La préparation suit son cours pour les féminines

Après une dizaine de séances d’entrainements et notamment un stage dans le Cotentin, les joueuses de l’équipe première du Stade Malherbe ont décroché le 25 août dernier une éclatante première victoire lors de leur deuxième match amical face à Bréquigny (R1) sur le score de 5-1. L’entraineuse Anaïs Bounouar a ainsi eu l’occasion de poser davantage les bases de son projet.

Triangulaire sur Venoix cet après-midi avec des rencontre face à Thiberville et Alençon à partir de 14h30
Triangulaire sur Venoix cet après-midi avec des rencontre face à Thiberville et Alençon à partir de 14h30


Cette fois-ci, l’aventure est belle et bien lancée. Après deux semaine inaugurales placées sous le signe des premiers entrainements ainsi que d’un stage dans le Cotentin pour souder le groupe, les joueuses d’Anaïs Bounouar ont disputé leurs deux premières rencontres de préparation. Le premier avait été perdu contre Cherbourg (R1) le 18 août, le deuxième a accouché d’un succès large contre l’équipe bretonne de Bréquigny (R1). « Contre Cherboug, qui est une équipe très athlétique, on avait été un peu bousculées, analyse Anaïs Bounouar. Dans le contenu, on avait alterné l’excellent et le très mauvais mais l’important était le comportement des filles vis à vis de l’esprit de groupe. » À Bréquigny, une semaine plus tard, la donne fut toute autre. « Les filles ont été récompensées de leurs efforts et de leur travail ! se félicite l’entraineuse. 5 buts, c’est très bien mais ça ne veut rien dire car on a encore beaucoup de travail devant nous. »

Premier match officiel le week-end prochain en coupe de france

Avant de s’engager ce dimanche 1erseptembre (14h30) dans une triangulaire à domicile contre Alençon puis Thiberville, Anaïs Bounouar rappelle son objectif premier, objectif qu’elle appelle de ses vœux : la section féminine ne doit pas être « un club dans le club » mais tout simplement « le Stade Malherbe ». Le stage, les rencontres contre Cherbourg puis Bréquigny ne marquent que le début de l’aventure. « Les filles et moi-même avons désormais eu l’occasion de nous découvrir, explique Anaïs Bounouar. Les filles sont heureuses et fières de porter les couleurs de Malherbe, il faut entretenir ça. Ces dernières semaines m’ont servi à mettre en place les règles même si je les avais déjà tenues au courant en entretien individuel de ce que jouer pour ce club signifiait. » En outre, les néo-Malherbistes se sont aussi rendues compte de ce qu’attendait leur entraineuse en termes de contenu. « Elles auront le droit de louper des matchs évidemment mais elles devront toujours avoir une attitude exemplaire ! » 

Des jeunes femmes en mesure de porter haut les valeurs du Stade Malherbe Caen, voilà ce qui importe aux yeux de la native de Saint-Etienne rapidement devenue entraineuse, sa vocation. À l’heure de constituer son groupe, Anaïs Bounouar a en effet davantage insisté sur les valeurs humaines. « J’ai recherché des joueuses avec un bon état d’esprit et portées sur le travail. Les joueuses ont de la formation ou pas, elles ont joué à un bon niveau ou pas. Elles ont en tout cas toutes un potentiel et souhaitent s’inscrire dans un projet et pas sur une seule saison. » Certaines Caennaises n’ont peut-être qu’une année de football dans les jambes mais le club est là pour les faire grandir. C’est dans cette optique que l’entraineuse malherbiste s’est entourée d’un staff performant constitué de Loïc Nuiro à la préparation, des intendants Romain Ferchaud et Clément Lemée et de l’entraineur Yann Chevallier qui sera dédié aux gardiennes de la section. L’aventure de cette nouvelle équipe en compétition officielle commencera à l'US Saint-Jean/Fresquiennes le dimanche 8 septembre à 13h à l’occasion du premier tour de la Coupe de France. Pour la reprise de la Régionale 2, le plus bas échelon en Normandie, il faudra attendre le 15 septembre. 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

16 sep 2019

Les joueuses nées entre 2009 et 2012 ont encore la possibilité de rejoindre l'école de football du Stade Malherbe Caen
Féminine
Le Stade Malherbe Caen offre la possibilité aux joueuses nées entre 2009 et 2012 d'intégrer l'école de football féminine. Il sera alors possible de...
En savoir
La joie intacte des Caennaises après les derniers buts en fin de rencontre face au CS Gravenchon hier après-midi
Féminine | R2 Féminine : SM Caen 12 - 0 CS Gravenchon
De nombreux buts inscrits, zéro encaissé et un public venu en nombre, les féminines du Stade Malherbe ont réussi leur entrée en matière hier après-...
En savoir
Louise Tison a passé une après-midi plutôt tranquille hier après-midi face au CS Gravechon sur le synthétique de Venoix
Féminine | R2 Féminine : SM Caen 12 - 0 CS Gravenchon
SM Caen féminines/ CS Gravenchon féminines : l'album photos...
En savoir