Tout ce qu'il faut savoir sur le 8e tour de Coupe de France

Pas de Domino’s Ligue 2 au programme ce week-end pour le Stade Malherbe Caen mais un bien beau défi en Coupe de France avec un déplacement chez une équipe de Chartres pensionnaire de National 2 gonflée à bloc ce samedi 7 décembre (14h15). Voici tout ce qu’il faut savoir sur le 8ème tour de Coupe de France des Malherbistes en 8 points essentiels.

Kelian Nsona pourrait faire sa troisième apparition en professionnel demain après-midi à Chartres
Kelian Nsona pourrait faire sa troisième apparition en professionnel demain après-midi à Chartres
  • Pascal Dupraz, la passe de 10 ?

Depuis son premier match sur le banc du Stade Malherbe Caen contre Châteauroux (1-1), le 4 octobre dernier, l’entraîneur Pascal Dupraz n’a pas connu la moindre défaite. Cela représente 8 matchs d’invincibilité en Domino’s Ligue 2 (3 victoires, 5 nuls) et un en Coupe de France (victoire 6-0 à Mûrs-Erigné). Contre Chartres ce samedi, le Savoyard visera une passe de dix importante car outre ses ambitions d’aller le plus loin possible en coupe, la dynamique de son groupe est importante pour finir l’année 2019 en trombe et continuer l’opération remontée en championnat.

  • Un match spécial pour captain’ Gonçalves

Pour l’un des joueurs du Stade Malherbe, ce déplacement en Eure-et-Loir sera un véritable retour aux sources. On parle là du capitaine du drakkar normand, Anthony Gonçalves, qui est tout simplement né à Chartres le 6 mars 1986. Il a par ailleurs porté les couleurs du club de football local lorsqu’il évoluait chez les jeunes et retrouvera à l’occasion de ce déplacement un ami cher en la personne d’Aurélien Gazeau, milieu de terrain du C’Chartres Football auprès de qui il a été du côté du Stade Lavallois.

  • Chartres l’a déjà fait

La réception du Stade Malherbe est un véritable événement pour les Chartrains. Pensionnaires de National 2, les pensionnaires du stade Jacques-Couvret vont se frotter à un adversaire qui évolue deux divisions au-dessus. En Coupe de France, en plus de voir les écarts hiérarchiques souvent réduits à peau de chagrin, on a souvent vu la magie opérer et le « petit » se défaire du « gros ». Les Caennais n’arriveront donc pas en terrain conquis à Chartres d’autant que le CCF a déjà accompli des exploits dans la compétition dont le plus marquant demeure l’élimination de l’US Orléans, club de Domino’s Ligue 2, lors de l’édition 2017-2018. Au septième tour, les Chartrais l’avaient emporté 3-1. Pour leur deuxième match contre une équipe professionnelle, les hôtes de Malherbistes se verraient bien refaire un gros coup.

  • Une pointure de N2 

En championnat, le club de Chartres évolue en National 2 et côtoie chaque week-end des formations comme Saint-Malo, Saint-Brieuc mais aussi et surtout le FC Rouen et l’US Granville. Présidé par Gérard Soler, ex-joueur du FC Sochaux et entrainé par Jean-Guy Wallemme, ancien entraîneur du RC Lens et de l’AJ Auxerre, le CCF est mené par des hommes d’expérience qui envisagent la montée en National dès cette saison. Pour l’heure 2èmes de leur groupe derrière le FC Rouen, les Chartrais sont à la lutte. Malgré une victoire en Eure-et-Loir le 5 octobre dernier (3-2), les deux Malherbistes prêtés à Granville que sont Marvin Golitin et Jad Mouaddib avaient pu mesurer la qualité de l’effectif du Centre-Val de Loire.

  • 20 ans de fidélité 

Si en qualité de club de l’élite, le Stade Malherbe n’avait plus disputé de 8ème tour depuis la saison 2013/2014 car qualifié d’office en 1/32èmede finale, voilà bien longtemps qu’il n’a plus trébuché à ce stade de la compétition. Il faut ainsi remonter à la saison 1999/2000 pour retrouver trace d’une disparition du Stade Malherbe Caen de la compétition avant même le stade des 1/32èmes de finale. Lors de cet exercice, les Malherbistes alors en deuxième division avaient été battus aux tirs aux buts par une autre formation de D2, le FC Lorient (2-2 a.p. / 7 t.a.b. à 6).

  • Plus que 2 clubs calvadosiens

Cette même saison 1999/2000 marque par ailleurs la dernière opposition en date entre le Stade Malherbe et l’AF Virois. Au stade du 7ème, tour les Caennais s’étaient imposés dans le Bocage 3-2 après prolongations. Pourquoi parle-t-on de ce match en préambule de ce week-end ? Tout simplement parce le département du Calvados ne compte plus que deux représentants dans cette Coupe de France 2019/2020 : le Stade Malherbe donc et l’AF Virois. Pensionnaires de National 3, les partenaires de l’ex-portier malherbiste Louis Deschateaux auront un coup à jouer dimanche à domicile contre le FC Versailles (N3). Avant de rêver à un derby 100% calvadosien au tour suivant ?
 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

19 jan 2020

Groupe pro | Coupe de France : Montpellier HSC - SM Caen
Conférence de presse avant Montpellier HSC / SMCaen  
En savoir

18 jan 2020

Herman Moussaki n'a plus joué en professionnel depuis le 8 novembre et une rencontre face à l'AJ Auxerre
Groupe pro | Coupe de France : Montpellier HSC - SM Caen
Pascal Dupraz a dû composer son groupe de 18 avec trois absences majeures : Caleb Zady Sery et Anthony Gonçalves forfaits ainsi qu'Anthony Weber...
En savoir

16 jan 2020

Groupe pro | Coupe de France : Montpellier HSC - SM Caen
Thomas Leonard dirigera pour la première fois de la saison une rencontre du Stade Malherbe, celui qui officie habituellement en Ligue 1 Conforama...
En savoir