J14. Yohan Eudeline : "Angers et Caen ne sont pas des surprises"

Révélé chez les professionnels sous les couleurs "Bleu et Rouge" qu'il a défendues pendant trois saisons (2003-2006) après y avoir accompli une partie de sa formation, Yohan Eudeline (33 ans) ne foulera pas la pelouse de d'Ornano, dimanche, avec le SCO. Et pour cause, le milieu offensif angevin se remet doucement de son opération d'une hernie cervicale subie cet été. Avec son œil extérieur, l'ex-Mondevillais qui a également évolué à Argences évoque cette confrontation entre son ancien club et sa formation actuelle.
Après avoir découvert le monde "pro" au SMC entre 2003 et 2006, Yohan Eudeline, passé également par Guingamp, Sedan et Nantes, évolue à Angers depuis janvier 2014.
Après avoir découvert le monde "pro" au SMC entre 2003 et 2006, Yohan Eudeline, passé également par Guingamp, Sedan et Nantes, évolue à Angers depuis janvier 2014.

On ne vous a pas vu sur un terrain depuis le début de la saison. Comment allez-vous physiquement ?

"Depuis janvier, je souffre d'une hernie cervicale. Un jour, à l'entraînement, j'ai reçu une énorme décharge au niveau du coup. Cette blessure a largement dépassé le cadre de mon activité sportive. La douleur au quotidien était tellement intense que, même, les gestes de la vie de tous les jours devenaient quasiment impossibles. C'est pourquoi, j'ai été contraint de me faire opérer à la mi-juillet".

"J'espère pouvoir reprendre la course à la mi-décembre"

Lors de l'exercice précédent, vous avez, tout de même, tenté un retour à la compétition (deux titularisations aux 29e et 30e journées de L2)…

"Pour essayer de régler ce problème, j'ai subi un traitement à base de cortisone durant les deux-trois premiers mois. Du coup, en mars, j'ai essayé de passer au-delà de la douleur, mais c'était injouable".

Aujourd'hui, où en êtes-vous de votre convalescence ?

"Je poursuis ma rééducation. Je ressens encore des douleurs, notamment, après l'effort, le matin au réveil et la nuit. J'espère pouvoir reprendre la course à la mi-décembre et j'effectuerais un point à la reprise à la sortie de la trêve hivernale. Maintenant, j'évite de trop me projeter. J'ai tellement eu mal que je prends la vie au jour le jour".

N'éprouvez-vous pas trop de frustration à suivre le fantastique parcours de vos coéquipiers (quatrièmes avec 22 points après 13 journées) des tribunes ?

"Au contraire, je prends énormément de plaisir. Forcément, mon regard est différent. Est-ce qu'Angers constitue une surprise ? Oui et non. C'est vrai qu'on pouvait s'attendre à une transition difficile entre la Ligue 2 et la Ligue 1, mais au bout de deux-trois rencontres, j'ai senti que l'équipe pouvait durer dans le temps".

"Tout le monde réalise les efforts les uns pour les autres"

Quels sont les atouts de ce SCO, cuvée 2015-2016 ?

"Le coach (Stéphane Moulin) a mis en place un système qui correspond parfaitement à l'équipe. Nous sommes extrêmement solides (quatrième meilleure défense de L1 avec seulement neuf buts encaissés) avec une charnière composée d'Ismaël (Traoré) et de Romain (Thomas) très performante. Mais notre véritable force, c'est que tout le monde réalise les efforts les uns pour les autres".

Malgré tout, Angers qui reste sur trois revers toutes compétitions confondues dont deux en championnat semble marquer le pas…

"En Ligue 1, tout peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre. C'est pourquoi, il faut faire attention et ne pas se laisser enfermer dans une spirale de défaites. Toutefois, nous devons aborder nos prochaines échéances sans pression particulière. Nous disposons d'un petit matelas d'avance confortable (sur la zone rouge). Nous savons aussi que le calendrier qui nous attend jusqu'à Noël s'annonce compliqué(1). Atteindre cette période avec un total de 29-30 points serait exceptionnel".

Que pensez-vous de cette formation caennaise que le SCO va défier dimanche ?

"Compte tenu de mon passé avec le Stade Malherbe et sachant qu'une bonne partie de ma famille habite toujours dans la région, je suis avec attention son parcours. Pour moi, un peu comme Angers, les résultats de Caen ne constituent pas une surprise. Il y a des dirigeants et un staff technique en place depuis longtemps qui réalisent du super travail. Je crois aussi que le club a appris de sa première partie de championnat galère de la saison dernière et il surfe encore sur la fantastique dynamique née lors de la seconde moitié".

"Angers et le Stade Malherbe se ressemblent un peu"

A travers votre expérience, est-ce que le SMC et Angers possèdent des similitudes ?

