Mondial 2018 : Les Caennais connaissent leurs adversaires

Le tirage au sort de la phase de poules de la Coupe du Monde 2018 en Russie (14 juin - 15 juillet 2018) s'est déroulé ce vendredi après-midi, au Kremlin, à Moscou. Si le Sénégal d'Adama Mbengue a hérité d'un groupe assez ouvert (Pologne, Japon, Colombie), la tâche sera beaucoup plus ardue pour le Maroc de Youssef Aït Bennasser avec l'Espagne et le Portugal (avec pourquoi pas Damien Da Silva dans ses rangs) ainsi que pour la Croatie d'Ivan Santini (Argentine, Islande, Nigéria) qui pourrait croiser la route des Bleus en 8e de finale.

Les Caennais Ivan Santini, Youssef Aït Bennasser et Adama Mbengue rêvent de participer au Mondial 2018 en Russie.
Les Caennais Ivan Santini, Youssef Aït Bennasser et Adama Mbengue rêvent de participer au Mondial 2018 en Russie.

Pour la première fois depuis 1994 aux Etats-Unis avec le Suédois Kennet Andersson*, le Stade Malherbe pourrait être représenté sur une Coupe du Monde ; le Sénégal d'Adama Mbengue, le Maroc de Youssef Aït Bennasser et la Croatie d'Ivan Santini étant qualifiés pour l'édition en Russie (14 juin - 15 juillet 2018). Depuis ce vendredi après-midi et le tirage au sort de la phase de poules qui s'est tenu au Kremlin à Moscou, les nations de nos trois Caennais connaissent l'identité de leurs adversaires.

"On va finir en tête Inch'Allah (rires)", Adama Mbengue

Dans le groupe H, le Sénégal - qui participera à un Mondial pour la première fois depuis 2002 - défiera successivement la Pologne, le Japon et la Colombie. "C'est un groupe assez ouvert", reconnaît Adama Mbengue qui a suivi le tirage au sort chez lui avec un ami. "Je suis confiant. On a des joueurs pour passer ce premier tour. On va finir en tête Inch'Allah (rires)". Le latéral gauche normand se montre plutôt satisfait de ne pas croiser le chemin de l'un des favoris de la compétition. "Je préfère tomber dans ce groupe et éviter l'Angleterre, l'Espagne, le Portugal... Quand l'adversaire de la poule du Portugal et de l'Espagne est tombé, j'ai tremblé".

Son partenaire en club, Youssef Aït Bennasser a eu moins de chance puisque c'est justement son Maroc qui a hérité du Portugal et de l'Espagne ; la poule B étant complétée par l'Iran. "Notre premier match contre l'Iran sera décisif. Maintenant, le foot est fait de surprises et d'exploits. Les matches se jouent souvent à rien", rappelle le n°10 des "Bleu et Rouge" qui se fait une joie d'affronter des sélections aussi prestigieuses. "On fait du foot pour disputer ce genre de rencontres. Pour le Maroc, c'est l'occasion de s'étalonner contre des grosses écuries européennes et à titre personnel, contre des grands joueurs. Cristiano (Ronaldo), (Andres) Iniesta, ce sont des noms qui m'ont fait rêver quand j'étais plus jeune".

Et si Youssef Aït Bennasser retrouvait Damien Da Silva le 20 juin pour Portugal - Maroc

Dans ce groupe B, Youssef Aït Bennasser pourrait croiser la route de Damien Da Silva avec le Portugal. Certes, le défenseur central du Stade Malherbe n'a jamais été convoqué avec la Seleçao, mais ses performances de très haut niveau depuis le début de cette saison nous laissent penser qu'il n'a pas dit son dernier mot. "Ça serait magnifique de pouvoir retrouver Damien au Mondial. C'est un joueur qui se donne toujours à fond pendant les entraînements et les matches. En tout cas, je lui souhaite de tout cœur d'être sélectionné. Beaucoup de joueurs aimeraient évoluer avec lui", souligne le milieu de terrain des Lions de l'Atlas.

"J'espère qu'on ne jouera pas la France en 8e, mais en finale", Ivan santini

Non retenu lors du rassemblement de novembre, mais présent sur les trois précédents, Ivan Santini va devoir lutter pour gagner sa place dans les 23 Croates. Mais au regard de l'adversité qui attend la sélection au maillot à damiers en Russie (reversée dans le groupe D avec le Nigéria, l'Islande et l'Argentine de Lionel Messi !), la convocation du géant de Zadar ne constituera pas un luxe.

"C'est un groupe dur, mais je pense qu'on devrait passer", se montre relativement confiant l'avant-centre normand. En cas de qualification pour les 1/8e de finale, la Croatie pourrait croiser la route de la France qui se trouve dans la poule C (les deux premiers de chacune des huit poules compostent leur billet). "J'espère qu'on ne jouera pas la France en 8e, mais en finale", lance Ivan Santini. Verdict le 15 juillet au stade Loujniki de Moscou.

*S'il s'était déjà engagé en faveur du Stade Malherbe, Kennet Andersson n'est arrivé en Normandie qu'après la Coupe du Monde aux Etats-Unis.

LE PROGRAMME DES CAENNAIS

Groupe B : Youssef Aït Bennasser avec le Maroc

  • Vendredi 15 juin à 17 heures : Maroc - Iran au stade Krestovski à Saint-Pétersbourg
  • Mercredi 20 juin à 14 heures : Portugal - Maroc au stade Loujniki à Moscou
  • Lundi 25 juin à 20 heures : Espagne - Maroc à l'Arena Baltika à Kaliningrad

Groupe D : Ivan Santini avec la Croatie

  • Samedi 16 juin à 21 heures : Croatie - Nigéria à l'Arena Baltika à Kaliningrad
  • Jeudi 21 juin à 20 heures : Argentine - Croatie au stade de Nijni Novgorod
  • Mardi 26 juin à 20 heures : Islande - Croatie au Rostov Arena

Groupe H : Adama Mbengue avec le Sénégal

  • Mardi 19 juin à 14 heures : Pologne - Sénégal à l'Otkrytie Arena à Moscou
  • Dimanche 24 juin à 17 heures : Japon - Sénégal au stade Central à Iekaterinbourg
  • Jeudi 28 juin à 16 heures : Sénégal - Colombie au Cosmos Arena à Samara
Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

20 fév 2018

Avant de recevoir Damien Da Silva et le Stade Malherbe samedi, Benjamin Jeannot et les Dijonnais se déplacent à Troyes en match en retard de la 24e journée.
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : Dijon FCO - SM Caen
Prochain adversaire du Stade Malherbe qu'ils recevront à Gaston-Gérard, samedi 24 février (coup d'envoi à 20 heures), pour le compte de la 27e...
En savoir

19 fév 2018

Le Stade Malherbe de Youssef Aït Bennasser se rendra au stade Raymond-Kopa pour défier le SCO de Pierrick Capelle samedi 17 mars. Coup d'envoi à 20 heures.
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : Angers - SM Caen
Pour le compte de la 30e journée de Ligue 1 Conforama, le Stade Malherbe se rendra au stade Raymond-Kopa pour défier Angers SCO samedi...
En savoir
Pour la 12e fois en 19 journées, les U17 de Matthieu Ballon n'ont pas encaissé de but. ©Photo d'archives
Groupe pro
Frustration et déception. Voici les sentiments qui animaient les U17 nationaux du Stade Malherbe sur le trajet retour de leur déplacement au Camp des...
En savoir