Le gardien s'est engagé pour un an + deux en option

Gardien de la réserve dont il a été l'un des principaux artisans de la remontée au classement en National 3, Thomas Callens (19 ans) a paraphé son premier contrat professionnel avec le Stade Malherbe. Venu se relancer en Normandie en 2015 après son départ du FC Lorient, le portier caennais s'est engagé pour une saison + deux en option.

Derrière les Philippe Montanier, Fabrice Catherine, Benoît Costil…, Thomas Callens perpétue une longue tradition : celle des gardiens ayant signé leur premier contrat professionnel au Stade Malherbe après y avoir été formés. Une belle revanche pour ce Breton d'origine. Alors qu'en 2015 il vient d'être sacré champion de France avec les U17 de Lorient dont il est le capitaine, les dirigeants Merlus ne lui accordent pas leur totale confiance. "Ils ont proposé de me conserver un an sous convention amateur. J'en attendais deux ou trois", se souvient cet étudiant en 3e année de Staps (en attente des résultats pour valider sa licence).

En cause : sa taille jugée insuffisante pour évoluer au plus haut niveau (1,83 m aujourd'hui). Mais Thomas Callens va rapidement rebondir… au SMC. "Une relation commune me l'avait présenté", témoigne Eddy Costil à l'origine de son arrivée en Normandie. "Il était venu par ses propres moyens avec son grand-père pour faire un essai. Immédiatement, il y a quelque chose qui m'a plu chez lui". Trois ans plus tard, l'entraîneur des gardiens du centre de formation caennais ne regrette pas son choix. "C'est une belle réussite". Pour le directeur sportif Alain Cavéglia : "Thomas a réalisé une seconde partie de saison de grande qualité avec la réserve (en N3)".

Appelé il y a deux ans sur un stage pour pallier les blessures de Rémy Vercoutre et Paul Reulet

Atypique par son gabarit, Thomas Callens se distingue par "son intelligence de jeu, la qualité de son jeu au pied, sa lecture des trajectoires, sa capacité à anticiper la profondeur", décrit Eddy Costil. "Il compense sa lacune de taille". Son principal atout ? "Il possède un gros mental", explique l'éducateur normand. "C'est un gros bosseur", ajoute Alain Cavéglia. "Je ne l'ai jamais vu une seule fois venir à l'entraînement en tirant la gueule. Il a toujours le sourire. De ses entraîneurs aux éducateurs de la vie au centre en passant par le personnel d'entretien, il fait l'unanimité. Il incarne les valeurs du Stade Malherbe".

Malgré son jeune âge et la spécificité de son poste, Thomas Callens possède déjà une certaine expérience du groupe pro qu'il va définitivement intégrer à partir du 5 juillet. Sur un stage d'avant-saison à l'été 2016, ce fan d'Hugo Lloris avait été appelé par Patrice Garande pour pallier les blessures de Rémy Vercoutre et Paul Reulet. Il avait même disputé une heure contre l'UNFP lors d'un match de préparation. Depuis, le portier a régulièrement effectué des séances aux côtés de Rémy Vercoutre, Matthieu Dreyer et Brice Samba. Après Jean-Victor Makengo, Yann Karamoh, Yoël Armougom et Issa Marega, Thomas Callens est le cinquième joueur de la génération 1998 à devenir professionnel.



Thomas Callens

  • Né le 6 septembre 1998 (19 ans) à Brest (Finistère).
  • Gardien. 1,83 m pour 81 kg.
  • Parcours : Lanester, CEP Lorient, FC Lorient, SM Caen (depuis 2015).
  • Sous contrat jusqu'en 2019 (+ deux ans en option).

 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

14 jan 2019

Groupe pro
Après avoir bénéficié de deux jours de repos, les joueurs du Stade Malherbe Caen reprendront le chemin de l'entraînement demain matin à 10h00. Les...
En savoir
Très costaud au courant du mois de décembre, Yoël Armougom a connu quelques difficultés devant Nicolas Pépé vendredi
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen 1 - 3 LOSC
Résumer la prestation de l’équipe lilloise à la seule performance de son attaquant Nicolas Pépé serait une hérésie. Un match de football se joue bien...
En savoir
Enzo Crivelli est sous la menace d'une suspension après son carton jaune reçu vendredi soir face au LOSC
Groupe pro
Alors que le Stade Malherbe Caen ne compte pas de suspendu pour la rencontre face à l'Olympique de Marseille ce dimanche, Frédéric Guilbert manquera...
En savoir