"On sent que nous sommes plus solides, plus matures"

Symbole de cette équipe qui compte principalement sur des joueuses formées au club, Morgane Hauvet compte bien obtenir un maintien tant attendu dans les prochaines semaines. La défenseure des "rouge et bleu" se livre avant les trois derniers matchs décisifs de ce championnat de D3.

Est-ce que pour toi et pour le groupe, il a fallu un gros temps d'adaptation ?

La marche a été grande, oui. Nous avons eu du mal à prendre des points en première partie de saison. Nous avons bien vu, au niveau de certains matchs, que ça se jouait à un coup de pied arrêté, que ça se jouait sur des détails. C'est un championnat différent. Il y a notamment plus de rythme qu'en R1, tu dois toujours être à 100%. C’est un championnat où tu n’as pas le droit à l’erreur. Nous avons aussi perdu certaines joueuses cadres, ce qui fait que nous sommes une équipe très jeune avec peu d’expérience, et ça se ressent sur le terrain parfois.

Vous êtes une équipe avec un effectif plutôt jeune par rapport aux autres équipes. Est-ce que tu penses que ça joue un rôle par rapport aux résultats obtenus dans certaines rencontres ?

Sur quelques matchs, je pense que oui. Nous manquons parfois un peu de vice. C'est dans ces moments qu’on voit le manque d’expérience. À chaque ligne, nous sommes toutes jeunes. Il y a Dorine ou Juliette Chotard qui nous apportent leur expérience tout de même mais des fois il faudrait que l'on se montre un peu plus sereines. Offensivement, nous sommes armées pratiquement que de jeunes mais on fait preuve de beaucoup d'insouciance.

C’est la dernière ligne droite, il reste très peu de matchs. Pourrais-tu décrire cette saison en quelques mots ?

Difficile avec rebondissements. Nous avons commencé au mois de décembre en perdant ce premier match contre Châtellerault. Plus nous avançons, plus nous savions que ça allait être compliqué de se maintenir mais que nous allions le faire. Nous étions sur une longue série sans victoire. Le fait de gagner deux matchs de suite nous a surpris, mais cela nous a aussi fait croire une nouvelle fois au maintien.

La phase retour a-t-elle été meilleure que la phase aller, comment peut-on l’expliquer ?

Il y a eu du changement techniquement. Chloé nous a demandé de moins aller chercher haut. Nous sommes une équipe qui défend beaucoup, ce qui fait que nous avons encaissé beaucoup moins de buts. On sentait qu’on était plus solides, plus matures. Certains matchs contre les équipes du haut de tableau, on a souvent fait jeu égal, dans le jeu c’est beaucoup plus cohérent.

Malgré un début de saison compliqué, on sent que vous êtes prêtes pour ces derniers matchs…

Pour moi, nous n’étions pas assez stables au début de la saison. Tactiquement, nous étions sur un système que je pense moins efficace que celui-ci que nous utilisons aujourd’hui. Nous découvrions un nouveau système, un nouveau championnat, une nouvelle coach. Cela faisait beaucoup de choses à découvrir.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

21 mai 2024

Le Stade Malherbe Caen a obtenu une troisième succès en quatre journées dans cette fin de championnat
Féminines
Au terme d'une rencontre solide, les féminines du Stade Malherbe Caen ont obtenu leur maintien en s'imposant face à Bourges, deuxième du championnat...
En savoir

11 mar 2024

Notre équipe U13F, vainqueur du Challenge Départemental Futsal
Féminines
Ce samedi, au gymnase Marcel Cerdan à Lisieux, les joueuses de Manon Delafosse ont dominé la finale du challenge départemental futsal U13 féminin...
En savoir

20 fév 2024

Le joie de Maïwen Olivier et les Caennaises sur l'ouverture du score d'Alizée Leroty en première période
Féminines
Après 5 matchs sans victoires, nos féminines ont retrouvé la victoire ce week-end face RC Saint Denis. Après un premier quart d'heure sans occasions...
En savoir