22 mai 2004 : la récompense au bout du tunnel

Alors qu’on évoquait dernièrement les deux montées en Ligue 1 Conforama des années 2010, ces dernières n’auraient peut-être pas eu lieu sans l’élan fondateur que représente la saison 2003/2004 de Domino’s Ligue 2 conclue par une remontée dans l’élite de Malherbe, dans une euphorie mémorable.

La joie des Caennais lors de la première victoire de la saison après cinq matchs sans victoire
La joie des Caennais lors de la première victoire de la saison après cinq matchs sans victoire

Quand la mayonnaise prend…

 

sept ans après, le sm caen retrouver l'élite

Sept ans, douce éternité. Acteur incontournable des week-ends de D1 durant les années 90, le Stade Malherbe patiente en ce début de millénaire. Depuis sa relégation, le club normand est chaque saison un outsider très sérieux à la remontée si l’on excepte un exercice 2000-2001 bien délicat (17ème place au final). Nous sommes ainsi le samedi 2 août 2003 et le SMC entame à Troyes sa septième saison de rang en D2. D’un nul prometteur sur la pelouse de l’ESTAC (2-2), les Malherbistes s’enlisent finalement à l’été 2003 et doivent patienter jusqu’à la fin du mois d’août pour mettre la machine à victoires en marche, à la 6ème journée seulement. Pour beaucoup, la lanterne rouge qu’est alors le Stade Malherbe a dissipé en route les promesses nées de l’excellente fin de saison précédente (2 défaites sur les 16 derniers matchs) et se prépare à disputer un championnat pour sa survie, encore.

 

Alors que Saint-Etienne, Troyes, Lorient ou encore Le Havre sont annoncés comme les favoris, le Stade Malherbe de Patrick Remy doit batailler tout l’automne pour redorer son blason. La bonne forme du récent transfuge mondevillais Yohan Eudeline et l’efficacité du regretté Kor Sarr font mouche. Dans le même temps, les cadres que sont Cyrille Watier, Anthony Deroin ou encore Cédric Hengbart ne déçoivent pas. En une demi-saison, Caen est passé de la dernière place au pied du podium et peut nourrir de réelles ambitions en ce début d’année 2004.

 

La montée à Diochon

 

Invaincu 4 mois durant, le club calvadosien fait ressurgir quelques doutes au cœur de l’hiver avec deux revers surprise à Grenoble et contre Laval que même le talent d’Eudeline et le réveil de Sébastien Mazure ne peuvent empêcher. À cet instant de la saison, si Saint-Etienne est au rendez-vous et qu’il en va de même pour Lorient et Le Havre, c’est le FC Istres qui surprend son monde en trônant au sommet. Heureusement pour leurs supporters, Aziz Ben Askar et ses camarades ne tardent pas à reprendre leur marche en avant. Ils ne le savent pas encore mais un succès devant Châteauroux (1-0) le 6 mars 2004 leur permet d’investir un podium qu’ils ne délaisseront alors plus jamais. Le tournant définitif de la saison aura lieu comme un symbole lors du derby de Normandie contre le FC Rouen lors d’une 36ème journée de légende. La donne est simple : si les Malherbistes perdent pied à Diochon et que Lorient dispose dans le même temps d’Angers alors tout sera relancé. S’ils l’emportent en revanche, ce sera la fin d’une longue attente, la délivrance. Sur le terrain rouennais, Cyrille Watier et Sébastien Mazure ne ratent pas leur rendez-vous (1-2) et malgré le succès lorientais dans le même temps, c’est bien Caen qui triomphe et qui remonte en Ligue 1, accompagné par Saint-Etienne et le surprenant FC Istres. Lors de la 38ème journée, l’ultime succès contre Troyes (3-0) le 22 mai 2004 a tout d’une récompense pour le Stade Malherbe. La communion qui s’en suit avec le public à d’Ornano marque alors la première étape décisive vers l’époque moderne du club. 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

30 mai 2020

Luc Borrelli aura disputé plus de 100 matchs avec le Stade Malherbe Caen avant de rejoindre l'Olympique Lyonnais © Jean Yves Desfoux
Rétrospective
Nouvelle itération de notre série de retours emprunts de nostalgie sur les joueurs qui ont écrit la légende du Stade Malherbe avec l’un des...
En savoir

27 mai 2020

Le Stade Malherbe avait enchaîné un septième match consécutif sans défaite après son succès au Vélodrome
Rétrospective
Le Replay du match Marseille 2-3 SMCaen (J27 2014/2015)
En savoir

25 mai 2020

Cédric Hengbart avait offert un succès précieux au Stade Malherbe Caen sur la pelouse d'Istres lors de la 37e journée
Rétrospective
Il y a 13 ans jour pour jour, le Stade Malherbe s’octroyait la 4ème montée en Ligue 1 de son histoire. C’était sur le terrain du FC Libourne-...
En savoir