La coupe n'est pas encore pleine

Avec rigueur et sérieux, les Malherbistes ont évité mercredi soir le mauvais coup que le Petit Poucet de la Coupe de France leur avait préparé. Dans un match aux conditions particulièrement lourdes, tant dans les cœurs que sur la pelouse, les Caennais ont fait preuve d’une très belle solidarité pour valider leur ticket pour le tour suivant de la compétition. 

Malik Tchokounté a profité de ce 16e de Coupe de France pour inscrire son premier but avec le Stade Malherbe Caen
Malik Tchokounté a profité de ce 16e de Coupe de France pour inscrire son premier but avec le Stade Malherbe Caen

Pour Emi 

Il est peu dire que les hommes de Fabien Mercadal ont fait le nécessaire pour éviter le piège de Viry-Châtillon, mercredi soir. Sérieux pendant les 90 minutes de la rencontre, les joueurs ont montré de très belles dispositions dans une rencontre pourtant difficile à aborder, respectant à la lettre les consignes de leur entraîneur. Dès la 4e minute, Yacine Bammou tournait en sa faveur une pelouse rendue difficile par les récentes chutes de neige et, surtout, transcendait la peine qui l’affectait depuis la disparition de son ami, Emiliano Sala. L’attaquant caennais ouvrait la voie, bien suivi par la patte gauche d’un Saïf-Eddine Khaoui décidément en réussite ces dernières semaines. En une quinzaine de minutes, le milieu normand s’est employé pour porter le score à 3-0. Il offrait d'abord aux quelques supporters caennais qui avaient fait le déplacement un superbe coup-franc enroulé qui aura sans doute sa place dans le classement des plus beaux buts de Malherbe cette saison. Quelques minutes plus tard, sa course de plus de cinquante mètres, et son jeu en appui avec Malik Tchokounté lui permettaient de doubler la mise, assénant par la même occasion un sérieux coup au moral des joueurs de Viry-Châtillon. Déjà élu meilleur Bleu et rouge du mois de décembre, l’international tunisien ne semble pas vouloir laisser filer le trophée du mois de janvier et ce sont les supporters qui s'en réjouissent.

De la solidarité

premier but pour malik tchokounté et adama mbengue

Pour se qualifier, le Stade Malherbe savait à quoi s’attendre. L’équipe de Viry-Châtillon, bien qu’évoluant en R1, a réussi l’exploit de faire tomber le SCO d’Angers au tour précédent, en s’appuyant sur des valeurs indispensables pour espérer décrocher la coupe nationale. Devant leur téléviseur ce soir-là, les Malherbistes avaient constaté la solidarité et la motivation sans faille des Franciliens. Pas question, donc, de laisser le Petit Poucet s’enhardir et entraîner son public avec lui. Dès l’entame du match et malgré les conditions de jeu, les Bleu et rouge ont affiché l’envie et la solidarité que l’on attendait d’eux. Yacine Bammou, remarquable défensivement dimanche dernier face à Marseille, a poursuivi dans le même registre ce mercredi soir. Il a permis aux Caennais de mettre la pression sur l’équipe adverse et de bénéficier de la glissade du défenseur pour aller inscrire son but, proposant un enchaînement crochet/frappe dont la réussite ne tient qu’à lui. Généreux, les Caennais l’ont été dans les efforts. Ils l’ont aussi été entre eux, la médaille du plus altruiste revenant à Fayçal Fajr.Tout proche d’inscrire un but sur coup-franc, détourné par le portier adverse, il aurait pu retenter sa chance quelques minutes plus tard lorsque les Bleu et rouge ont obtenu une faute dans la même zone. Mais les grands joueurs savent aussi s’effacer pour mettre en valeur leurs coéquipiers et les rendre parfois meilleurs. Son geste aura permis à Adama M’Bengue de réaliser un magnifique geste, rivalisant avec celui inscrit par Saïf-Eddine Khaoui en première période. C’est encore le numéro 10 qui mènera la dernière contre-attaque du match, avec l’idée à peine masquée de lancer le jeune Jad Mouaddib, fraîchement rentré, pour marquer son premier but en professionnel. Adama M’Bengue, Jad Mouaddib et Malik Tchokounté ont donc tous les trois marqué ce mercredi soir, et portent à neuf le nombre de buteurs caennais différents depuis le début de la saison, toutes compétitions confondues. Il va de soi que cette large victoire face à une équipe de Régionale 1 ne revêt pas de caractère exceptionnel, mais l’apport de confiance générée par l’ensemble du collectif n’est pas à minimiser tant elle va bénéficier à chacun. Et si certains avaient encore des doutes quant à la motivation de nos Caennais, les Bleu et rouge ont répondu : à Malherbe, tout le groupe est impliqué !

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

24 fév 2024

Groupe pro | Ligue 2 BKT : SM Caen - Angers SCO
En savoir
Le Stade Malherbe Caen a pris 13 points sur les 5 derniers matchs à domicile, personne ne fait mieux en Ligue 2 BKT
Groupe pro | Ligue 2 BKT : SM Caen - Angers SCO
Les statistiques avant SM Caen / Angers SCO 4 - Angers est l’une des 3 équipes – avec Annecy et Valenciennes – à avoir connu le plus souvent la...
En savoir

23 fév 2024

Aurélien Petit lors de la réception de QRM à d'Ornano au mois de novembre dernier
Groupe pro | Ligue 2 BKT : SM Caen - Angers SCO
Pour la troisième fois de la saison, Aurélien Petit sera un sifflet d'une rencontre du Stade Malherbe Caen à d'Ornano. La première s'était soldée par...
En savoir