Pas si nul

Quatre jours après la douloureuse défaite contre le FC Nantes (0-1), le Stade Malherbe accueillait dimanche le RC Strasbourg pour le compte de la 25è journée de Ligue 1 Conforama, avec l’obligation de relever la tête. Tenus en échec (0-0), les Bleu et rouge peuvent toutefois trouver des motifs de satisfaction dans ce bon point pris : la série de cinq défaites vient d’être stoppée et la défense a tenu bon face à la 3è meilleure attaque du championnat. Il va sans dire qu’il faudra faire mieux pour atteindre l’objectif du maintien, mais à plusieurs égards, les Normands ont montré un visage différent des dernières semaines.

La Stade Malherbe Caen et Saïf Khaoui ont pris leur premier point en 2019 face au RC Strasbourg dimanche après-midi
La Stade Malherbe Caen et Saïf Khaoui ont pris leur premier point en 2019 face au RC Strasbourg dimanche après-midi

Savoir ne pas perdre

Dire que le Stade Malherbe se félicite du point du match nul pourrait passer pour un manque d’ambition. En effet, il serait mal venu de sauter de joie tant les Bleu et rouge restent en déficit de points à l’issue de la rencontre. Mais dans un contexte marqué par plusieurs désillusions depuis le début de l’année 2019, ne pas apprécier à sa juste valeur le point glané contre les Alsaciens serait une erreur. Malgré les exigences et l’impatience grandissantes des supporters et des joueurs eux-mêmes, il est une évidence que les Caennais ne peuvent passer du tout-au-tout en l’espace de quelques jours. Les stigmates de la cinglante défaite contre Nantes encore présentes, une victoire ce dimanche aurait presque relevé du miracle.

Premier clean-sheet depuis onze matchs

Se rassurer était sans doute l’un des objectifs premiers du groupe caennais. Sur le plan défensif, il y avait fort à faire puisque Kenny Lala et ses coéquipiers ont déjà inscrit 40 buts en championnat, tandis que les joueurs de Fabien Mercadal n’ont pas obtenu de clean sheet depuis le 11 novembre 2018 et le déplacement à Bordeaux (J13 FCGB 0 – 0 SMC). Fabien Mercadal a donc choisi de mettre en place une défense à cinq, se calquant ainsi sur le schéma tactique de Thierry Laurey. Parfois en manque de justesse et de repères, le groupe a parfois montré ses lacunes lorsqu’il s’agissait de défendre dans les vingt-cinq derniers mètres sur des joueurs faisant preuve de mobilité et d'assurance technique. La concentration affichée par les Caennais leur aura malgré tout permis de garantir l’équilibre de l’équipe. C’est d’ailleurs sur cette assise défensive quelque peu retrouvée que les joueurs à vocation offensive ont pu s’appuyer pour tenter de prendre le bloc strasbourgeois de vitesse.En optant pour deux attaquants, l’entraineur normand a créé les conditions d’un jeu porté vers la profondeur, favorisant les contre-attaques rapides. Virevoltant durant les 90 minutes, Casimir Ninga fait partie de ceux qui ont le plus profité des bonnes récupérations de balle caennaises en s’illustrant par plusieurs courses intéressantes, mais aussi en lançant parfaitement Saïf-Eddine Khaoui (17è) dont la frappe du droit (son pied faible) aurait pu tromper le portier Strasbourgeois. La meilleure occasion normande. En fin de rencontre, d’Ornano et ses décibels auraient bien pu inciter les Caennais à pousser d’avantage sur le but strasbourgeois. Mais pour une équipe partie à la reconquête de confiance et de résultats, le point du match nul prend logiquement forme de sacerdoce. Il ne reste désormais plus que treize matchs à Prince Oniangué et ses coéquipiers pour prouver qu’ils méritent leur place dans l’élite. Le prochain match les opposera au Toulouse FC, équipe qu’ils avaient battus à l’aller à d’Ornano (2-1). L’occasion pour les Malherbistes de décrocher une nouvelle victoire et ainsi bonifier le point pris ce dimanche.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

10 aoû 2020

Johann Lepenant, Jessy Deminguet, Thomas Callens, Hugo Vandermersch et les joueurs du groupe professionnel ont participé à une journée de cohésion à Arromanches ce lundi matin
Groupe pro
Immersion avec les joueurs du SMCaen lors de la journée de cohésion (10/08/2020)
En savoir
Les joueurs du Stade Malherbe Caen ont pu profiter de la précense de deux véhicules amphibie pour cette journée de cohésion
Groupe pro
Journée de cohésion 4 - Les photos de la journée...
En savoir
Jessy Deminguet et les Caennais vont retrouver l'entraînement demain matin sur les terrains de Venoix
Groupe pro
Après une matinée de cohésion sur la plage d'Arromanches ce lundi matin, les joueurs de Pascal Dupraz reprendront le chemin de l'entraînement demain...
En savoir