Le SM Caen poursuit sa route

Ces 32èmes de finale de la Coupe de France avaient tout d’un piège tendu aux Malherbistes pour qui ce match était à double-tranchant. En cas de défaite face à une équipe de Ligue 2, le spectre d’une rechute aurait pesé lourd dans les têtes en ce mois de janvier. Bien que peu inspirés lors des quarante-cinq premières minutes, les Bleu et rouge ont abordé ce match avec sérieux et obtiennent leur qualification en 16èmes, là où d’autres clubs de Ligue 1 ont échoué.

Une rencontre fermée qui s'est jouée sur un détail, Yacine Bammou a fait le plein de confiance en inscrivant le premier but de l'année 2019
Une rencontre fermée qui s'est jouée sur un détail, Yacine Bammou a fait le plein de confiance en inscrivant le premier but de l'année 2019

Une transition bien négociée

Le Stade Malherbe restait sur trois matchs sans défaite (dont une victoire contre Toulouse) et avait donc fait son devoir pour aborder 2019 dans les meilleures conditions possibles. Le maintien en ligne de mire, un match de Coupe de France n’en reste pas moins un match à gagner. Il faut bien sûr faire plaisir aux supporters en offrant quelques parenthèses d’allégresse dans une saison compliquée, mais le plus important pour les Vikings était de garder cette dynamique et cette régularité dans les résultats. Deuxième succès en quatre matchs : voilà les joueurs de Fabien Mercadal bien lancés dans cette deuxième partie de saison.

"on s'attendait à ce genre de rencontre, un peu fermée"

Une fois de plus, l’état d’esprit de l’équipe aura sans doute été la clé de la victoire des Caennais dans un match qui a mis du temps à se débrider. Dans l’enceinte mythique du Stade Bauer dans lequel 3000 spectateurs franciliens bouillonnaient, entamer ce match de bonne manière s’avère être capital. Qui plus est sur une pelouse synthétique. Parfois en manque de tranchant dans leurs offensives, les joueurs de Fabien Mercadal ont toutefois appliqué les consignes avec rigueur tout en respectant l’adversaire. En effet, il aurait été très mal venu de ne pas respecter un adversaire et un club qui vous accueillent de si belle manière. Pour autant, le respect du jeu imposait aux Bleu et rouge de prendre l’ascendant sur un adversaire de Ligue 2 qui n’a pas démérité et qui a su poser des problèmes aux Normands jusqu'à la fin de la rencontre. Les Vikings poursuivent leur parcours en Coupe de France et aborderont la réception de Lille avec une confiance dont le retour vient une fois de plus d'être confirmée.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

20 jan 2019

Paul Baysse et la défense du Stade Malherbe se sont incliné sur la seule tentative cadrée de l'Olympique de Marseille ce soir à d'Ornano
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen 0 - 1 Olympique de Marseille
Après une rencontre globalement équilibrée, le Stade Malherbe Caen s'incline sur la plus petite des marges face à l'Olympique de Marseille. Alors que...
En savoir
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen 0 - 1 Olympique de Marseille
Un Stade Malherbe Caen qui fait plaisir à voir cet après-midi face à l'Olympique de Marseille. Après un round d'observation, c'est Yacine Bammou qui...
En savoir
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen 0 - 1 Olympique de Marseille
SM Caen : Erwin Zelazny - Yoël Armougom, Paul Baysse, Alexander Djiku, Frédéric Guilbert - Ismaël Diomandé, Fayçal Fajr - Casimir Ninga, Malik...
En savoir