"S'il inscrit 12-13 buts, Ivan ira à la Coupe du Monde"

Pour Patrice Garande, la participation d'Ivan Santini à la Coupe du Monde 2018 en Russie dépend de son efficacité. "Pour un avant-centre, il n'y a que ça qui compte".
Pour Patrice Garande, la participation d'Ivan Santini à la Coupe du Monde 2018 en Russie dépend de son efficacité. "Pour un avant-centre, il n'y a que ça qui compte".

En conférence de presse d'avant-match, Patrice Garande est revenu sur la possible participation de trois Caennais au Mondial 2018. Pendant la trêve internationale, le Maroc de Youssef Aït Bennasser, le Sénégal d'Adama Mbengue et la Croatie d'Ivan Santini ont décroché leur billet pour la Russie en juin. "Ce serait fantastique que trois joueurs du Stade Malherbe fassent la Coupe du Monde", se réjouit d'avance le coach normand. Aucun élément du club normand n'a pas plus participé à ce rendez-vous depuis le Suédois Kennet Andersson et le Mondial américain en 1994*.

"Ce serait fantastique que trois joueurs du Stade Malherbe fassent le Mondial"

"C'est très positif pour nous. S'ils veulent aller à la Coupe du Monde, ces trois joueurs doivent être très performants. Cette ambition passe par des performances en club et rejaillir sur l'équipe", développe le patron technique du SMC. "Quand Youssef va revenir (de blessure), s'il fait en sorte que Malherbe reste dans la première partie du classement, il ira à la Coupe du Monde. Pour Adama, s'il veut y aller, on doit se dire dans les mois qui viennent : "A Malherbe, il y a un arrière gauche, c'est du haut niveau"".

Concernant Ivan Santini qui n'a pas été retenu par le nouveau sélectionneur croate, Zlatko Dalic, lors du dernier rassemblement, son rêve de Mondial passe par son efficacité devant les cages adverses. "Pour un avant-centre, il n'y a que ça qui compte", lance Patrice Garande bien placé pour savoir de quoi il parle. "S'il inscrit 12-13 buts, Ivan ira à la Coupe du Monde. Quel que soit le sélectionneur en place. C'est réglé comme du papier à musique".

*S'il s'était déjà engagé en faveur du Stade Malherbe, Kennet Andersson n'est arrivé en Normandie qu'après la Coupe du Monde aux Etats-Unis.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

20 fév 2018

Avant de recevoir Damien Da Silva et le Stade Malherbe samedi, Benjamin Jeannot et les Dijonnais se déplacent à Troyes en match en retard de la 24e journée.
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : Dijon FCO - SM Caen
Prochain adversaire du Stade Malherbe qu'ils recevront à Gaston-Gérard, samedi 24 février (coup d'envoi à 20 heures), pour le compte de la 27e...
En savoir

19 fév 2018

Le Stade Malherbe de Youssef Aït Bennasser se rendra au stade Raymond-Kopa pour défier le SCO de Pierrick Capelle samedi 17 mars. Coup d'envoi à 20 heures.
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : Angers - SM Caen
Pour le compte de la 30e journée de Ligue 1 Conforama, le Stade Malherbe se rendra au stade Raymond-Kopa pour défier Angers SCO samedi...
En savoir
Pour la 12e fois en 19 journées, les U17 de Matthieu Ballon n'ont pas encaissé de but. ©Photo d'archives
Groupe pro
Frustration et déception. Voici les sentiments qui animaient les U17 nationaux du Stade Malherbe sur le trajet retour de leur déplacement au Camp des...
En savoir