Losc in translation

Trois semaines qu’elle se fait attendre. Trois semaines de trêve, passées en famille, profitant d’un repos certainement bien mérité. Trois semaines à faire le bilan de la première partie de saison, à reprendre scores et statistiques pour essayer de faire émerger une dynamique. Trois semaines à passer en revue les sites de mercato, traquant l’information d’une potentielle recrue caennaise, mais surtout comblant le vide créé par des footballeurs qui ont déserté le rectangle vert. Mais rassurez-vous, la Ligue 1 reprend ses droits ce week-end. Et avec elle, c’est tout un lot de possibles qui s’offrent à nous : la possibilité d’une dynamique, lancée en décembre, qui se poursuivra en janvier et durant toute la seconde partie de saison. Car oui, le football est constitué de toutes ces potentialités qui lui font prendre des atours souvent étonnants, parfois tragiques. En football, tout est possible. La preuve : hier soir le PSG a perdu un match dans une coupe nationale…

Après avoir remporté leur dernier match à domicile, Malik Tchokounté et les caennais veulent enchaîner pour la première fois de la saison
Après avoir remporté leur dernier match à domicile, Malik Tchokounté et les caennais veulent enchaîner pour la première fois de la saison

La possibilité de Lille

Depuis le début de la saison, les Lillois font figure de véritable vent de fraîcheur pour la Ligue 1 Conforama. Alors qu’ils partaient pour une saison de transition, avec un effectif jeune devant redresser un club après une saison dantesque, ils sont devenus rapidement un des outsiders les plus crédibles du championnat. Il leur est vrai que son jeu vertical, leur trio d’attaquants ont de quoi faire saliver quelques concurrents. Mais Lille a montré quelques limites, notamment lors d’un long mois de novembre pour eux. Toujours bien accrochés à la deuxième place, ils sont pourtant revenus à la réalité. Réalité dont les Normands pourraient, vendredi soir, leur montrer quelques signes tangibles. Ne boudons finalement pas notre plaisir de recevoir un cador du championnat : un tel adversaire fait toujours naître l’envie d’un exploit. 

Lille au trésor 

Le stade malherbe veut poursuivre sa bonne dynamique

Remporter ce match aurait une saveur, mieux une valeur, toute particulière. Alors que s’annoncent déjà les joutes charnières pour la saison, elle gonflerait certainement nos Caennais d’une confiance essentielle dans la course au maintien. Elle poserait ensuite une pierre supplémentaire à la dynamique dessinée en fin de première moitié de championnat, à la faveur de la victoire arrachée contre Toulouse (2-1) et du nul obtenu en terre champenoise (2-2). Une dynamique positive poursuivie en Coupe de France, dans le contexte toujours compliqué des 32ede finale, joués début janvier, face à des adversaires qui aimeraient bien accrocher une Ligue 1 à leur tableau de chasse. À cette occasion, le Stade Malherbe a montré un sérieux qui a fait honneur à l’histoire et au public du Stade Bauer pour poursuivre l’aventure. Et d’aventures, il en sera aussi question en championnat, pour les dix-neuf derniers matchs à jouer. Mais au bout de la route, il existe un butin de choix. Et quel meilleur adversaire que Lille pour entamer sa quête du trésor ? 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

20 mar 2019

Groupe pro
Le Stade Malherbe souhaite un joyeux anniversaire à Baisama Sankoh. Le milieu de terrain qui effectue sa deuxième saison avec les "bleu et rouge"...
En savoir

19 mar 2019

La Tunisie et Saïf-Eddine Khaoui sont d'ores et déjà qualifiés pour la Coupe d'Afrique des Nations 2019
Groupe pro
Des matchs à enjeu, d'autres un peu moins pendant cette trêve internationale pour les joueurs du Stade Malherbe Caen. Ismaël Diomandé, Saïf-Eddine...
En savoir
Groupe pro
Le Stade Malherbe souhaite un joyeux anniversaire à Jan Repas. Le milieu de terrain Slovène "bleu et rouge" fête aujourd'hui ses 22 ans! 
En savoir