Jordan Leborgne commence à faire son trou

Issu du centre de formation du Stade Malherbe, Jordan Leborgne qui a signé son premier contrat professionnel pendant le mercato a su se frayer rapidement un chemin parmi l'effectif normand. Un milieu de terrain polyvalent qui n'a pas laissé passer sa chance quand Patrice Garande lui a offert.
Félicité par Patrice Garande, Frédéric Petereyns et Jean-Marie Huriez après sa prestation contre Saint-Etienne, Jordan Leborgne a parfaitement réussi ses débuts chez les "pros".
Félicité par Patrice Garande, Frédéric Petereyns et Jean-Marie Huriez après sa prestation contre Saint-Etienne, Jordan Leborgne a parfaitement réussi ses débuts chez les "pros".

Lors de la victoire aux dépens de Reims, Jordan Leborgne qui était déjà entré en jeu à Troyes et Lorient a fêté sa troisième titularisation de rang, la première en tant qu'arrière droit ; une expérience ne durant que 45' jusqu'à son remplacement à la pause par Alexandre Raineau. "Je l'ai sorti, car je l'ai trouvé nerveux et comme il avait un carton, je ne voulais pas prendre le risque de finir à dix", justifie Patrice Garande.

"Moins de repères en latéral"

Un changement prématuré qui n'inquiète pas outre mesure le technicien normand : "Jordan est un jeune joueur. Il n'y a aucun souci. Je lui ai parlé à la mi-temps. Nous allons analyser ça tranquillement". Après deux prestations prometteuses au sein du milieu à trois caennais contre Ajaccio et Saint-Etienne, l'intéressé reconnaît qu'il a rencontré plus de difficultés en latéral.

"Bien que le coach m'ait beaucoup essayé à ce poste à l'entraînement, j'y possède moins de repères qu'au milieu où j'ai été formé", rapporte le n°19 du Stade Malherbe qui considère, toutefois, cette polyvalence comme un atout alors qu'il se trouve aux prémices de sa carrière. "C'est important de pouvoir évoluer dans plusieurs positions. De plus, pour mon apprentissage du haut niveau, j'apprends à tous les postes".

Découvert en même temps que Thomas Lemar

Professionnel depuis cet été, Jordan Leborgne qui a fréquenté les rangs de la réserve pendant l'intégralité de l'exercice précédent ne s'attendait pas à disposer de temps de jeu aussi rapidement en première division. "Quand j'ai débuté la préparation, mon objectif était de bien m'intégrer au groupe et de travailler énormément pour m'y faire une place", évoque le Guadeloupéen qui découvre un nouvel univers.

"Mon objectif était de bien m'intégrer au groupe"

"Par rapport au CFA2, c'est vraiment différent. Tout est beaucoup plus carré, mais ça correspond à ce que je m'imaginais". Découvert sur son île par Philippe Tranchant, un des anciens éducateurs du SMC, alors qu'il jouait à Unar à Raizet tout en étant pensionnaire du Creps Antilles-Guyane, le néo-professionnel qui a posé ses valises en Normandie à l'âge de 15 ans aurait pu ne jamais défendre les couleurs "Bleu et Rouge".

"J'ai été repéré par Philippe sur un match en U15. Il était venu superviser Thomas (Lemar) et nos équipes respectives s'affrontaient", se souvient ce jeune homme qui vient de souffler sa 20e bougie le 29 septembre. "Thomas avait inscrit un doublé ou un triplé dont une reprise de volée. J'avais également réussi une bonne performance. Mais moi, je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un d'un club pro".

L'état d'esprit : la clé du succès caennais

Originaires tous les deux de la Guadeloupe, membres de la génération 1995, débarqués en même temps à Caen, Jordan Leborgne, le droitier, et Thomas Lemar, le gaucher, possèdent de nombreux points communs. "Avec Thomas, nous nous connaissons depuis que nous sommes tout petits. Je suis très heureux de ce qui lui arrive. J'espère que moi aussi, j'aurai ma petite étoile, mais chacun doit avoir son parcours".

"Chacun doit avoir son parcours"

Celui de ce milieu de terrain de formation va le conduire à défier Nantes pour le compte de la 11e journée de Ligue 1. "Je m'attends à un match difficile", pronostique le natif de Pointe-à-Pitre. Un collectif malherbiste qui abordera cette échéance avec le plein de confiance à la suite de son succès contre le Stade de Reims à l'occasion de la rencontre précédente.

"Nous appréhendions ce retour à la compétition après la trêve internationale. Nous ne voulions pas briser notre dynamique. Nous ne devions surtout pas nous laisser aller. C'est pourquoi, il fallait absolument s'imposer", analyse Jordan Leborgne qui loue l'état d'esprit qui anime l'effectif de Patrice Garande. "Il règne vraiment une excellente ambiance. Je crois que c'est l'une des raisons principales qui explique notre bon début de saison".

• L1. J11 - SM Caen / Nantes, vendredi 23 octobre à 18 h 30 au stade Michel-d'Ornano.

JordaN Leborgne

  • Né le 29 septembre 1995 (20 ans) à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).
  • Français. Droitier.
  • Milieu / Latéral / Ailier.
  • 1,73 m pour 63 kg.
  • Formé au Stade Malherbe Caen.
  • Cette saison : 5 matches dont 3 comme titulaires (243'). 2 avertissements.

 

Partager cet article sur :

À lire également

11 déc 2018

Groupe pro
Fin de la semaine à trois matchs pour le Stade Malherbe avec le match nul obtenu sur la pelouse du RC Strasbourg. Les caennais vont reprendre l'...
En savoir

10 déc 2018

Enzo Crivelli et le Stade Malherbe tenteront de battre le Red Star pour accéder aux 16èmes de finale de la Coupe de France
Groupe pro
Ce lundi soir se déroulait le tirage au sort des 32èmes de finale de la Coupe de France à Paris, les caennais se déplaceront sur le terrain d'une...
En savoir
Fabien Mercadal s'est réjouit d'avoir arraché le match nul face au RC Strasbourg après avoir été mené deux fois au score
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : RC Strasbourg 2 - 2 SM Caen
Retrouvez toutes les réactions en vidéo après le match nul obtenu sur la pelouse de La Meinau. Le coach Fabien Mercadal, le capitaine Prince Oniangué...
En savoir