"Ce maintien est un réel exploit"

Entraîneur des U19 féminines du Stade Malherbe Caen, Johan Le Corre revient sur cette saison et la maintien au niveau national. L'entraîneur de 48 ans a pris la décision de quitter le club à l'issue de cette première expérience dans une section féminine.
Johan Lecorre et les U19 féminines du Stade Malherbe Caen ont réussi le pari de se maintenir au niveau national
Johan Lecorre et les U19 féminines du Stade Malherbe Caen ont réussi le pari de se maintenir au niveau national
  •  Pourquoi parler de réel exploit dans ce maintien en U19 ?

"C’était une réelle découverte aussi bien pour les filles que pour moi en plus de cette première expérience dans le football féminin. Et puis il y a la façon dont on a travaillé cette saison, ce n’était pas toujours le plus adapté pour être performantes le week-end. J’aurai aimé individualiser beaucoup plus le travail avec les filles mais j’étais tout seul sur les séances donc on a fait au mieux. Le travail athlétique a une place toute particulière sur cette catégorie d’âge, on aurait pu faire encore plus, c’est ce qui est un peu frustrant. L’axe de progression est ici, il faut rattraper le retard sur les autres équipes de U19. Cependant on a accroché le maintien grâce aux valeurs des filles, leur courage et aussi mon exigence."

  •  Sportivement, est-ce que selon toi le maintien est donc mérité ?

"Sur la somme de travail et l’investissement des filles c’est mérité. J’ai récupéré majoritairement l’effectif de l’année dernière, il y avait déjà une cohésion, les filles s’apprécient, on avait un temps d’avance là-dessus. On a dû travailler sur l’aspect tactique, cette capacité à défendre ensemble. Malheureusement, il nous a manqué de la régularité sur nos performances sur quelques matchs, on aurait pu aller chercher le maintien plus rapidement si on avait été plus performantes sur des matchs contre des équipes sportivement à notre niveau. L’apport de joueuses seniors grâce au maintien en D3 du week-end d’avant a aussi fait extrêmement du bien lors du dernier match. On avait un effectif assez réduit en nombre mais aussi avec pas mal de profils défensifs donc on avait très peu de profils offensif."

  •  Est-ce que se confronter à des grosses équipes en première partie de saison était une bonne chose ?

"Ça nous a permis de nous mettre à la hauteur du championnat de France, mais ça a aussi aux filles de se juger elles-mêmes. Tactiquement et physiquement ça nous a aussi aidées ! Chez les filles les championnats sont toujours hétérogènes, tu sais souvent dès le début ou tu vas contrairement aux garçons. Les filles n’ont jamais triché même durant ces matchs-là. Ma plus grosse réussite ça a été d’aller chercher le meilleur de chaque fille pour aller décrocher ce maintien."

  •  Pour toi, est-ce primordial d’avoir une équipe U19 national dans une section féminine comme celle du Stade Malherbe ?

"Pour alimenter l’équipe première, il est primordial d’avoir des filles en dessous capables d’aller en seniors quand on en a besoin, il y a des U19 qui ont le potentiel d’aller là-haut. Je pense notamment à cette saison, à trois mois de la fin de saison il y avait besoin d’un peu de fraicheur en D3."

  •  Vous avez eu à faire à des équipes compétitives toute la saison ?

"Oui et elles ont des profils que nous n’avons pas aujourd’hui, je pense qu’il y a des axes de progression au niveau du recrutement à faire. Au niveau des profils vitesse par exemple que nous n’avons pas. Au niveau technique nous étions plutôt armées, je prends l’exemple de filles comme Inès Brahmia-Erhel, Flavie Besnard, Charlène André qui seront emmenées à aller là-haut grâce à des qualités individuelles supérieures."

  •  Estimes-tu que ça a été une saison réussie ?

"C’est une saison réussie grâce à tout ce que j’ai cité, on a perdu aussi notre seul vrai profil offensif vitesse, Léana Pineau sur blessure. Zia Roca notre gardienne, aussi sur blessure sur la fin de saison. Ça reste une saison réussie. La priorité la saison prochaine sera forcément le recrutement pour avoir une homogénéité des postes dans l’équipe, et une manière de travailler plus complète grâce à un staff plus important à mon sens. Personnellement je suis en fin de contrat et j’ai fait le choix de ne pas continuer l’aventure ici, il y a des regrets mais je suis fier de ce que l’on a réalisé."

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

04 juin 2024

Le Stade Malherbe Caen disputera la finale de Coupe de Normandie pour la deuxième saison consécutive
Féminines
Nos Caennaises se sont imposées non sans mal face à une belle équipe alençonnaise en demi-finale de la Coupe de Normandie (2-4). L'ouverture du score...
En savoir

28 mai 2024

Féminines
Zina Catherine est actuellement avec l'équipe nationale u20 du Maroc jusqu'au 5 juin avec laquelle elle participera à la Sud Ladies Cup à...
En savoir

21 mai 2024

Le Stade Malherbe Caen a obtenu une troisième succès en quatre journées dans cette fin de championnat
Féminines
Au terme d'une rencontre solide, les féminines du Stade Malherbe Caen ont obtenu leur maintien en s'imposant face à Bourges, deuxième du championnat...
En savoir