Bandeau de mise en avant

Nice - SM Caen : l'interview d'avant-match

Sur la pelouse de l'Allianz Riviera ce samedi soir, Adama Mbengue pourrait réintégrer le onze de départ de Patrice Garande. Un petit événement pour le latéral gauche caennais qui n'a plus évolué en Ligue 1 depuis la mi-janvier et la réception de Lille à cause d'une pubalgie. Alors que le n°22 des "Bleu et Rouge" ambitionne de participer à la prochaine Coupe du Monde en Russie avec le Sénégal, ce retour tombe à pic pour le Stade Malherbe - privé de Vincent Bessat - toujours à la lutte pour le maintien.

Après quasiment quatre mois d'absence, comment vous sentez-vous physiquement ?

"J'ai rejoué deux fois avec la réserve (70' il y a deux semaines en N3 et 1 h 30 le week-end dernier lors d'une opposition interne). Les sensations ont été bonnes. Je n'ai pas ressenti de douleurs. Je suis confiant. Je ne suis pas inquiet par rapport à mon retour. Le football, c'est dans mon sang. Dieu merci, je suis prêt à jouer contre Nice".

"Je suis confiant. Le football, c'est dans mon sang"

Comment avez-vous vécu cette longue indisponibilité ?

"C'est la première fois que je me blessais aussi longtemps. Quand je suis sorti contre Lille, je pensais que je serais absent deux-trois semaines. Je suis revenu une première fois, mais j'ai rechuté. Ça m'a fait mal. J'ai vu un gars (un spécialiste) à Paris. C'est lui qui m'a soigné. Au départ, on m'avait dit que je devais me faire opérer. J'en ai même pleuré. Ça signifiait la fin de ma saison. Ça aurait été difficile à accepter".

Avez-vous eu des nouvelles d'Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal ?

"Je l'ai eu au téléphone. Il a pris de mes nouvelles. Il va annoncer une pré-sélection de 35 joueurs la semaine prochaine (le 14 mai). Pour en faire partie, il m'a dit qu'il fallait que je rejoue. Sinon, il était impossible pour moi de participer à la Coupe du Monde".

Avant la Coupe du Monde, vous avez un autre objectif très important avec le Stade Malherbe…

"Contre Nice, l'objectif, c'est de gagner pour se maintenir en Ligue 1. Je veux aider l'équipe, tout donner. Je suis là pour le club. Le coach m'a parlé. Il m'a expliqué que je devais apporter ma fraîcheur. On ne mérite pas de se retrouver à cette place. On devrait se situer autour de la 10e-12e place. Mais c'est comme ça, on a perdu des points et on joue le maintien".

  • L1. J37 - Nice (7e) / SM Caen (15e), samedi 12 mai à 21 heures à l'Allianz Riviera.
Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

14 aoû 2018

Stef Peeters aurait pu réduire le score à la 52ème minute sur un coup-franc à l'entrée de la surface qui a terminé sa course sur le poteau de Gianluigi Buffon
Groupe pro
Retrouvez le résumé vidéo du premier match de la saison 2018/2019 disputé dimanche soir sur la pelouse du Paris-Saint-Germain. Les buts des Champions...
En savoir
Groupe pro
Après une longue préparation faite d’intenses efforts et de sudation, il était temps pour le Stade Malherbe Caen de se jeter enfin dans le grand bain...
En savoir

13 aoû 2018

Comme la semaine dernière, le Stade Malherbe va effectuer une séance à huis-clos vendredi sur la pelouse de d'Ornano
Groupe pro
Après avoir subi le réalisme du Paris-Saint-Germain pour débuter sa saison 2018/2019, le Stade Malherbe s'apprête à préparer son premier match de la...
En savoir