A Arzon, les Caennais vont monter en régime

Après une première semaine de reprise sur Caen marquée par une batterie de tests médicaux pour chaque joueur, les hommes de Patrice Garande - dans le Morbihan depuis dimanche soir où ils sont en stage pour 12 jours - ont entamé la deuxième étape de leur préparation. Une période primordiale afin d'être opérationnel le 5 août pour la reprise du championnat dont Jean-Marc Branger, le préparateur physique du Stade Malherbe, nous livre quelques clés.

Grâce aux données récoltées à l'issue des tests médicaux passés à la reprise, Jean-Marc Branger - le préparateur physique du Stade Malherbe - a constitué trois groupes de travail en fonction des capacités physiques des joueurs.
Grâce aux données récoltées à l'issue des tests médicaux passés à la reprise, Jean-Marc Branger - le préparateur physique du Stade Malherbe - a constitué trois groupes de travail en fonction des capacités physiques des joueurs.

Après une première semaine partagée entre La Prairie avec un travail de courses et la plaine de Venoix où ils ont pu de nouveau taper dans le ballon, les partenaires de Julien Féret ont rejoint Arzon depuis dimanche soir, cadre de leur unique stage cet été. Une reprise qui a été marquée par un check-up médical complet pour l'ensemble des joueurs de l'effectif : dentiste, ophtalmologiste, podologue… Des Caennais qui ont également passé en parallèle des tests au CHU.

"Des séances à haute intensité pour se rapprocher des efforts en match"

"Avec un masque sur le visage, ils ont couru sur un tapis roulant avec une légère pente de 0,5% par bloc de quatre minutes. Au fur et à mesure, l'intensité augmentait. Au départ, le tapis est à 6 km/heure. A la fin, on tourne autour de 20 km/heure", détaille Jean-Marc Branger. "Grâce à une prise de lactates en prélevant une goutte de sang au niveau de l'oreille, on détermine les seuils aérobie et anaérobie. Ainsi, on obtient une VMA, une VO2 max, une fréquence cardiaque max…".

Autant de données qui permettent au préparateur physique du Stade Malherbe de constituer ses groupes de travail pour la suite de la préparation et notamment pour le rassemblement de 12 jours dans le Morbihan. "On quitte la PPG pour rentrer progressivement dans la préparation physique individualisée avec des séances à haute intensité pour se rapprocher de plus en plus des efforts à réaliser pendant les matches".

Un décalage à combler pour les internationaux par rapport au reste de l'effectif

Un stage sur la presqu'île de Rhuys qui sera entrecoupé et clôturé par les premières rencontres amicales : face à Avranches (N1), le 8 juillet, à Sarzeau, puis contre Le Havre (L2), le 14 juillet, à Bayeux. "Comme les volumes et les charges de travail sont importantes à ce stade de la saison, on ne peut pas être au top", rappelle Jean-Marc Branger. "On ne se trouve pas dans une logique de compétition, mais de préparation. Et les matches amicaux en font partie intégrante".

"Les matches amicaux font partie intégrante de la préparation"

Un rassemblement à plus de 300 km du complexe de Venoix qui demande une sacrée logistique. "Avec Alain (Cavéglia) et Patrice (Garande), on a repéré les lieux et notamment le terrain d'entraînement il y a cinq mois", indique l'ancien gardien, entre autres, de Nancy, Epinal et Gueugnon. "Même s'il y a déjà du matériel sur place ; l'hôtel a d'ailleurs été choisi en fonction, on a ramené quasiment toute notre salle de musculation qu'on a transportée dans un camion".

Il faut dire que pendant ce séjour à Arzon Jean-Marc Branger doit remettre tout le monde au même niveau et notamment, les internationaux mobilisés en fin de saison dernière et qui ont bénéficié de quelques jours de repos supplémentaires*. "Comme ils se trouvent en décalage par rapport à leurs coéquipiers, avec eux, je reprends la base. Par rapport à ceux qui ont repris le 26 juin, ils ont un programme identique", explique le préparateur physique du SMC.

*Chaker Alhadhur, Ismaël Diomandé et Yann Karamoh ont rejoint le groupe de Patrice Garande au début du stage.

Partager cet article sur :

À lire également

20 juil 2017

Sorti en début de seconde période à cause d'une douleur au niveau des adducteurs, Romain Genevois - qui remporte, ici, son duel aérien - a effectué un footing de décrassage ce jeudi matin.
Groupe pro
SM Caen - Lorient 2-1
En savoir
Le Stade Malherbe de Julien Féret retrouvera le Stade Rennais de Yoann Gourcuff samedi 22 juillet au stade Pierre-Compte à Vire.
Groupe pro
Pour son quatrième match de préparation, le Stade Malherbe affrontera la Stade Rennais, samedi 22 juillet au stade Pierre-Compte à Vire. Coup d'envoi...
En savoir
Aligné en charnière centrale en première période à côté de Romain Genevois, Alexander Djiku - arrivé en provenance de Bastia la semaine dernière - a connu son baptême du feu sous le maillot caennais.
Groupe pro
Les deux buts caennais de Ronny Rodelin et Christian Kouakou, les parades de Brice Samba en seconde période, les premiers pas d'Alexander Djiku sous...
En savoir