Le coup parfait

Après avoir connu un début d’année 2019 compliqué, le Stade Malherbe a relevé la tête de la meilleure des manières hier après-midi en créant la surprise. Au terme d’un match sérieux, les Bleu et rouge sont allés chercher leur premier succès de l’année civile sur la pelouse de Monaco (0-1). À huit journées de la fin du championnat - et en attendant le déplacement de Guingamp à Montpellier mercredi - les joueurs du tandem Mercadal-Courbis se repositionnent à la 18è place.

Alexander Djiku s'est montré impérial face aux attaquants monégasques et n'a laissé que très peu d'espace à Falcao
Alexander Djiku s'est montré impérial face aux attaquants monégasques et n'a laissé que très peu d'espace à Falcao

Sérieux et chanceux

brice samba sauvé deux fois par  ses montants

Derniers au classement à l’entame de cette 30è journée de Ligue 1 Conforama, les Malherbistes étaient opposés ce dimanche après-midi aux Monégasques, seizièmes avec 30 points. Un classement trompeur qui ne reflète pas véritablement l’état de forme des joueurs de la Principauté. Car depuis son retour sur le banc de Monaco, Léonardo Jardim a permis à son club de réaliser une belle série de neuf matchs sans défaites, avec notamment deux succès retentissants face à Lyon et Lille. Il est donc peu dire que malgré la place occupée par leurs adversaires, les Caennais avaient fort à faire pour ramener au moins un point du Stade Louis II. Pour faire déjouer les pronostics, le collectif normand se devait donc d’être irréprochable dans plusieurs domaines, à commencer par l’état d’esprit qui avait cruellement fait défaut lors de la réception de Saint-Etienne il y a deux semaines. Pour ce déplacement sur la Côte d’Azur, le duo Mercadal-Courbis a donc fait des choix forts en opérant quelques changements offensifs, qui ont conduit à la titularisation de Jessy Deminguet et Yoël Armougom, ce dernier amené à évoluer un cran plus haut qu’à son habitude. Si le second a parfois pu paraître dans l’inconfort d’évoluer à droite, le premier s’est lui senti plus à l’aise en touchant un nombre important de ballons, orientant le jeu de manière cohérente. C’est d’ailleurs le bon décalage de ce dernier qui a permis de placer Fayçal Fajr dans de bonnes conditions pour délivrer un centre millimétré pour Enzo Crivelli. L’attaquant caennais, très remuant pendant l’intégralité de la rencontre, voit son engagement physique récompensé par une belle tête qui finit au fond des filets après avoir heurté le poteau. Les Monégasques aussi ont trouvé les poteaux, par deux fois. Martins et Aholou n’ont cependant pas connu la même chance qu’Enzo Crivelli. Signe que la chance vient à point pour qui sait attendre pour des Caennais jusqu’à présent peu vernis en championnat, habitués à voir les détails jouer contre eux. Pour autant, si le Stade Malherbe a fini par l’emporter ce dimanche, la chance dont ils ont bénéficié n’est pas l’unique facteur.

Défensivement, le bloc a fait preuve de vigilance, et malgré quelques flottements notamment sur les côtés, il a su se ressaisir. Et que dire de Brice Samba qui, lorsqu’il est dans un bon jour, est capable d’arrêts reflexes salvateurs pour son équipe, à l’image de ses manchettes réalisées face aux attaquants monégasques. Sa prestation d’hier témoigne de la pugnacité de tout un groupe qui, même un genou à terre après une sévère défaite, trouve les ressources pour rehausser son niveau de jeu.  Et pour que le coup soit parfait, il fallait espérer ce week-end un faux-pas des concurrents directs. À la faveur de la victoire de Nice en Côte d’Or, les Caennais repassent devant les Dijonnais. De bon augure avant de les affronter lors de la 34è journée. D’ici là, les joueurs de Fabien Mercadal et Rolland Courbis vont devoir maintenir leur niveau d’exigence à un stade élevé pour confirmer leur bonne marche, à commencer par le déplacement à Nîmes le week-end prochain.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

18 juin 2024

Groupe pro
Brahim Traoré fait partie des 11 joueurs dans l'Équipe Type du Tournoi Maurice Revello. Le célèbre tournoi qui fêtait ses 50 ans s'est...
En savoir

14 juin 2024

Groupe pro
L'attaquant formé au Club fête ses 24 ans aujourd'hui !
En savoir

12 juin 2024

Le Stade Malherbe Caen est heureux d’annoncer le renouvellement de son partenariat avec KÜNKEL pour la saison 2024-2025.
Groupe pro
Après Guilloux Matériaux et Delcourt, c'est un partenaire maillot historique qui prolonge sa visibilité sur la tenue du Stade Malherbe Caen. Présent...
En savoir