Bandeau de mise en avant

La relève caennaise pointe le bout de son nez

A l'occasion de la défaite du Stade Malherbe sur la pelouse niçoise lors de la journée précédente, quatre joueurs issus du centre de formation caennais figuraient sur la feuille de match dont les petits nouveaux Valentin Voisin et Jordan Leborgne(1). Des espoirs qui frappent de plus en plus fort à la porte du groupe professionnel.
Florian Le Joncour, Valentin Voisin et Jordan Leborgne ont fêté leur première apparition dans le groupe professionnel lors du déplacement à Nice.
Florian Le Joncour, Valentin Voisin et Jordan Leborgne ont fêté leur première apparition dans le groupe professionnel lors du déplacement à Nice.

A quelque chose malheur est bon. Un proverbe qui sied à merveille à Patrice Garande. Un entraîneur normand qui a déploré, pour le déplacement sur la Côte d'Azur, les forfaits conjugués d'Emmanuel Imorou, Alexandre Raineau, Alaeddine Yahia et Jordan Nkololo. Mais loin de s'apitoyer sur son sort, le coach du SMC qui ne dispose pas d'une profondeur de banc sans fond y a vu une opportunité de promouvoir des jeunes pousses locales.

"A chaque fois que c'est possible, nous ferons monter un jeune"

Ainsi, pour la première fois de leur carrière, Valentin Voisin (19 ans) et Jordan Leborgne (19 ans), tous les deux formés chez les "Bleu et Rouge", se trouvaient dans le groupe de 18 éléments sans oublier Florian Le Joncour. Si le défenseur central, guère plus âgé que ses coéquipiers (20 ans), n'est pas sorti de la "maison" caennaise (il s'est engagé pendant le mercato en provenance de Concarneau), il incarne tout autant l'avenir du club du président Jean-François Fortin. Tout sauf un choix par défaut pour Patrice Garande.

"Ça permet d'impliquer tout le monde", se félicite le patron technique du Stade Malherbe. "A chaque fois que nous en aurons la possibilité, nous ferons monter un jeune". Aujourd'hui, c'est le tour de Valentin Voisin et Jordan Leborgne, demain, d'autres suivront sûrement. La signature du contrat "pro" de Jean-Victor Makengo (17 ans) la semaine dernière constitue, d'ailleurs, un autre signe positif envoyé à cette classe biberon après les promotions des gardiens Paul Reulet et Louis Deschateaux.

Valentin Voisin, le pur produit régional

Evoluant en sentinelle devant la défense ou couplé à un deuxième récupérateur, Valentin Voisin, ancien capitaine des U19 qui porte aussi le brassard en CFA2, "appartient à cette catégorie sur laquelle nous comptons énormément". Originaire de Cherbourg où il a tapé dans ses premiers ballons, ce Manchois qui a rejoint le SMC en U14 pourrait, à moyen terme, intégrer définitivement l'effectif professionnel à en croire le technicien normand.

"Si Valentin est avec nous, c'est qu'il le mérite"

"Si Valentin est avec nous, ce n'est pas parce qu'il y a personne, c'est tout simplement qu'il le mérite. Depuis le début de la saison, Valentin se trouve au-dessus du lot avec la réserve. S'il poursuit sur cette voie, il continuera à se préparer avec nous", dixit Patrice Garande à propos d'un garçon doté "d'un bon volume, assez technique avec un excellent jeu long". "C'est un joueur complet".

Il y retrouverait Jordan Leborgne. Présent également sur le banc à l'Allianz Riviera, le n°19 des "Bleu et Rouge", arrivé en U16 au SMC, perpétue la tradition guadeloupéenne au sein du club normand après, notamment, Lenny Nangis et Thomas Lemar. Auteur d'une excellente préparation, cet élément polyvalent qui a signé, comme Cheik Traoré (autre joueur issu de la formation et prêté pour cet exercice à Avranches en National), son premier contrat professionnel d'une durée de trois ans durant l'été, a tapé dans l'œil du staff caennais.

Jordan Leborgne, la tradition guadeloupéenne

"C'est un joueur travailleur et très intéressant, car il est tout le temps à fond à l'entraînement. Dès qu'un ballon est perdu, il se bat pour le récupérer. C'est un compétiteur, il n'aime pas la défaite", décrit le technicien du Stade Malherbe. "De plus, c'est un garçon intelligent, conscient de ses manques et sachant qu'il n'est pas encore prêt pour jouer tous les week-ends en Ligue 1, mais il affiche cette volonté de progresser".

"Jordan est trop jeune pour se fixer à un poste"

Même s'il est utilisé le plus souvent au milieu quand il fréquente les rangs de la réserve, Patrice Garande lui envisage un autre avenir. "Bien qu'il soit encore un peu trop jeune pour se fixer à un poste, je pense que compte tenu de ses qualités, il possède le volume de jeu pour évoluer sur un côté, soit comme latéral, où il pourrait être très bon, ou un peu plus haut. Il possède cette faculté d'aller vers l'avant, d'éliminer. C'est comme ça que je l'ai utilisé à chaque fois que j'ai fait appel à ses services".

Après avoir effectué leur baptême du feu dans le groupe, il reste encore de nombreuses étapes à franchir pour ces deux promesses : entrée sur un terrain de Ligue 1, titularisation, but… Des premières qui pourraient intervenir prochainement, car comme le dit Patrice Garande : "s'ils devaient jouer, il n'y aurait aucun problème". Et pourquoi pas dès samedi contre l'OL !

• L1. J4 - SM Caen / Lyon, samedi 29 août à 17 heures au stade Michel-d'Ornano.

(1)Paul Reulet et Lenny Nangis étaient les deux autres.

Partager cet article sur :

À lire également

20 nov 2018

Après son but de la tête faec à l'Olympique Lyonnais, Prince Oniangué est en tête du Top But du Stade Malherbe Caen devant Saïf-Eddine Khaoui
Groupe pro
Top Buts du SMCaen
En savoir
Groupe pro
Fin de la trêve internationale et après deux jours de repos, les caennais ont fait leur retour à l'entraînement hier après-midi. Alors que les...
En savoir
Chaker Alhadhur et les Comores se sont relancés dans la course à la qualification après le succès face au Malawi
Groupe pro
Le Maroc qualifié pour la Coupe d'Afrique des Nations Tous les caennais engagés dans les qualifications de la Coupe d'Afrique des Nations 2019...
En savoir