Bandeau de mise en avant

Monaco - SM Caen 2-0 : le compte rendu

Fin de parcours pour les hommes de Patrice Garande en Coupe de la Ligue. Comme il y a deux mois en championnat, les Caennais - malgré une prestation de bonne facture - ont subi la loi de l'AS Monaco. Les partenaires d'Alexander Djiku - capitaine d'un soir - ont été éliminés 2-0 en Principauté sur deux réalisations signées de Guido Carrillo à la demi-heure de jeu et Radamel Falcao à une dizaine de minutes de la fin. Place désormais à la Ligue 1 avec la réception de Guingamp, samedi soir, pour le compte de la 18e journée.

Le contexte

De retour sur Le Rocher pour décrocher un premier quart de finale depuis 2012

Entre un déplacement à Toulouse il y a trois jours et la réception de Guingamp samedi soir ; deux rendez-vous estampillés Ligue 1, le Stade Malherbe rouvrait la parenthèse Coupe de la Ligue en revenant sur le Rocher ; là même où il s'était incliné à la mi-octobre pour le compte de la 10e journée (2-0). Des Caennais concentrés à 100% sur cette affiche avec comme enjeu un premier quart depuis 2012. "On ne parle plus du championnat. La Coupe de la Ligue, c'est une autre compétition", martelait Patrice Garande.

"Ne pas disputer ce match pour essayer de me prouver quelque chose"

Compte tenu de la longue liste d'absents côté normand (lire Les compositions), ce 8e de finale donnait l'occasion à certains éléments moins utilisés lors de cette phase aller de se signaler. "Mais il ne faut pas que ces joueurs ressentent une pression particulière. Ils ne doivent pas disputer ce match pour essayer de me prouver quelque chose", prévenait le patron technique du SMC. "Il faut qu'ils rentrent sur le terrain avec l'ambition de se qualifier".

Un objectif relevé au regard de l'adversité qui attendait les "Bleu et Rouge" en Principauté. Eliminée de toutes les Coupes d'Europe, ayant quasiment fait une croix sur la défense de son titre de champion de France (neuf points de retard sur le leader parisien), l'ASM a fait des coupes nationales une priorité. A commencer par cette Coupe de la Ligue dont elle a été finaliste de l'édition précédente (défaite 4-1 contre le PSG). "Les Monégasques ne vont pas brader cette compétition", appuyait le coach des "Bleu et Rouge".

Les compositions

En 4-3-3 avec Jonathan Delaplace, Durel Avounou et Stef Peeters

Avec Romain Genevois (genou), Youssef Aït Bennasser (pied) et Julien Féret (cheville) forfaits alors que Vincent Bessat et Hervé Bazile - en phase de reprise - sont restés en Normandie, Patrice Garande proposait un 4-3-3 avec les présences, notamment, dans le onze de départ d'Ismaël Diomandé, Jonathan Delaplace et Stef Peeters. L'international ivoirien formait la charnière centrale au côté d'Alexander Djiku, promu capitaine. Mais dès la demi-heure de jeu, l'entraîneur caennais était contraint de modifier sa défense avec le sortie sur blessure d'Ismaël Diomandé (genou droit) remplacé par Damien Da Silva.

Touché au genou, Ismaël Diomandé contraint de sortir à la demi-heure de jeu

Epaulés par Baïssama Sankoh en position de sentinelle, Jonathan Delaplace et Stef Peeters - alignés dans le cœur du jeu - connaissaient leur première titularisation depuis le tour précédent (le 24 octobre). Pour animer les couloirs, l'entraîneur caennais alignait respectivement Christian Kouakou à droite et Durel Avounou à gauche. Conduisant l'attaque malherbiste en première période, Ivan Santini était relayé par Ronny Rodelin à la pause. Comme à Lorient, Brice Samba - l'habituel doublure de Rémy Vercoutre en championnat - gardait les cages du SMC.

Du côté monégasque, Leonardo Jardim - comme annoncé en conférence de presse d'avant-match - procédait à plusieurs changements dans sa composition (en 4-2-3-1) en laissant, entre autres Joao Moutinho, Thomas Lemar et Radamel Falcao sur le banc au coup d'envoi ; Danijel Subasic et Jemerson s'asseyant, eux, en tribunes pour cette rencontre. Touché à la cuisse gauche au Parc des Princes il y a deux semaines, Andrea Raggi effectuait son retour dans l'axe de la défense. Passé par le centre de formation du Stade Malherbe, Adama Diakhaby se positionnait sur l'aile gauche de l'animation offensive.

