Chaleur à d'Ornano

Le Stade Malherbe s’apprête à accueillir le Stade de Reims ce samedi (20h) pour ce qui sera l’avant-dernier match des Bleu et rouge devant leur public. Et si la météo s’annonce clémente, le club n’espère pas moins qu’une autre chaleur accompagnera les joueurs de la première à la dernière minute. Avec un stade d’Ornano dont la fidélité n’a pas échappé à la Ligue, qui le classe au sixième rang des meilleures tribunes de France, les joueurs du tandem Mercadal/Courbis n’ont que peu de soucis à se faire. À l’incandescence de son antre, ces derniers voudront que leurs joueurs répondent par un engagement total qui les mettrait en symbiose avec leurs supporters, une communion primordiale pour asseoir un peu plus son classement à deux journées de la fin du championnat.

Fayçal Fajr et les caennais tenteront de réitérer la performance d'il y a 15 jours lors de la réception du DFCO à d'Ornano
Fayçal Fajr et les caennais tenteront de réitérer la performance d'il y a 15 jours lors de la réception du DFCO à d'Ornano

Inca(e)descence

18 000 spectateurs attendus à d'ornano

S’il y a cette saison une entité caennaise à qui l’on ne peut faire de reproches, c’est bien au public de d’Ornano. Séduit par l’abnégation de son équipe fanion en début de saison, ce dernier a connu par la suite de moins belles soirées au cours desquelles il n’a pu cacher un certain mécontentement, par ailleurs compris par le staff et les joueurs. L’expression parfois virulente de cette insatisfaction n’a pourtant pas empêché le Stade Malherbe de voir son enceinte remplie chaque week-end. Alors que les Bleu et rouge traversaient une période difficile il y a encore quelques semaines, il est peu dire que leur soutien indéfectible a indéniablement joué un rôle sur les récentes performances des Caennais. La lourde défaite concédée contre Saint-Etienne (0-5) n’a pas semblé entacher l’amour que beaucoup portent au Stade Malherbe, et les joueurs ont su depuis redresser la barre de belle manière. Grâce à la mobilisation générale, les Caennais ont enchainé les bons résultats et la communauté malherbiste peut se satisfaire du parcours réalisé sur les six dernières journées. Avec 3 victoires, 1 nul et 2 défaites, les Bleu et rouge ont pris 10 points sur 18 possibles et se classent, sur cette période, à la septième place. Une dynamique qui n’aurait été possible sans le soutien de ses supporters qui ont récemment permis au Vikings de ramener un point capital du déplacement à Guingamp. À l’image de leurs performances au Roudourou, ils auront une fois de plus un rôle à jouer ô combien important : mettre le stade en fusion pour atteindre l’effusion.

Attention aux sueurs froides

Si les Rémois n’ont pris que trois points sur les six derniers matchs, dont une sévère défaite le week-end dernier face à Nîmes (0-3), les joueurs de David Guion n’en restent pas moins dangereux grâce à une attaque prolifique. Avec Pablo Chavarria et Rémi Oudin (10 buts en championnat) aux avant-postes, nul doute que Brice Samba et ses coéquipiers seront sous la menace constante d’une frappe lointaine qui pourrait subitement refroidir d’Ornano et enrayer la bonne série de trois "clean sheet" d’affilée. Passer outre, se remobiliser au plus vite en s’appuyant sur son public, telle sera alors la tâche qui incombera aux Caennais à qui il ne reste plus que 270 minutes pour aller chercher son maintien. Au même moment, d’autres rencontres capitales pour les Normands se joueront et sur lesquelles le public gardera sans doute les yeux rivés : Amiens recevra Toulouse, Monaco se déplacera à Nîmes et Dijon accueillera Strasbourg. Au fil de la soirée, le classement risque alors de souffler le chaud et le froid. Mais en termes de changement climatique comme de sauvetage in extremis, les Caennais ont une expérience qui parle pour eux.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

29 mai 2020

Groupe pro
Redécouvrez les plus belles images de nos joueurs à travers cette playlist de 4 vidéos
En savoir

18 mai 2020

Groupe pro
Le Stade Malherbe Caen souhaite un joyeux anniversaire à Jonathan Rivierez. Le défenseur des "rouge et bleu" fête aujourd'hui ses 31 ans.
En savoir

14 mai 2020

Groupe pro
Le best of des attaquants du SM Caen  
En savoir