Le Stade Malherbe n'a pas été déçu

Contre une formation angevine particulièrement agressive, les hommes de Patrice Garande, menés au score à la pause avant d'égaliser au retour des vestiaires sur une réalisation d'Andy Delort, ont eu un aperçu de ce qui pourrait les attendre cette saison face à des concurrents directs dans la lutte pour le maintien.
Travaillant dur lors du stage à Deauville pour se remettre au niveau physique, Jeff Louis a été récompensé de ses efforts en disputant la dernière demi-heure.
Travaillant dur lors du stage à Deauville pour se remettre au niveau physique, Jeff Louis a été récompensé de ses efforts en disputant la dernière demi-heure.

Auteurs d'un sans-faute durant ce début de préparation (deux succès pour Caen, autant pour Angers + un nul), le Stade Malherbe et le SCO possédaient l'opportunité de s'étalonner face à un adversaire d'une division similaire à moins de trois semaines du coup d'envoi de la Ligue 1. Pour ce troisième match amical qui n'en avait que le nom, Patrice Garande donnait du temps de jeu à tout le monde à l'exception, bien entendu, des deux éléments blessés.

Un onze de départ aux allures d'équipe type

Outre N'Golo Kanté toujours pas fixé sur son avenir, le coach du SMC composait sans Florian Le Joncour, en phase de reprise après une entorse de la cheville, et Julien Féret, victime d'une légère lésion de l'aponévrose du pied gauche. Du côté du promu angevin, pas de trace de l'ancien normand, Jonathan Kodjia. Et pour cause, le deuxième meilleur buteur de L2 avec 15 réalisations lors de l'exercice précédent a été transféré lundi à Bristol (D2 anglaise).

Organisé en 4-3-3, un système qui a fait ses preuves la saison dernière, les "Bleu et Rouge" se présentaient avec un onze de départ aux allures d'équipe type, au regard des absences, avec Vercoutre dans les cages, une charnière composée de Da Silva et Ben Youssef avec Appiah et Imorou en latéraux, un trio au milieu avec Seube, Delaplace et Bessat tandis que Delort se positionnait en avant-centre, entouré sur les ailes par Nangis et Bazile.

Un premier acte qui se termine dans la confusion

Dans cette configuration, le club du président Jean-François Fortin maîtrisait les débats dans le quart d'heure initial sans pour autant se procurer des occasions franches. Après une entame timide, les "Blanc et Noir" sortaient, eux, progressivement de leur coquille. Des protégés de Stéphane Moulin qui piégeaient même les Malherbistes. Sur un ballon dans le dos de la défense, Dennis Appiah déstabilisait Abdoul Camara dans la surface de réparation. Thomas Mangani, le capitaine scoïste, transformait la sentence en prenant à contre-pied Rémy Vercoutre sur ce penalty (0-1, 21').

Une Egalisation signée Andy Delort

Quasiment dans la foulée, les coéquipiers de Nicolas Seube auraient pu recoller à la marque avec la complicité d'un joueur adverse. De la tête, Gaël Angoula manquant de tromper son propre gardien, Ludovic Butelle (26'). Un premier acte qui se terminait dans la confusion. Ne laissant pas les Caennais tirer le coup franc obtenu à la dernière minute à 25 mètres des cages de Butelle, M. Lepaysan, l'arbitre, avait invité, quelques instants plus tôt, Lenny Nangis à regagner les vestiaires à la suite d'une échauffourée dans le mur.

A la mi-temps, Patrice Garande modifiait complètement sa ligne arrière, faisant également rentrer Jordan Nkololo. Même si ces changements n'avaient aucun lien avec ces 45' premières minutes assez ternes puisque l'entraîneur normand les avait décidés dès le départ, force est de constater que le SMC affichait un tout autre visage. Il ne fallait pas patienter longtemps, d'ailleurs, pour voir les Normands revenir à hauteur. A la suite d'un cafouillage sur un coup de pied arrêté, Andy Delort se montrait le plus opportuniste (1-1, 50').

