L'amour tarde toujours

On y est ! Annoncées depuis de longues semaines, les deux rencontres capitales pour la survie du Stade Malherbe arrivent enfin, aussi chargées en intensité qu’on pouvait l’espérer. Car si les Bleu et rouge soufflent le chaud et le froid ces dernières semaines, ils restent encore en lice pour accrocher leur maintien dans les semaines à venir. La première étape passe nécessairement par une victoire dimanche prochain (15h) contre les hommes d’Antoine Kombouaré. Dans cette optique, il faudra réunir tous les éléments essentiels afin de garantir à la partie la plus belle des saveurs. 
Fayçal Fajr et Saïf-Eddine Khaoui tenteront de se montrer décisifs dimanche après-midi lors de la réception du DFCO
Fayçal Fajr et Saïf-Eddine Khaoui tenteront de se montrer décisifs dimanche après-midi lors de la réception du DFCO

Une touche de piquant

semaine décisive face à dijon et guingamp

Les grandes joutes pour le maintien peuvent réellement débuter ! Quelques semaines en arrière, tout le monde voyait se dessiner un match à trois pour obtenir la place de barragiste. Après la victoire de Guingamp face à Dijon lors de la 29ejournée (1-0), le témoin est maintenant passé aux Malherbistes, qui vont affronter coup sur coup leurs deux concurrents directs. Bien évidemment, il semble encore autorisé de regarder vers les seizième et dix-septième places, où Monaco et Amiens sont en manque de victoire depuis respectivement quatre et cinq matchs. Mais du côté des Caennais, sans pour autant tourner le dos à l’horizon, restons-en à ce qui se présente directement face à nous. À savoir un adversaire qui, justement, a retrouvé ces dernières semaines en même temps le goût du jeu et celui de la victoire. Rappelons-nous toutefois que les Normands avaient ouvert leur compteur de victoires justement face aux Dijonnais, alors même que ces derniers étaient en tête du championnat (J4, 0-2). Pour nos Bleu et rouge, il faudra toutefois rapidement laisser ces constats statistiques au vestiaire et s’appuyer avant tout sur les très bonnes dispositions mentales mises en œuvre le week-end dernier, à l’occasion de la victoire à Nice (0-1). Il sera peut-être aussi judicieux d’apporter une pointe de folie pour emballer le match, lui donner le piquant nécessaire pour que la moutarde monte au nez de l’adversaire. Histoire de tout donner. Histoire de ne rien regretter.

Fine et forte

Car oui, il sera question de mettre toutes les chances de son côté et de rappeler à toute la communauté du football que la particularité du Stade Malherbe est de faire rimer improbable et spectaculaire. Que toute la France du football nous annonce en Ligue 2, que le sort ou les événements s’acharnent sur nous, et voilà que nous montrons les valeurs tant attendues. Bien évidemment, un tel constat ne veut pas dire par avance que nous sommes déjà assurés de nous sauver. Il souhaite juste rappeler que, quoi qu’il arrive, Malherbe doit avancer avec panache, avec envie et avec une touche d’originalité, celle-là même qui le fait ressortir face aux autres écuries de l’élite du football français. Certains diront que ces belles dispositions ont été loin de la saison des Caennais. Le bilan sera fait en temps et en heure. Aujourd’hui, d’autres sujets nous pressent et doivent nous réunir. En football, comme dans toutes les circonstances du monde, l’amour tarde toujours. Frustration pour les uns, lois du désir pour les autres. Reste que nous serons tous, dimanche à 15 heures, à suivre les Bleu et rouge. Au moment du coup d’envoi, nous retiendrons notre respiration. Avec cette fine angoisse qui empêche de bien s’oxygéner pendant 90 minutes. Avec aussi cette forte envie d’exulter.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

23 mai 2019

Suspendu le week-end dernier pour le déplacement au Groupama Stadium, Malik Tchokounté est bien dans le groupe pour la réception des Girondins de Bordeaux
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
Pour potentiellement le dernier match de la saison, le staff caennais a fait appel à un groupe de 20 joueurs pour la réception des Girondins de...
En savoir
Nicolas Seube et les joueurs du Stade Malherbe Caen s'imposait (1-0) lors de la dernière journée face aux Girondins en 2016
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
Une histoire de 38e journée C'est tout l'un ou tout l'autre lorsque les Girondins de Bordeaux se déplacent au Stade Michel d'Ornano. Soit l'on...
En savoir
Alexander Djiku et les caennais peuvent toujours espérer finir devant Amiens et se maintenir directement
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
C’est maintenant la fin. Le dénouement d’une saison épuisante, pour les corps des joueurs comme pour les nerfs de toute la communauté malherbiste. Le...
En savoir