"Les deux clubs se ressemblent un peu. Maintenant, par rapport à nous, Caen dispose de plus d'expérience de la Ligue 1. Mais nous progressons à l'image de nos installations. De tous les clubs dans lesquels je suis passé(2), je n'avais jamais connu ça. C'est extraordinaire. Toutes les conditions sont réunies pour réaliser le meilleur travail possible".

Est-ce que vous gardez un souvenir en particulier de votre passage au Stade Malherbe ?

"Je ne vais pas en ressortir un, car j'ai vécu deux années, entre 2003 et 2005, sur un nuage entre la montée en Ligue 1 (en 2004) et la finale de la Coupe de la Ligue (en 2005). Nous avions un groupe fantastique. J'ai vécu de grandes émotions. D'ailleurs, j'en profite pour saluer les supporters et toutes les personnes au club que je connais. Je n'ai pas souvent l'occasion d'y retourner. Mon seul regret, c'est cette défaite à Istres lors de la dernière journée (de la saison 2004-2005, synonyme de relégation en L2). C'est la plus grande déception de ma carrière".

  • L1. J14 - SM Caen / Angers, dimanche 22 novembre à 14 heures au stade Michel-d'Ornano.

(1)Après le déplacement à Caen, les Angevins accueilleront Lille, Paris et Bordeaux. Trois réceptions entrecoupées de deux déplacements à Lyon et Saint-Etienne.

(2)Outre le Stade Malherbe et Angers depuis janvier 2014, Yohan Eudeline a évolué à Guingamp (2006-2008), Sedan (2008-2012) et Nantes (2012-janvier 2014).

ANGERS SCO

> Président : Saïd Chabane.
> Budget : 24 M€.
> Stade Jean-Bouin (17 835 places).

  • Arrivées : Fodé Doré (CON, Cluj, ROU, l), Bilel Mohsni (TUN, Glasgow Rangers, ECO),  Goran Karanovic (SUI, Saint-Gall), Ismaël Traoré (CIV, Brest, L2, l), Yoann Andreu (GFC Ajaccio, l), Pierrick Capelle (Clermont, L2, l), Romain Saïss (MAR, Le Havre, L2), Gilles Sunu (Evian TG, L2), Slimane Sissoko (Luçon, N, l), Cheikh N'Doye (SEN, Créteil, L2, l), Billy Ketkeophomphone (Tours, L2, l), Thomas Mangani (Chievo Vérone, ITA, td), Mathias Serin (Romorantin, CFA, l).
  • Départs : Jonathan Kodjia (Bristol, D2, ANG), Jérémy Blayac (Strasbourg, N, fc), Fabien Boyer (Courtrai, BEL), Sacha Clémence (Créteil, L2), Jean-Jacques Pierre (Paris FC, L2, fc), Ludovic Ajorque (Luçon, N, p), Loïc Guillon (Luçon, N, fc), Rayan Frikèche (AC Ajaccio, L2, fc), Khaled Ayari (Paris FC, L2, fc), Axel Ngando (Rennes, rp), Diego Gomez (fc), Nicolas Pépé (Orléans, N, p).
  • Effectif

> Gardiens : Ludovic Butelle, Alexandre Letellier.
> Défenseurs : Yoann Andreu, Gaël Angoula, Arnold Bouka Moutou (CON), Ibrahima Diallo (GUI), Bilel Mohsni (TUN), Romain Thomas, Ismaël Traoré (CIV), Kalifa Traoré (MAL), Anthar Yahia (ALG).
> Milieux : Olivier Auriac, Mohamed Ben Othman (TUN), Abdoul Razzagui Camara (GUI), Pierrick Capelle, Charles Diers, Yohan Eudeline, Ismaël Keita (MAL), Vincent Manceau, Thomas Mangani, Cheikh N'Doye (SEN), Guy N'Gosso (CAM), Jonas Henrique Pessali (BRE), Romain Saïss (MAR), Mathias Serin.
> Attaquants : Fodé Doré (CON), Billy Ketkeophomphone, Goran Karanovic Jean-Pierre Nsamé (CAM), Slimane Sissoko, Gilles Sunu.

 

Partager cet article sur :

À lire également

10 aoû 2020

Johann Lepenant, Jessy Deminguet, Thomas Callens, Hugo Vandermersch et les joueurs du groupe professionnel ont participé à une journée de cohésion à Arromanches ce lundi matin
Groupe pro
Immersion avec les joueurs du SMCaen lors de la journée de cohésion (10/08/2020)
En savoir
Les joueurs du Stade Malherbe Caen ont pu profiter de la précense de deux véhicules amphibie pour cette journée de cohésion
Groupe pro
Journée de cohésion 4 - Les photos de la journée...
En savoir
Jessy Deminguet et les Caennais vont retrouver l'entraînement demain matin sur les terrains de Venoix
Groupe pro
Après une matinée de cohésion sur la plage d'Arromanches ce lundi matin, les joueurs de Pascal Dupraz reprendront le chemin de l'entraînement demain...
En savoir