Let's SCO

En l’espace de deux semaines, le Stade Malherbe a fait mentir les pronostics. Alors que toute la planète du football s’attendait à ce que les Caennais subissent le retour en forme des Monégasques, les voilà partis chiper les trois points sur le Rocher (0-1) ; et alors que toute la communauté Bleu et rouge pensait qu’une dynamique s’était enfin enclenchée et que trois points dans le Gard seraient le pas supplémentaire vers le maintien, une seconde mi-temps stérile a ramené les Normands à la dure réalité d’un bas de championnat à l’issue incertaine (2-0). Samedi prochain (20h), encore, il faudra pour nos joueurs préférés ne jamais courber l’échine, au risque de sortir de la rencontre face à Angers avec une belle scoliose. 

Prince Oniangué tentera de jouer un mauvais tour à son ancien club pour retrouver le chemin du succès à d'Ornano
Prince Oniangué tentera de jouer un mauvais tour à son ancien club pour retrouver le chemin du succès à d'Ornano

Les bons scores d’Angers

une seule défaite lors des dix derniers matchs

La réception des hommes de Stéphane Moulin est souvent synonyme ces dernières saisons de piège. Résultats : la dernière victoire des Caennais à domicile face aux Angevins en championnat remonte à la saison 2012-2013, alors que les deux équipes luttaient pour accéder à la Ligue 1 (1-0). Une éternité, quand on sait que les adversaires de samedi prochain bataillent aussi ces dernières années pour garder leur place dans l’élite. Un maintien que les joueurs du Maine-et-Loire semblent déjà avoir obtenu, à la faveur d’une barre (certes symbolique) des 38 points atteinte, notamment grâce à une invincibilité longue de cinq matchs, mais surtout à une série de dix rencontres à peine entachée d’une défaite. En somme, prendre les trois points ce week-end ne sera pas une mince affaire. Souvenons-nous toutefois à quel point les Caennais savent ces derniers temps faire mentir les pronostics. Et puis, se fier uniquement aux statistiques relève d’un exercice scolaire bien trop évident. Pour les Malherbistes, il faudra aborder ce match avec un autre outil scopique afin de trouver les failles de l’adversaire là où elles existent : créer le danger, plutôt que de le subir. 

Vitamine C(aen)

Pour les Bleu et rouge, le but sera, bien évidemment, d’emballer le match : de ne pas se laisser prendre par la pression et, surtout, de tout faire pour que Michel d’Ornano lui offre un soutien sans faille. Car les Normands auront besoin de toute les forces en présence pour y croire, besoin de réunir toutes les énergies possibles pour dépasser les chiffres, les pronostics et prendre les trois points ; besoin de vitaminer leur prestation pour éviter une mauvaise crise de scorbut. Sans quoi les Caennais prendraient le risque de devenir la scorie du championnat, cette petite chose qualifiée de médiocre qu’on décide tout bonnement d’éliminer. Et, même s’il sera trop hasardeux d’arrêter l’avenir du SMC à l’issue de ce match, un manque d’entrain les scotcherait un peu plus dans le peloton des relégables. Alors les gars, on y va : let’s Sco. 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

18 juil 2019

Les joueurs du Stade Malherbe Caen ont concédé le match nul hier avec à QRM lors de leur quatrième match de préparation
Groupe pro
Le résumé complet du match SMCaen 2-2 Quevilly RM  
En savoir

17 juil 2019

Enzo Crivelli s'est montré actif à la pointe de l'attaque et impliqué dans les deux buts inscrits par le Stade Malherbe
Groupe pro
Quelques jours après le Trophée des Normands, le Stade Malherbe Caen a de nouveau inscrit deux buts mais n'a pas réussi à conserver son but inviolé...
En savoir
Groupe pro
SM Caen / Quevilly RM : 2-1 Stade du Commandant Hébert But : Jan Repas (9' sp) et Durel Avounou (36') pour le SMC & Valère Pollet (29' sp)...
En savoir