L’Armorique, on veut l’avoir et on l’aura

Les trêves internationales ont ceci de magique qu’elles nous rappellent les jours heureux de l’été passé, nous permettent d’arborer les deux étoiles qui font battre le cœur du football national et, en même temps, nous ramènent vers le flot continu de notre quotidien, où les astres scintillent peut-être un peu moins, mais où le sentiment d’attachement s’ancre comme une donnée inamovible. Changer de sphère pour conquérir de nouveaux territoires n’est d’ailleurs pas le déchirement ou le pied-de-nez à l’amitié, aux racines ou à l’amour qu’on pourrait imaginer. Joe Dassin nous l’a chanté ; le football, où règnent chaque week-end des batailles de clochers, sait à sa façon nous le rappeler.

Après une trêve internationale de quinze jours, les caennais vont débuter le "championnat d'automne" face à l'EA Guingamp
Après une trêve internationale de quinze jours, les caennais vont débuter le "championnat d'automne" face à l'EA Guingamp

Virage nord

fin de l'été indien et place au championnat d'automne

On avait laissé nos Caennais préférés défaits par une équipe phocéenne où, trois champions du monde y siégeant, le bleu, celui du ciel comme celui du maillot, ne laissait pas la possibilité à quelques nuances de rouge d’apparaître. Le revers venait finalement confirmer une « tendance » que les analystes du football (les vrais) n’auront pas spécialement intégrés à leurs bases de données : la difficulté pour les Normands, pourtant conquérants par le passé jusqu’en terres siciliennes, de l’emporter face aux équipes du sud, qui plus est lorsqu’elles logent sur le pourtour méditerranéen. Bien évidemment, sur des zones plus septentrionales, comme d’ailleurs partout en France, Paris souffle le chaud et le froid. Mais que les hommes de Fabien Mercadal se rassurent : Guingamp se situe à des latitudes plus proches de Dijon, Nantes ou Amiens.Dans ces territoires, la météo ressemble à celle de notre Normandie humide et parfois brumeuse : comme devrait être un mois d’octobre digne de ce nom. Car n’ayons pas peur de réclamer la fin de l’été indien, aussi bien pour nous rassurer face à ces signes éclatants de réchauffement climatique, pour en appeler à un équilibre météorologique du football ou pour faire mentir Joe Dassin. La venue des Bretons, habitués au crachin et aux autres nuances d’averses, est certainement l’occasion pour les Malberbistes de faire entrer dans le championnat un peu d’automne, ses feuilles mortes qu’on ramasse à la pelle et sa langueur monotone, pour lui imposer une période de pluie et, dans notre coin de supporters, se garder un peu de beau temps.

Plus riche qu’avant (Guingamp)

Guingamp est, sur le papier du moins, le candidat tout trouvé pour donner un peu de corps à notre rêve. Celui d’aller découvrir d’autres terres, de se sentir à la hauteur de nos glorieux aïeux, ces savants explorateurs, de pénétrer l’ailleurs pour en traverser les mythes où cohabitent combats, gloire et succès. Tel Ulysse revenant à Ithaque, il sera alors temps de retrouver les siens. Chaque rêve est à la mesure de celui qui le construit, avec ses étapes et ses défis à surmonter. Si aujourd’hui, la conquête des Champs-Elysées, cet endroit où on croise n’importe qui n’importe quoi, mais avant tout la défaite, est une aventure tout autre pour nos héros, le chemin vers le rêve américain, celui qui mêle fantasmes et réalités mathématiques, passe par une réussite à domicile. Car depuis chez nous, l’Armorique, on peut l’avoir et, espérons-le, on l’aura. Pour que d’Ornano fasse résonner tous les sifflets des trains, toutes les sirènes des bateaux qui ont chanté cent fois la chanson de l’Eldorado. 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

24 avr 2019

Jan Repas et les caennais ont pris ce matin le départ pour un stage de deux jours à Granville pour préparer la réception du DFCO
Groupe pro
Ismaël Diomandé et Aly Ndom à l'infirmerie Adama mbengue de retour de blessure À quelques jours de la réception du DFCO au Stade Michel d'Ornano, les...
En savoir

23 avr 2019

Le jeune Younn Zahary a participé aux sept dernières rencontres du Stade Malherbe Caen en Ligue 1 Conforama
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : OGC Nice 0 - 1 SM Caen
Trois semaines après sa dernière victoire en championnat (J30 ASM 0-1 SMC), le Stade Malherbe retrouvait la Côte d’Azur pour affronter Nice, candidat...
En savoir

22 avr 2019

Les joueurs du Stade Malherbe Caen ont su se montrer solidaires face à l'OGC Nice pour obtenir les trois points
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : OGC Nice 0 - 1 SM Caen
Le résumé du match OGC Nice 0-1 SMCaen  
En savoir