Trois joueuses rejoignent le Stade Malherbe Caen

Ça commence sérieusement à prendre forme, le Stade Malherbe Caen vient d'enregistrer l'arrivée de ses trois premières joueuses pour son équipe seniors feminine qui verra le jour la saison prochaine. Romane Philippe, Camille Colleuc et Zoé Brebion porteront le maillot du SM Caen pour l'exercice 2019 / 2020.

Romane Philippe, Zoé Brebion et Camille Colleuc sont les première joueuses qui composeront l'effectif 2019 / 2020 de l'équipe serniors féminine du Stade Malherbe Caen
Romane Philippe, Zoé Brebion et Camille Colleuc sont les première joueuses qui composeront l'effectif 2019 / 2020 de l'équipe serniors féminine du Stade Malherbe Caen

Romane Philippe a le coeur "bleu et rouge"

présélectionnée en équipe de france u16

Elle vient tout juste de fêter ses 18 ans, Romane Philippe né à Deauville et supportrice du Stade Malherbe Caen depuis toujours s'est engagée avec les "bleu et rouge" pour la saison prochaine. Malgré son jeune âge, elle possède déjà beaucoup d'expérience puisqu'elle a découvert la D2 féminine avec l'AG Caen a seulement 16 ans avant de rejoindre l'US Saint-Malo la saison dernière toujours en deuxième division. Après avoir fait toutes ses classes au SU Dives-Cabourg jusqu'à quinze ans, elle a rejoint le club de l'agglomération caennaise en parallèle du Pôle Espoir de Bréquigny. Elle évolue au milieu de terrain et possède un exemple que l'on connaît bien, "j'adore N'Golo Kanté, à son image, je suis une joueuse qui ne lâche jamais rien, ma combativité est ma principale force". Un joueur qu'elle a pu voir évoluer au Stade Malherbe, "j'étais abonnée en tribune Borrelli pendant de nombreuses saisons, je suis tellement fière de rejoindre le Stade Malherbe". Celle qui a pris goût au football à l'école souhaite s'investir dans l'humanitaire à moyen terme mais avant ça, il y a le BAC à la fin de l'année scolaire. Pour Anaïs Bounouar, c'est une valeur sûre, "j'avais Romane avec l'équipe de Normandie il y a deux ans, c'est un profil que j'apprécie particulièrement et elle a un état d'esprit irréprochable".

Le SMC après le MHSC pour Zoé Brebion

Là aussi l'âge ne veut rien dire pour Zoé Brebion, à seulement 19 ans, la solide milieu de terrain possède déjà pas mal d'expérience. Alors qu'elle a débuté le football à seulement 14 ans après plusieurs années de natation, celle qui est originaire de Seine et Marne a franchi les échelons à vitesse grand V. À 15 ans, elle rejoint le FC Lorient et évolue avec les U19 Nationaux pendant deux saisons tout en faisant partie du pôle espoir de Bréquigny elle aussi. Une autre saison en U19 Nationaux avec l'US Saint-Malo avant de rejoindre le Montpellier HSC la saison dernière. "C'est vrai que tout a été très vite pour moi mais j'ai joué au football avec mes frères depuis toute petite, j'avais déjà de bonnes bases" justifiait Zoé après sa signature. Celle qui se définie comme une joueuse "technique et physique" devrait rejoindre l'UFR STAPS de Caen à la rentrée après avoir passé son BAC STMG. "Il y avait un intérêt commun de sa part et de la mienne pour qu'elle puisse rejoindre le club, elle est très mature pour son âge et elle a déjà l'expérience d'un club professionnel" expliquait la responsable de la technique de la section féminine.

Camille Colleuc, une bretonne chez les vikings

"c'est une force d'avoir longtemps joué avec les garçons"

Né à Lorient en 2000 comme Zoé Brebion, Camille Colleuc possède un profil plus offensif et évoluera elle aussi avec le Stade Malherbe Caen la saison prochaine. Après avoir découvert le monde seniors la saison dernière avec La Rochelle (R1), elle a décidé de donner sa confiance au Stade Malherbe et à Anaïs Bounouar pour l'exercice 2019 / 2020. Après avoir évolué à l'US Berné avec les garçons jusqu'à ses 12 ans, Camille a elle aussi rejoint le FC Lorient de 2013 à 2016 tout en étudiant à la section sportive régionale du collège de Vannes en parallèle. Jamais très loin de sa Bretagne natale, elle prend la direction de La Roche / Yon pour évoluer en U19 Nationaux pendant deux saisons. Celle qui a découvert le ballon rond grâce à son papa prend exemple sur des joueuses qui ont fait ou font le bonheur du football français, "à mon poste j'aime beaucoup Camille Abily ou Amandine Henry, je pense avoir une bonne vision du jeu". Pour Anaïs qui sera à la tête de l'équipe seniors, c'est une belle surprise, "j'avais déjà remarqué Camille quand j'étais avec la sélection Normande, elle était avec la sélection de Bretagne et elle est venue d'elle même à la détection".

 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

22 aoû 2019

Le Stade Malherbe Caen vous donne rendez-vous le 4 septembre pour une journée réservée aux supporters des "rouge et bleu"
Infos club
Peu de temps après la fin du mercato, il sera temps de vous présenter l'effectif professionnel 2019 / 2020 du Stade Malherbe Caen mais aussi les...
En savoir

21 aoû 2019

Avec une moyenne de 18,9, la pelouse du Stade Michel d'Ornano se classe troisième de Domino's Ligue 2
Infos club
Après deux rencontres disputées au Stade Michel d'Ornano depuis le début de la saison, la pelouse de l'enceinte des "rouge et bleu" se classe...
En savoir
Près de 10 000 personnes étaient présentes au Stade Michel d'Ornano vendredi pour la réception du FC Chambly
Infos club
Plus de 600 votes après la première journée face au FC Lorient, à vous de jouer pour faire aussi bien. Votez pour le Stade Malherbe Caen au...
En savoir