Timo Stavitski.
  • Le groupe lyonnais : Anthony Lopes (g), Mathieu Gorgelin (g) - Rafael, Kenny Tete, Mouctar Diakhaby, Marcelo, Jérémy Morel, Fernando Marçal, Ferland Mendy - Lucas Tousart, Houssem Aouar, Tanguy Ndombélé, Jordan Ferri - Memphis Depay, Bertrand Traoré, Maxwel Cornet, Myziane Maolida, Mariano Diaz.
Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

21 sep 2018

Forfait pour cette rencontre face à l'AS Saint-Etienne, Enzo Crivelli pourrait retrouver le groupe du Stade Malherbe dès mercredi face au Montpellier HSC
Groupe pro
Alors que Baïssama Sankoh et Alexander Djiku purgeront leur premier match de suspension demain sur le terrain de l'AS Saint-Etienne, Fabien Mercadal...
En savoir
La joie de Ronny Rodelin et des caennais après la victoire sur le terrain de l'AS Saint-Etienne en 2015/2016
Groupe pro
2/3 - Sur les trois dernières saisons en Ligue 1 Conforama, le Stade Malherbe s'est imposé à deux reprises sur la pelouse de Geoffroy-Guichard....
En savoir

20 sep 2018

Groupe pro
Rendez-vous samedi après-midi pour une séance de dédicaces sur le village des sports de la Foire Internationale de Caen. Alors qu'une partie du...
En savoir