Cheik Traoré poursuit son apprentissage

Dans la foulée de la signature de son premier contrat professionnel d'une année en faveur du Stade Malherbe, Cheik Traoré a été prêté à l'US Avranches pour une durée identique. Dans un championnat de National qu'il découvre, le latéral s'est parfaitement adapté même si quelques blessures ont freiné sa progression.
Sous contrat avec le Stade Malherbe, mais prêté à l'US Avranches, Cheik Traoré symbolise la parfaite entente entre les deux clubs phares de Basse-Normandie.
Sous contrat avec le Stade Malherbe, mais prêté à l'US Avranches, Cheik Traoré symbolise la parfaite entente entre les deux clubs phares de Basse-Normandie.

A 20 ans, Cheik Traoré a déjà pas mal bourlingué. Après un passage de deux saisons au PSG chez les U13 où il a côtoyé des joueurs comme Adrien Rabiot et Kingsley Coman, ce jeune homme, originaire de la région parisienne où il a tapé dans ses premiers ballons à Pierrefitte, a joué pendant quatre années à l'Entente Sannois Saint-Gratien avant de poursuivre sa formation à Sedan.

Avec le club ardennais, celui dont le grand frère, Baba, évolue à Bourg-Péronnas en Ligue 2, a atteint la finale de la Coupe Gambardella en 2013 (défaite 1-0 contre Bordeaux). "Nous avions aussi terminé troisièmes du championnat des U19 nationaux", ajoute Cheik Traoré qui a posé ses valises à Caen quelques semaines plus tard. "A la suite du dépôt de bilan de Sedan, j'ai été obligé de partir. Les responsables du Stade Malherbe m'avaient repéré lors de notre parcours en Gambardella au cours duquel nous nous étions rendus, notamment, à Quevilly", indique le Normand d'adoption.

Opération du ménisque et fracture du sturnum

Deux exercices plus tard dont un particulièrement accompli avec la réserve en CFA2, ce latéral droit, son poste de prédilection bien qu'il puisse dépanner à gauche, est en passe de devenir un titulaire indiscutable à… Avranches où il a été prêté cet été. "J'ai accepté cette proposition, car c'est une excellente opportunité d'acquérir de la maturité".

Pourtant, entre son opération du ménisque qui lui a fait manquer le début de la saison et une micro-fracture du sternum, contractée face à Marseille Consolat le 16 octobre, l'obligeant à rester environ trois semaines au repos, l'intéressé n'a pas été épargné par les blessures. "Son adaptation a été très rapide. Cheik est un garçon très athlétique et très fort dans les duels", témoigne Damien Ott qui pointe un axe de progression en priorité pour ce jeune élément.

Dans le 3-5-2 mis en place par l'entraîneur manchois, une nouveauté pour lui - "Ça fait partie d'un apprentissage tactique dont il a besoin" -, le n°2 de l'USAMSM doit apporter une plus grande contribution offensive. "Pour cela, il doit s'améliorer techniquement que ce soit dans ses prises de balle en mouvement et dans la précision de ses centres", indique le coach avranchinais. "J'espère qu'il va tirer profit de son année chez nous et que cette expérience en National lui permettra d'accrocher le wagon du monde pro". Et pourquoi pas en Ligue 1 sous le maillot "Bleu et Rouge" du Stade Malherbe dès la saison prochaine.

L'avis d'Alain Cavéglia

"Intéressant pour les joueurs et pour le club"

"Pour les jeunes que nous souhaitons prêter, nous donnons la priorité à Avranches. Avec le président (Gilbert) Guérin, nous nous appelons tous les ans durant le mercato pour qu'il nous fasse part de ses besoins. Il se trouve que son staff technique était à la recherche d'un latéral ; ce qui correspondait au profil de Cheik", explique Alain Cavéglia sur les raisons de la venue de l'ex-Sedanais dans la Manche.

Un directeur sportif du Stade Malherbe ne voyant que des avantages à avoir "un club ami" fréquenter le troisième échelon du football français à seulement une centaine de kilomètres de Caen. "Par rapport à notre réserve qui n'évolue pour le moment qu'en CFA2, le National constitue une étape supplémentaire dans leur formation".

"C'est un excellent championnat et réaliser une saison à ce niveau est très intéressant pour les joueurs comme pour nous. De plus, compte tenu de la proximité géographique entre les deux villes, nous pouvons continuer de les suivre sur le plan médical et superviser régulièrement leurs prestations sur le terrain".

 

Partager cet article sur :

À lire également

12 déc 2018

Ne pouvant pas se dérouler samedi après décision de la préfecture, la rencontre face au Toulouse FC se jouera mardi à 19h30
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Toulouse FC
Initiallement prévue samedi soir au Stade Michel d'Ornano, la rencontre opposant le Stade Malherbe Caen au Toulouse FC sa déroulera mardi 18 décembre...
En savoir
La rencontre entre le Stade Malherbe et le Toulouse FC est le troisième match de cette 18ème journée reporté à une date ultérieure
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Toulouse FC
À la demande de la Préfecture du Calvados, la rencontre SM Caen / Toulouse FC, comptant pour la 18ème journée de Ligue 1 Conforama et initialement...
En savoir

11 déc 2018

Prince Oniangué et Ismaël Diomandé ont eux aussi fait preuve de caractère au milieu de terrain pour arracher le point du match nul
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : RC Strasbourg 2 - 2 SM Caen
Cruellement en manque de points depuis plusieurs matchs, les "rouge et bleu" n’avaient d’autres choix que de ramener un résultat de la Meinau. Par...
En savoir