Baptême du feu pour Jeff Louis

En dépit de cette magnifique réaction, le technicien caennais procédait, comme prévu, à une nouvelle revue d'effectif à une demi-heure du terme avec les entrées simultanées de Jonathan Beaulieu, Jordan Leborgne, Mathieu Duhamel (apparu quelques instants auparavant en remplacement d'Andy Delort contraint de sortir à cause d'une arcade en sang consécutive à un coup de coude), Florian Raspentino et Jeff Louis ! "Ressuscité", selon les propos du coach calvadosien, la dernière recrue du Stade Malherbe, annoncé pourtant en tribunes, car hors de forme, disputait du coup ses premières minutes sous le maillot "Bleu et Rouge".

Du temps de jeu pour tout le monde

L'international haïtien qui ne tardait pas à se signaler en décalant Duhamel après une percée plein axe. Rentrant sur son pied gauche, MD7 armait sa frappe, mais trouvait sur son chemin l'ultime rempart angevin alors que Raspentino, à la récupération aux 20 mètres, n'attrapait pas le cadre (75'). Un quart d'heure plus tôt, c'était Paul Reulet qui se mettait en évidence en repoussant un tir à angle fermé de Cheikh Ndoye, le Scoïste le plus entreprenant (61').

Au cours d'une seconde période hachée par les nombreux changements de part et d'autre, aucune des deux équipes ne trouvait la faille. "Nous nous attendions à un match musclé, nous n'avons pas été déçus. A mon goût, il y a eu un peu trop d'agressivité. Après une première période plus que moyenne où nous n'avons pas pressé ensemble, nous avons bien réagi. Il nous manque encore quelques ingrédients de la compétition", analysait Patrice Garande.

SM Caen (L1) - Angers (L1) 1-1

Stade Jacques-Fould à Alençon.

Mi-temps : 0-1

Arbitrage de M. Lepaysan.

Buts : Delort (50') à Caen ; Mangani (sp 21') à Angers.

Avertissements : Appiah (21'), Nkololo (69') à Caen ; Angoula (47'), Mangani (54') à Angers.

  • SM Caen : Rémy Vercoutre (g, Paul Reulet, 46') - Dennis Appiah (Chaker Alhadhur, 46'), Damien Da Silva (Alaeddine Yahia, 46'), Syam Ben Youssef (Jordan Adéoti, 46'), Emmanuel Imorou (Alexandre Raineau, 46') - Nicolas Seube (cap, Jonathan Beaulieu, 60'), Jonathan Delaplace (Jordan Leborgne, 60'), Vincent Bessat (Florian Raspentino, 60') - Lenny Nangis (Jeff Louis, 60'), Andy Delort (Mathieu Duhamel, 54'), Hervé Bazile (Jordan Nkololo, 46'). Entraîneur : Patrice Garande.
  • Angers : Ludovic Butelle (g, Alexandre Letellier, 46') - Gaël Angoula (Vincent Manceau, 60'), Ismaël Traoré (Anthar Yahia, 66'), Romain Thomas, Yoann Andreu - Cheikh Ndoye, Romain Saïss (Fodé Doré, 64'), Thomas Mangani (cap, Olivier Auriac, 64') - Billy Ketkeophomphone (Jean-Pierre N'Samé, 70'), Gilles Sunu (Mathias Serin, 78'), Abdoul Camara (Pierrick Capelle, 74'). Remplaçants : Guy Ngosso, Charles Diers, Slimane Sissoko. Entraîneur : Stéphane Moulin.
Partager cet article sur :

À lire également

26 oct 2020

Groupe pro | Ligue 2 BKT : SM Caen 1 - 0 Guingamp
J8 Ligue 2 BKT : Le résumé vidéo de SMCaen 1-0 EA Guingamp  
En savoir

25 oct 2020

Jessy Deminguet a souligné l'état d'esprit du groupe après la victoire 1-0 face à l'EA Guingamp
Groupe pro | Ligue 2 BKT : SM Caen 1 - 0 Guingamp
J8 Ligue 2 BKT : La réaction de J.Deminguet après SMCaen 1-0 EA Guingamp J8 Ligue 2 BKT : La réaction de P.Dupraz après...
En savoir

24 oct 2020

Entré en jeu à cinq minutes du terme, Jessy Deminguet a offert la victoire au Stade Malherbe Caen dans le temps additionnel
Groupe pro | Ligue 2 BKT : SM Caen 1 - 0 Guingamp
Dominateur tout au long de la rencontre, le Stade Malherbe Caen a trouvé la faille en fin de match face à l'En Avant Guingamp. Après une première...
En savoir