Toujours possible

Alors que le Stade Malherbe fondait beaucoup d’espoir pour la réception de Saint-Etienne ce samedi soir dans le cadre de la 29è journée de Ligue 1 Conforama, d’Ornano a finalement vécu une soirée cauchemardesque. En s’inclinant lourdement (0-5) et suite à la victoire de Guingamp face à Dijon (1-0), les joueurs de Fabien Mercadal chutent à la dernière place du classement et voient leur marge d’erreur, pourtant déjà bien entamée, se réduire encore un peu plus. À neuf journées de la fin du championnat, et avec seulement 20 points au compteur, le Stade Malherbe reste malgré tout maître de son destin.

Le Stade Malherbe Caen a subi sa plus lourde défaite de la saison samedi soir mais reste à deux points de la place de barragiste
Le Stade Malherbe Caen a subi sa plus lourde défaite de la saison samedi soir mais reste à deux points de la place de barragiste

Deux semaines de travail

Alors que Saint-Etienne devait composer sans plusieurs joueurs majeurs, sans mauvais jeu de mots, les voyants semblaient être au vert pour le Stade Malherbe. Mais comme un mauvais symbole, une erreur précoce de Brice Samba, qui était jusqu’à présent l’un des meilleurs Malherbistes de la saison, a tristement donné le ton de la rencontre. Menés 0-1 après seulement cinq minutes de jeu, les Normands ne sont jamais parvenus à trouver les ressources pour revenir dans un match qui, à la mi-temps, semblait déjà plié (0-3). En portant le score à 0-5, Jean-Louis Gasset et ses joueurs ont infligé aux Caennais leur pire défaite de la saison. Jamais jusqu’à présent ils n’avaient encaissé plus de 3 buts au cours d’un match et cette déroute subie contre les Verts les contraint à redoubler d’efforts pour espérer se maintenir dans l’élite. Pour relever la tête et trouver des solutions avant leur prochain match à Monaco, Fabien Mercadal et son staff pourront profiter des deux semaines de trêve internationale lors desquelles le travail sera le maître-mot. Tandis que certains resteront à Venoix pour cravacher, d’autres rejoindront leur sélection pour changer d’air et prendre du recul quant aux récentes désillusions.

Matchs à distance puis confrontations directes

Le stade malherbe en saura plus début mai

Cela peut paraître invraisemblable, mais avec seulement 20 points obtenus après 29 journées, les Caennais sont encore loin d’être condamnés. Car en dépit du faible rendement comptable et de leur mauvais positionnement au classement, Dijon et Guingamp n’en restent pas moins atteignables. Les deux clubs font d’ailleurs partie des prochains adversaires du Stade Malherbe, respectivement lors des 34è et 35è journées. D’ici là, les calculs sont simples : les quatre prochaines journées doivent impérativement permettre aux Bleu et rouge, à minima, de se maintenir au niveau de leurs deux principaux rivaux pour le maintien. Dès lors que Dijonnais et Guingampais restent dans le viseur à l’heure de les défier, l’espoir d’une issue favorable aux Caennais demeure. Et pour eux non plus, engranger des points ne sera pas une mince affaire car les deux clubs vont affronter des gros calibres. Caen et Guingamp vont prochainement croiser la route des Monégasques, tandis que Dijon rencontrera Lyon et Rennes. L’OGC Nice fera quant à lui figure d’arbitre à distance dans cette lutte pour le maintien car les Aiglons affronteront tour à tour chacun des trois clubs. À l’aube d’entamer le sprint final, il reste donc bien aux Normands quelques cartes à jouer notamment lors des confrontations directes. Peu importe son allure et sa qualité de jeu, le Stade Malherbe devra tout simplement faire mieux que ses rivaux s’il souhaite se maintenir dans l’élite.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

10 aoû 2020

Johann Lepenant, Jessy Deminguet, Thomas Callens, Hugo Vandermersch et les joueurs du groupe professionnel ont participé à une journée de cohésion à Arromanches ce lundi matin
Groupe pro
Immersion avec les joueurs du SMCaen lors de la journée de cohésion (10/08/2020)
En savoir
Les joueurs du Stade Malherbe Caen ont pu profiter de la précense de deux véhicules amphibie pour cette journée de cohésion
Groupe pro
Journée de cohésion 4 - Les photos de la journée...
En savoir
Jessy Deminguet et les Caennais vont retrouver l'entraînement demain matin sur les terrains de Venoix
Groupe pro
Après une matinée de cohésion sur la plage d'Arromanches ce lundi matin, les joueurs de Pascal Dupraz reprendront le chemin de l'entraînement demain...
En savoir