Les grandes manœuvres du Stade Malherbe

A l’image du match de samedi dernier contre Guingamp (1-3), le Stade Malherbe aura, lors de cette semaine consacrée notamment aux mises en place tactiques, montré deux visages. Et alors que la reprise du championnat arrive à grands pas, le coach Fabien Mercadal a demandé à ses hommes, au terme de la défaite contre les Bretons, de se lâcher, afin que les bonnes situations de match se répètent et permettent de l’emporter.

Fabien Mercadal peut commencer à tirer des conclusions dans cette préparation, encore deux semaines pour les Caennais afin de régler les derniers détails avant de retrouver les terrains de Ligue 1 Conforama
Fabien Mercadal peut commencer à tirer des conclusions dans cette préparation, encore deux semaines pour les Caennais afin de régler les derniers détails avant de retrouver les terrains de Ligue 1 Conforama

Des réactions après le Trophée des Normands

Le premier enseignement de cette semaine est certainement la capacité de réaction des Caennais. Après leur lourde défaite face au Havre lors du Trophée des Normands (0-6), les Bleu et rouge ont su montrer un tout autre visage face à Angers. Dans un match fermé, qui a tourné à l’avantage du Stade Malherbe (1-0), les Angevins n’ont eu que quelques occasions, notamment après les six changements effectués par Fabien Mercadal à l’heure de jeu. Si le score n’est pas à l’avantage des Caennais face à Guingamp, les Normands se seront toutefois procuré le nombre le plus important d’occasions, permettant au passage à deux de ses attaquants (Rodelin et Ninga) de se mettre en confiance, tandis que Yacine Bammou a pu jouer ses premières minutes avec ses nouveaux coéquipiers. Alors que les Bretons avaient ouvert le score contre le cours du jeu, ils ont été capables de revenir au score, avant de baisser pavillon dans la dernière demi-heure.

S’inscrire dans la durée

"Les matchs de préparation c'est fait pour ça, pour se peaufiner"

C’est un autre constat que les Caennais doivent tirer des trois premières rencontres : la difficulté d’être présent au même niveau 90 minutes durant. Si les nécessités d’une pré-saison expliquent pour partie cette incapacité à maintenir une intensité durant toute la rencontre, elles ne doivent pas maquiller une véritable marge de progrès. Comme contre Guingamp, ils doivent savoir « tuer le match » dans les moments de domination, et faire bloc lorsque que l’adversaire hausse le ton de la partie. Mais ces éléments ont été aperçus lors des deux rencontres de la semaine, preuve que le travail effectué ces dernières semaines commence à porter ses fruits. Nul doute que le Stade Malherbe saura faire sous peu de ces quelques belles dispositions des certitudes afin de débuter le championnat en mettant en action son projet de jeu. En attendant, une nouvelle semaine de préparation commence pour le Stade Malherbe. Elle se ponctuera par un dernier match samedi contre les Hollandais du FC Groningen.

Les prochaines dates à retenir pour le Stade Malherbe :

    •  30 juillet à 16h30: Reprise de l'entraînement
    •  4 août à 17h: FC Groningen / SM Caen à Haren (Pays-Bas)
    •  12 août à 21h: Paris SG / SM Caen - J1.Ligue 1 Conforama
    Afficher le sous titre: 
    Partager cet article sur :

    À lire également

    20 jan 2019

    Paul Baysse et la défense du Stade Malherbe se sont incliné sur la seule tentative cadrée de l'Olympique de Marseille ce soir à d'Ornano
    Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen 0 - 1 Olympique de Marseille
    Après une rencontre globalement équilibrée, le Stade Malherbe Caen s'incline sur la plus petite des marges face à l'Olympique de Marseille. Alors que...
    En savoir
    Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen 0 - 1 Olympique de Marseille
    Un Stade Malherbe Caen qui fait plaisir à voir cet après-midi face à l'Olympique de Marseille. Après un round d'observation, c'est Yacine Bammou qui...
    En savoir
    Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen 0 - 1 Olympique de Marseille
    SM Caen : Erwin Zelazny - Yoël Armougom, Paul Baysse, Alexander Djiku, Frédéric Guilbert - Ismaël Diomandé, Fayçal Fajr - Casimir Ninga, Malik...
    En savoir