Bandeau de mise en avant

Metz - SM Caen : De retour à Saint-Symphorien trois plus plus tard

Le dernier succès caennais à Saint-Symphorien remonte à janvier 2010. Dans un choc entre deux prétendants à la montée en L1, le Stade Malherbe de Grégory Tafforeau s'était imposé 3-1 aux dépens du FC Metz d'un certain... Vincent Bessat.
Le dernier succès caennais à Saint-Symphorien remonte à janvier 2010. Dans un choc entre deux prétendants à la montée en L1, le Stade Malherbe de Grégory Tafforeau s'était imposé 3-1 aux dépens du FC Metz d'un certain... Vincent Bessat.

Depuis son premier déplacement en Lorraine le 27 juillet 1988 lors du baptême du feu du club normand en D1 (soldé par une défaite 1-0 du SMC), le Stade Malherbe s'est déplacé à 18 reprises à Metz pour un bilan de cinq victoires, cinq nuls pour neuf défaites. Pour retrouver la trace du dernier succès caennais au stade Saint-Symphorien, il faut remonter au 25 janvier 2010. Alors que les deux équipes, pensionnaires de Ligue 2, luttaient pour la montée à l'étage supérieur, les "Bleu et Rouge" s'étaient imposés 3-1 avec des réalisations signées Kandia Traoré, Julien Toudic et Youssef El-Arabi. Le but des "Grenats" avait, lui, été l'œuvre d'un certain... Vincent Bessat ! Une rencontre qui avait été reportée à l'époque d'un mois ; la faute à d'abondantes chutes de neige.

A noter que c'est la deuxième fois que les hommes de Patrice Garande se rendront en terre messine cette saison. Il y a deux mois et demi, les partenaires de Julien Féret avaient composté leur billet pour les quarts de finale de la Coupe de France au terme d'un scénario de fou. Alors que le SMC a ouvert la marque grâce au premier but sous le maillot "Bleu et Rouge" de Timo Stavitski (51'), les Lorrains - une minute après l'expulsion d'Hervé Bazile - reviennent à hauteur sur un tir d'Ibrahima Niane dévié par Damien Da Silva (85'). En infériorité numérique et menés suite à une réalisation de Nolan Roux (2-1, 108'), les Normands trouvent les ressources nécessaires pour arracher l'égalisation durant la prolongation par Ismaël Diomandé (2-2, 113') avant de se qualifier à l'issue de la séance des tirs au but avec un Brice Samba de gala ; le gardien caennais détournant quatre tentatives adverses dont une panenka de Farid Boulaya.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

19 aoû 2018

Après plusieurs mois d'absence la saison dernière, le Malherbe Normandy Kop était de retour hier avec un magnifique tifo à l'entrée des joueurs sur la pelouse de d'Ornano pour affronter l'OGC Nice
Groupe pro
Découvrez l'ensemble des photos de la rencontre face à l'OGC Nice pour la première de la saison hier soir à d'Ornano. Le retour du Malherbe Normandy...
En savoir
La célébration reste la même pour Yacine Bammou, l'attaquant du Stade Malherbe a réalisé son célèbre salto après l'ouverture du score avant de rejoindre le banc de touche pour fêter le but avec le reste de l'effectif
Groupe pro
Auteur du premier but du Stade Malherbe cette saison sur un penalty obtenu par Malik Tchokounté, la belle histoire de Yacine Bammou avec d’Ornano...
En savoir

18 aoû 2018

Groupe pro
Après une première période dominée de la tête et des épaules et l'ouverture du score de Yacine Bammou au retour des vestiaires, le Stade Malherbe s'...
En savoir