Le film du match

Les Caennais punis sur une perte de balle en première période

  • 8'. Ayant faussé compagnie à son vis-à-vis sur le côté gauche, Rony Lopes rentre dans la surface de réparation puis déclenche un centre à ras de terre que Guido Carrillo ne parvient pas à couper avant que Brice Samba ne le prolonge en corner.
  • 9'. Sur le coup de pied de coin qui suit dégagé par Ivan Santini, Christian Kouakou se joue de Fabinho pour mieux partir en contre-attaque. Fixant le dernier défenseur monégasque en la personne d'Andrea Raggi, l'attaquant ivorien voit sa frappe du droit à l'entrée des 16,50 mètres passer au-dessus de la transversale de Diego Benaglio.
  • 21'. Après un corner contré dans un premier temps par Jonathan Delaplace, Rachid Ghezzal obtient une seconde chance. Son centre rentrant trouve la tête d'un Almany Touré s'élevant plus haut que tout le monde, mais cette tentative n'attrape pas le cadre.
  • 27'. Récupérant un ballon aux abords de la surface de réparation après un bon pressing de Jonathan Delaplace sur Terence Kongolo, Christian Kouakou crochète Andrea Raggi avant d'adresser un centre en retrait qui ne trouve, malheureusement, pas preneur.
  • 34'. Suite à un ballon intercepté au milieu de terrain par Rony Lopes, le meneur de jeu portugais décale dans la profondeur Guido Carrillo. En position idéale, l'avant-centre monégasque - d'un tir puissant au premier poteau - ne tremble pas au moment d'ouvrir le score. Monaco - SM Caen 1-0
  • 45+2'. Un coup franc de Rony Lopes dévié de la tête par Damien Da Silva contraint Brice Samba à une claquette au-dessus de sa transversale.
  • 54'. Après une récupération de Jonathan Delaplace dans le camp adverse, Ronny Rodelin - d'une roulette - élimine Kévin N'Doram, contourne Fabinho avant de s'essayer des 20 mètres. Mais la frappe du Réunionnais est légèrement trop croisée.
  • 65'. Il faut une intervention de Ronny Rodelin dans ses 5,50 mètres pour empêcher Guido Carrillo de signer un doublé suite à une remise de la tête d'Almany Touré après un centre enroulé du pied gauche - à l'angle des 16,50 mètres - de Rachid Ghezzal.
  • 82'. Sur une contre-attaque monégasque menée par Thomas Lemar, l'ex-Caennais arme un tir croisé de son pied gauche qui ne passe pas très loin du montant opposé de Brice Samba.
  • 85'. Profitant d'une récupération agressive - à la limite de la faute - de Joao Moutinho dans les pieds de Baïssama Sankoh, Radamel Falcao exécute un lob du rond central qui piège Brice Samba. Monaco - SM Caen 2-0

La réaction

"Je ne suis pas déçu par le comportement de l'équipe"

  • Patrice Garande, entraîneur du SM Caen : "Je ne suis pas déçu par le comportement de l'équipe. Les joueurs ont montré qu'ils avaient envie de passer ce tour. On a des problèmes récurrents avec ce manque d'efficacité. On a une ou deux situations pour ouvrir le score. Et après, on est puni sur notre seule erreur en première mi-temps. La sortie d'Ismaël (Diomandé) ? Je ne pense pas que ça ait déstabilisé l'équipe. Je suis surtout déçu pour Isma, car il faisait un bon match. J'espère que ce n'est pas trop grave, car en défense centrale, Romain (Genevois) est déjà blessé et Alex (Djiku) est suspendu pour le match face au PSG. Maintenant, il faut se projeter sur la suite avec, tout d'abord, la réception de Guingamp".

MONACO - SM CAEN 2-0

Stade Louis-II.

Mi-temps : 1-0.

Arbitrage de M. Thomas Léonard.

Buts : Carrillo (34'), Falcao (85').

Avertissements : Raggi (40') à Monaco ; Diomandé (24'), Santini (42'), Mbengue (45'+2) à Caen.

  • Monaco : Diego Benaglio (g) - Almany Touré, Kamil Glik, Andrea Raggi (cap), Terence Kongolo - Fabinho (Joao Moutinho, 71'), Kévin N'Doram - Rachid Ghezzal, Rony Lopes (Thomas Lemar, 62'), Adama Diakhaby - Guido Carrillo (Radamel Falcao, 76'). Remplaçants : Seydou Sy (g) - Djibril Sidibé, Joao Moutinho, Soualiho Meité, Keita Baldé. Entraîneur : Leonardo Jardim.
  • SM Caen : Brice Samba (g) - Frédéric Guilbert, Ismaël Diomandé (Damien Da Silva, 32'), Alexander Djiku (cap), Adama Mbengue - Baïssama Sankoh, Jonathan Delaplace, Stef Peeters - Christian Kouakou, Ivan Santini (Ronny Rodelin, 46'), Durel Avounou (Jordan Nkololo, 71'). Remplaçants : Rémy Vercoutre (g) - Florian Le Joncour, Jessy Deminguet, Jan Repas. Entraîneur : Patrice Garande.
Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

14 aoû 2018

Groupe pro
Au terme de trois saisons pleines au Stade Malherbe, Ronny Rodelin (28 ans) prend la direction de l'EA Guingamp. 
En savoir
Stef Peeters aurait pu réduire le score à la 52ème minute sur un coup-franc à l'entrée de la surface qui a terminé sa course sur le poteau de Gianluigi Buffon
Groupe pro
Retrouvez le résumé vidéo du premier match de la saison 2018/2019 disputé dimanche soir sur la pelouse du Paris-Saint-Germain. Les buts des Champions...
En savoir
Groupe pro
Après une longue préparation faite d’intenses efforts et de sudation, il était temps pour le Stade Malherbe Caen de se jeter enfin dans le grand bain...
En savoir