La fin des cagades

À chaque journée, on ne cesse de répéter que l’étau se resserre sur les Caennais. Alors qu’ils sont retombés à la dernière place du classement suite à leur revers contre Angers (0-1), les Normands se déplacent sur la Côte-d’Azur pour y affronter l’OGC Nice, samedi soir (20h). Un adversaire qui se fait juge de la course au maintien : après avoir battu les Dijonnais lors de la 30ejournée (0-1), les Azuréens recevront l’En Avant Guingamp une semaine après s’être mis sur la route des Bleu et rouge. Pour ces derniers, la mission est simple : faire mieux que ses concurrents. 

Auteurs d'un match de haut niveau lors du match aller face aux niçois, les joueurs du Stade Malherbe tenteront de réitérer la performance samedi soir à l'Allianz Riviera
Auteurs d'un match de haut niveau lors du match aller face aux niçois, les joueurs du Stade Malherbe tenteront de réitérer la performance samedi soir à l'Allianz Riviera

Trajectoires

L'ogc nice dans la course à l'europa league

Lorsque les Aiglons ont débarqué en Normandie en août dernier, il aurait été difficile de parier sur le parcours des deux équipes. D’un côté, les hommes de Patrick Viera semblaient peiner à trouver une identité, tandis que les Caennais pratiquaient un jeu tourné vers l’avant. Mais les deux formations s’étaient quittées sur un score de parité, signe peut-être de trajectoires déjà en train de se croiser (1-1). Pour la suite que l’on connaît... Aujourd’hui, et malgré une attaque souvent en difficulté, les Niçois restent des candidats crédibles à une qualification européenne. Huitièmes, à égalité de point avec Reims et Montpellier, et à trois unités derrière Marseille, ils cherchent à bonifier une saison solide en continuant leur marche en avant. C’est donc une équipe dure à manœuvrer à laquelle les Malherbistes vont se confronter ; une équipe chez qui il faudra installer le doute et profiter de leur besoin de points pour exploiter quelques failles. 

Fossés

Mais pour les Caennais, il conviendra en premier lieu de combler un fossé. Entre leur adversaire du soir et eux, tout d’abord ; ensuite, entre ce qui est produit pendant les 90 minutes des derniers matchs et ce qui est nécessaire pour obtenir un maintien. A ce jeu, les Bleu et rouge ne sont certainement pas au bord du précipice. Reste que pour éviter que le trou ne se creuse encore, il est essentiel de charrier beaucoup de choses, pour retrouver confiance et allant. Dans ce contexte, il sera important, essentiel même, de jouer en bloc, de serrer les lignes, afin que rien ne puisse transpercer l’équipe samedi soir. Et en appeler, symboliquement ou réellement, à toute la communauté malherbiste, dont la fidélité, éprouvée de longue date, servira à combler le moindre interstice pour mieux bannir la défaite. 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

23 mai 2019

Suspendu le week-end dernier pour le déplacement au Groupama Stadium, Malik Tchokounté est bien dans le groupe pour la réception des Girondins de Bordeaux
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
Pour potentiellement le dernier match de la saison, le staff caennais a fait appel à un groupe de 20 joueurs pour la réception des Girondins de...
En savoir
Nicolas Seube et les joueurs du Stade Malherbe Caen s'imposait (1-0) lors de la dernière journée face aux Girondins en 2016
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
Une histoire de 38e journée C'est tout l'un ou tout l'autre lorsque les Girondins de Bordeaux se déplacent au Stade Michel d'Ornano. Soit l'on...
En savoir
Alexander Djiku et les caennais peuvent toujours espérer finir devant Amiens et se maintenir directement
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
C’est maintenant la fin. Le dénouement d’une saison épuisante, pour les corps des joueurs comme pour les nerfs de toute la communauté malherbiste. Le...
En savoir