Regarder vers le haut

Trois semaines après sa dernière victoire en championnat (J30 ASM 0-1 SMC), le Stade Malherbe retrouvait la Côte d’Azur pour affronter Nice, candidat à une place européenne. Alors que le barragiste Dijon s’était imposé la veille face à Rennes (3-2), les Normands se devaient de faire un résultat pour rester au contact des Bourguignons avant le match qui opposera les deux équipes dimanche prochain (15h). Face à l'OGCN, les joueurs du duo Mercadal/Courbis ont tiré leur épingle du jeu en s’imposant 0-1. À cinq matchs de la fin du championnat, tout est donc encore possible pour le Stade Malherbe.

Le jeune Younn Zahary a participé aux sept dernières rencontres du Stade Malherbe Caen en Ligue 1 Conforama
Le jeune Younn Zahary a participé aux sept dernières rencontres du Stade Malherbe Caen en Ligue 1 Conforama

Toute bonne stat’ vient à point

premier but inscrit sur corner cette saison

Qu’on se le dise : le déplacement du Stade Malherbe à l’Allianz Riviera a une fois de plus montré certaines limites quant à la capacité des Bleu et rouge à proposer un jeu séduisant qui lèverait les foules. Pour autant, face à un adversaire solide défensivement, redoutable en matière de réalisme offensif et qui n’a d’autres ambitions que d’atteindre une place qualificative pour une coupe d’Europe, les Normands sont tout de même parvenus à réaliser une performance louable. Pour ramener au moins un point de la Côte d’Azur et rester dans le sillon dijonnais, ils devaient impérativement se montrer rigoureux, disciplinés, et surtout, forts mentalement. Brice Samba, auteur une nouvelle fois d’un match plein, a largement contribué au succès de ses coéquipiers en préservant sa cage inviolée. Malgré 18 tentatives niçoises dont 8 cadrées et un pénalty, le Stade Malherbe peut se targuer de repartir de la Côte d’Azur avec un honorable clean sheet. Une performance exceptionnelle et inédite pour le portier caennais qui lui permet de figurer dans l’équipe type d’un certain quotidien de renom. Un autre chiffre revêt un caractère inédit pour les Caennais. Le Stade Malherbe était jusqu’à présent la seule équipe à n’avoir inscrit aucun but sur corner cette saison en championnat. C’est désormais chose faite grâce à Alex Djiku (74e). Coupable en première période d’une main dans la surface qui a donné lieu à un pénalty, le défenseur caennais s’est rattrapé de la meilleure des manières en inscrivant son premier but sous le maillot caennais, son premier but en carrière tout court.

Malherbe là où on l’attendait

À son arrivée au club, Rolland Courbis soutenait mordicus que tout était possible pour le Stade Malherbe qui, selon lui, est « capable de finir 20e comme 16e ». Au vu du classement après 33 rencontres disputées, difficile de donner tort au technicien normand. Classés 19aujourd’hui, les coéquipiers de Prince Oniangué ne se retrouvent plus qu’à six « petites » longueurs du 16e, Amiens. Et si l’ambition de se maintenir sans passer par les barrages peut être source de railleries de la part de certains experts, cet objectif n’en reste pas moins atteignable. En effet, les Bleu et rouge s’apprêtent à affronter coup sur coup Dijon et Guingamp, deux dates cochées de longue date sur leur calendrier et qui, si elles se soldent par une victoire, placeront idéalement les Caennais dans les meilleures dispositions comptables, mais aussi mentales. Ainsi pour les trois dernières journées, une certaine pression quitterait leurs épaules pour se porter vers ses deux rivaux et, dans le meilleur des cas, sur celle des Amiénois par la même occasion. Toutefois, les projections comptables les plus optimistes n’ont que très peu réussi au SMC jusqu’à présent, et en dépit de la victoire face aux Niçois, il faut savoir raison garder. Oui, le Stade Malherbe a encore son destin en main. Mais face à deux adversaires qui ont récemment réaffirmé leur caractère notamment en inscrivant beaucoup de buts, les Bleu et rouge seraient bien inspirés d’aborder les cinq derniers rendez-vous de la même manière qu’ils ont commencé la saison : en redevenant injouables à domicile; en redevenant conquérants, tout simplement.    

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

23 mai 2019

Suspendu le week-end dernier pour le déplacement au Groupama Stadium, Malik Tchokounté est bien dans le groupe pour la réception des Girondins de Bordeaux
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
Pour potentiellement le dernier match de la saison, le staff caennais a fait appel à un groupe de 20 joueurs pour la réception des Girondins de...
En savoir
Nicolas Seube et les joueurs du Stade Malherbe Caen s'imposait (1-0) lors de la dernière journée face aux Girondins en 2016
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
Une histoire de 38e journée C'est tout l'un ou tout l'autre lorsque les Girondins de Bordeaux se déplacent au Stade Michel d'Ornano. Soit l'on...
En savoir
Alexander Djiku et les caennais peuvent toujours espérer finir devant Amiens et se maintenir directement
Groupe pro | Ligue 1 Conforama : SM Caen - Girondins de Bordeaux
C’est maintenant la fin. Le dénouement d’une saison épuisante, pour les corps des joueurs comme pour les nerfs de toute la communauté malherbiste. Le...
En savoir