Thierry Braillard : "Une révolution avec les supporters"

Dans le cadre du projet de loi sur le "supportérisme", Thierry Braillard, le secrétaire d'état auprès du ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, chargé des sports, était en visite, samedi 9 avril, en marge de la rencontre de la 33e journée entre le Stade Malherbe et Lorient, à Caen pour rencontrer les dirigeants et les représentants des associations de supporters "Bleu et Rouge".

En présence, entre autres, du président Jean-François Fortin, le secrétaire d'état Thierry Braillard a échangé avec les représentants du MNK 96 avant le match contre Lorient.
En présence, entre autres, du président Jean-François Fortin, le secrétaire d'état Thierry Braillard a échangé avec les représentants du MNK 96 avant le match contre Lorient.

Examinée en séance publique à l'Assemblée nationale le 5 avril après avoir été adoptée à une très large majorité par le Sénat le 30 mars, cette proposition de loi sur le "supportérisme" qui doit être encore validée par la CNIL(1) "pour éviter qu'elle s'applique de manière subjective ou abusive" comporte deux volets :

  • la lutte contre le hooliganisme. "Les mesures prises sur la répression ne concernent ni les supporters, ni les ultras, mais les hooligans. Le stade est un lieu de vie, de fête, pas de violence. On vient voir du football pour encourager son équipe, pas pour voir des saluts nazis, des bagarres ou un stadier se faire emporter la main par une bombe agricole", détaille Thierry Braillard. "Permettre aux clubs d'interdire la vente de billets à des gens dangereux ne me paraît pas disproportionné".
  • la création d'une instance nationale pour officialiser un dialogue avec les supporters. "C'est une révolution", ne cache pas le secrétaire d'état auprès du ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, chargé des sports. "Un médiateur sera désigné au sein de cette instance où seront représentées les associations de supporters, la Fédération et la Ligue de football professionnel. Cela n'a jamais existé. C'est la reconnaissance du supportérisme".

la proximité entre dirigeants et supporters caennais

Pour expliquer ce texte aux différents groupes de supporters, Thierry Braillard a entamé sa tournée des clubs professionnels en Normandie. "Il faut toujours débuter où les choses se font bien. A Caen, il y a une seule association en vrai lien avec le club depuis des années. Je sais que je vais avoir des difficultés dans d'autres endroits, mais les associations qui ne souhaitent pas dialoguer n'ont pas à figurer dans notre dispositif", estime le secrétaire d'état frappé par la proximité entre les supporters "Bleu et Rouge" et leurs dirigeants. "C'est vrai que ce soit Xavier (Gravelaine), Alain (Cavéglia) ou moi, ils nous appellent par nos prénoms", acquiesce le président Jean-François Fortin. "Au Stade Malherbe, la notion de violence n'existe pas".

(1)Commission nationale de l'informatique et des libertés.

Gestion des stades : Le Stade Malherbe cité en exemple

Durant sa visite, Thierry Braillard a également félicité les dirigeants normands pour la convention "novatrice" signée avec la Ville de Caen concernant la gestion directe du stade Michel-d'Ornano à partir de la saison prochaine. "A l'image du modèle allemand, c'est l'une des préconisations qui sera livrée lors de la grande conférence du 19 avril pour améliorer la compétitivité du sport professionnel français", dévoile le secrétaire d'état chargé des sports.

Le numéro d'affiliation pour les clubs "pros" ?

"Les clubs de football doivent générer de nouveaux revenus. A nous, maintenant, de tirer le maximum de l'exploitation de notre enceinte", corrobore le président Jean-François Fortin qui a échangé sur d'autres pistes avec Thierry Braillard. "Le numéro d'affiliation des clubs qui n'appartient pas à la section professionnelle constitue un frein pour une éventuelle reprise d'un club. Après, il ne faut pas oublier le secteur amateur et si on enlève ce numéro d'affiliation à l'association, il faudra qu'une convention soit signée entre les deux parties pour qu'elle puisse vivre correctement". Un point de vue partagé par le secrétaire d'état chargé des sports : "Sans dévoiler ce qui va se dire le 19 avril, des préconisations iront dans ce sens".

Partager cet article sur :

À lire également

22 oct 2019

Infos club | Domino's Ligue 2 : SM Caen - Orléans
A l’occasion de la réception de l’US Orléans, vendredi 1er novembre 2019 à 20h, le Stade Malherbe a décidé de s’associer à Big Moustache pour battre...
En savoir
Les jeunes joueurs de Dives / Mer tout sourire avant d'entrer sur la pelouse avec les joueurs de Valenciennes
Infos club | Domino's Ligue 2 : SM Caen 0 - 0 Valenciennes
Comme tout au long de la saison, plusieurs clubs ont été invités au stade Michel d'Ornano afin de participer aux animations de la rencontre face à...
En savoir

19 oct 2019

Infos club
Dans le cadre d’Octobre Rose, mois de lutte contre le cancer du sein, le Stade Malherbe Caen a souhaité apporter son soutien au centre François...
En savoir