Bandeau de mise en avant

Opération séduction pour le Stade Malherbe

Après la défaite honorable au Parc des Princes en ouverture du championnat, les Caennais étaient attendus ce samedi par leur public pour la réception de l’OGC Nice. En obtenant le point du match nul avec la manière, les Bleu et Rouge confirment leurs ambitions de jeu.  Malgré une équipe remaniée par rapport au match contre Paris, le Stade Malherbe commence à montrer son visage, celui d’un groupe appliqué, déterminé à se faire plaisir et à faire plaisir aux supporters. Yacine Bammou et Paul Baysse, qui portaient le maillot caennais pour la première fois, ont tous les deux marqué. Le premier a marqué un but. Le second a marqué son territoire.

Pour ce premier match de la saison à domicile, le Malherbe Normandy Kop a lui aussi effectué son retour avec un magnifique tifo lors de l'entrée des joueurs sur la pelouse de d'Ornano
Pour ce premier match de la saison à domicile, le Malherbe Normandy Kop a lui aussi effectué son retour avec un magnifique tifo lors de l'entrée des joueurs sur la pelouse de d'Ornano

Premier rencart avec d'Ornano convaincant pour le Stade Malherbe

Après plusieurs semaines d’impatience, vient enfin le moment fatidique. Celui du premier rendez-vous. « Est-ce que je vais être à la hauteur ? Est-ce que je vais plaire ? » . Pour éviter de passer à côté de ce qui pourrait être une belle histoire, il faut savoir se montrer sous son meilleur jour et faire bonne impression. L’entremetteur Fabien Mercadal, a tout fait pour que cela se passe bien : préparation physique des joueurs pendant tout le mois de juillet, puis une belle mi-temps contre Paris en championnat pour commencer le jeu de séduction. Samedi soir, à l’occasion de la réception de Nice, le public a enfin pu découvrir le visage du Stade Malherbe. Car oui, malgré la présence de Patrick Vieira et Clémence Castel de Koh-Lanta dans le stade, ce sont bien nos Vikings que les 16 132 spectateurs sont venus voir. Le cadre est idéal pour un premier rendez-vous. Il fait beau, la pelouse est belle et le Malherbe Normandy Kop est venu garnir l’écrin Michel d’Ornano d’un magnifique tifo. Arrivé cette semaine, Paul Baysse est le premier à tenter une approche pour se mettre le public dans la poche. Sur un corner tiré par Fajr à la demi-heure de jeu, le défenseur Caennais use de sa soyeuse chevelure et parvient à marquer, mais le but est refusé pour une légère faute. Bis repetita quelques minutes plus tard. Sur un centre venu de la droite, le néo Bleu et rouge  sollicite de nouveau des poings Cardinale, faisant perdre le nord aux sudistes, suspendus au roulement du ballon sur la ligne de but. A la mi-temps, le score est de 0-0, et malgré l’absence de buts, le public laisse déjà entrevoir quelques émotions.

Yacine Bammou joue les cupidons

La seconde période débute sur les mêmes bases et les Caennais manifestent toujours autant d’ardeurs. Sans doute jaloux du succès de Paul Baysse avec le stade d’Ornano, Malik Tchokounté fait lui aussi des mains et des pieds pour parvenir à ses fins, offrant au public un magnifique contrôle de l’épaule qui le conduira à obtenir un penalty en bout de course. Un tombeur ce Malik ! A ce moment-là, les plus sentimentaux d’entre nous ont tous commencé à fondre en larmes à l’idée de voir Fayçal poser le ballon au point de pénalty, inscrire son premier but de la saison et ainsi raviver la flamme du passé. Mais comme dans tout jeu de séduction, il faut parfois se faire désirer et l’international marocain le sait. Yacine Bammou se charge alors de tirer la première flèche dans le cœur des supporters Caennais dans cette édition 2018/2019 du championnat de Ligue 1 Conforama. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, l’ancien Nantais inscrit son premier but et valide sa bonne prestation. La suite de la rencontre est plus compliquée pour les Normands qui doivent faire face au réveil des azuréens, encaissant le but de l’égalisation en fin de rencontre et faisant craindre le pire. Poussés par tout le stade, les Vikings mettent tout leur cœur dans la bataille et parviennent à tenir bon, évitant au public de boire le Caen-Nice jusqu’à la lie.

Séduisants et entreprenants, les joueurs de Fabien Mercadal auront réussi la double mission qui leur incombait : faire un résultat et donner du plaisir au public. Prochain rendez-vous à d’Ornano le 15 septembre contre Lyon. Encore un match compliqué pour tenter d’offrir les trois points aux supporters. Mais comme disait François de Malherbe, « l’aiguillon de l’amour c’est la difficulté ».

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

17 nov 2018

Stef Peeters, Ismaël Diomandé et Jessy Deminguet lors du match amical contre la réserve du Paris SG
Groupe pro
Les 4 buts du match SMCaen - Paris SG B  
En savoir

16 nov 2018

La rencontre face au Toulouse FC sera synonyme de dernier match de l'année 2018 au Stade Michel d'Ornano pour Enzo Crivelli et le Stade Malherbe Caen
Groupe pro
Pour le compte de la 18e journée de Ligue 1 Conforama et le dernier match de l'année 2018 à domicile, le Stade Malherbe recevra le Toulouse FC samedi...
En savoir
Fayçal Fajr a pu faire profiter les supporters de son aisance technique depuis le début de saison
Groupe pro
Le Total Régal du SMCaen
En savoir