Bandeau de mise en avant

Patrice GARANDE souhaite "recréer une dynamique"

CONF180612_12.jpgNommé entraîneur principal du SM Caen, l'ancien attaquant - champion olympique en 1984 - entend insuffler "une nouvelle dynamique", suite au coup d'arrêt de la relégation en Ligue 2. Rencontre.

 

SA CARRIERE DE JOUEUR

Né dans la banlieue lyonnaise et formé à l'AS Saint-Etienne, Patrice GARANDE disputa 414 matches professionnels et inscrivit 140 buts. Le rapide attaquant termina meilleur buteur de Ligue 1 avec l'AJ Auxerre en 1984 puis deuxième réalisateur du championnat, quatre ans plus tard, avec l'AS Saint-Etienne (17 buts).

Aux côtés de Philippe JEANNOL, José TOURE ou encore Guy LACOMBE, l'ancien protégé de Guy ROUX remporta également le seul titre de champion olympique de l'histoire de l'Equipe de France. En 1984, les Bleus d'Henri MICHEL firent ainsi résonner la Marseillaise à Los Angeles, après un succès sur le Brésil (2-0) en finale.

 

SON PARCOURS D'ENTRAINEUR

Suite à l'arrêt de sa carrière de joueur en 1994, Patrice GARANDE fut engagé en qualité d'entraîneur-adjoint de l'équipe pro du SM Caen aux côtés de Pierre MANKOWSKI, Guy DAVID puis Gabriel CALDERON entre 1995 et 1998.

La saison suivante, il connut sa première expérience d'entraîneur principal à l'AS Cherbourg, qu'il prit en CFA et mena en National. En 2005, quelques mois après la fin du contrat de GARANDE à l'ASC, Franck DUMAS fit appel à ses services pour occuper, à nouveau, le poste d'entraîneur-adjoint au Stade Malherbe.

 

LA SUCCESSION

Le nouvel entraîneur principal du SM Caen a tenu, lundi après-midi, à rendre un hommage sincère et appuyé à celui qui a dirigé l'équipe durant 7 ans. "J'ai beaucoup appris auprès de Franck (DUMAS), a ainsi expliqué Patrice GARANDE. Au départ, on est à l'opposé au niveau des caractères, des personnalités, mais chacun a su comprendre l'autre. Et on est devenus amis."

Il développe : "Durant sept ans, on a vécu de très bons moments, d'autres un peu moins bons. Le foot, c'est toujours comme ça, il y a des victoires, il y a des échecs. Mais ce qui a fait notre force, c'est la solidarité. Franck a toujours été à notre écoute, il y avait beaucoup de complicité dans le travail. On a vécu une très belle aventure humaine."

 

L'OBJECTIF

Patrice GARANDE a été clair : "Après une relégation, l'important, c'est de digérer l'échec, de recréer tout de suite quelque chose, d'insuffler une nouvelle dynamique à l'intérieur du club. Dans le management ou la conception des séances, je vais forcément travailler d'une manière différente de celle de Franck car chaque entraîneur a logiquement sa propre façon de faire."

Sa première mesure, GARANDE l'a annoncée lundi après-midi. "Tous les entraînements du groupe pro seront ouverts au public. C'est utile et nécessaire pour que les gens puissent venir." Il ajoute : "Les seules et très rares exceptions concerneront, éventuellement, des séances de veille de match qu'on effectuerait à D'Ornano."

 

LE DEFI PERSONNEL

Pour la première fois de sa carrière d'entraîneur, l'ex-attaquant, âgé de 51 ans et diplômé du DEPF, prend les destinées d'une équipe professionnelle. "J'ai dirigé Cherbourg en National. Alors, il est certain qu'en L2, les joueurs sont meilleurs, il y a plus de monde dans le stade, plus de médias autour. Mais, au fond, ça ne change pas grand-chose. Pour un coach, l'idée est la même : bâtir un plan de jeu pour battre l'adversaire."

"Quand j'étais jeune joueur, on m'avait dit que je n'étais pas bon et que je ne passerais jamais pro... J'ai pourtant fait une carrière. On a tous un destin, une voie à tracer. J'ai toujours su que, si ça devait venir, un jour ou l'autre, ici ou ailleurs, ça viendrait. Je suis content que ça se fasse de cette manière, dans un club que je connais et, surtout, avec l'aval des gens qui sont autour de moi (NDLR : J-F. FORTIN, F. DUMAS et A. CAVEGLIA)."

 

Patrice GARANDE en bref.

Parcours de joueur. 414 matches en pro, 140 buts. Champion Olympique 1984. 1 sélection en Equipe de France A. Clubs : Oulins (1973-75), Saint-Etienne (1975-79), CS Chênois (Suisse, 1979-80), Orléans (1980-81), Auxerre (1981-86), Nantes (1986-87), Saint-Etienne (1987-89), Lens (1989-90), Montpellier (1990-91), Le Havre (1991-92), Sochaux (1992-93) et Bourges (1993-94).

Parcours d'entraîneur : Adjoint au SM Caen (1995-98 et 2005-2012), Entraîneur Principal à Cherbourg (1999-2004, CFA puis National) et au SM Caen (à partir de juin 2012).

 

 

Partager cet article sur :

À lire également

15 nov 2018

La dernière apparition de Jeff Louis en Ligue 1 Conforama avec le Stade Malherbe Caen remonte 19 mars 2017
Groupe pro
Arrivé au Stade Malherbe en juillet 2015 et après plus de trois ans sous contrat avec le SM Caen, Jef Louis et le club ont décidé de se séparer d'...
En savoir

14 nov 2018

Groupe pro
Après deux jours de repos, les joueurs du Stade Malherbe Caen reprendront le chemin de l'entraînement cet après-midi à 15h30 avant d'enchaîner deux...
En savoir

13 nov 2018

Absent des derniers rassemblements avec la Guadeloupe, Claudio Beavue fait son retour en sélection pour affronter le Curaçao
Groupe pro
Absent des dernières sélections avec la Guadeloupe, Claudio Beauvue va disputer dans le cadre des qualifications à la Concacaf Nation League une...
En savoir