"Il faut que l'on apprenne de nos erreurs"

Hilde Van Herwijnen, cadre de l’équipe seniors, nous livre son ressenti sur la première partie de la saison. Les joueuses de Chloé Charlot se classent à la 9e place du classement et devra lutter pour le maintien jusqu'à la fin de saison.
Hilde Van Herwijnen et les féminines du Stade Malherbe Caen ont un point d'avance sur le CA Paris, premier rélégable
Hilde Van Herwijnen et les féminines du Stade Malherbe Caen ont un point d'avance sur le CA Paris, premier rélégable

Hilde, quel est ton ressenti sur la première partie de saison ?

J’ai regardé le classement avant de venir, si nous avions gagné ou fait match nul nous aurions été 6e, c’est très serré. On s’entraine toutes 4 fois par semaine et nous donnons à fond mais, certains matchs comme Angers ou même Bourges se jouent sur des détails comme des coups de pied arrêtés. Il y a eu beaucoup de changements, de mouvements, c’est aussi un nouveau championnat. C’est forcément décevant, vu l’investissement et l’engagement que l’on y met, d’être actuellement 9e sur 12, on reste tout juste au-dessus de la zone rouge.

Est-ce que le groupe peut nourrir des regrets sur cette première partie de saison ?

Oui, les regrets de l’apprentissage collectif, nous avons mis du temps à apprendre à jouer ensemble, connaître les forces et les faiblesses de chacune. Je pense que cela aurait pu éviter certaines situations, comme lors du match à Saint-Malo. Le regret actuel, c’est que dès que nous avons été mises en difficulté, nous parvenons à remonter au score, mais nous n’arrivons pas à gagner le match, mis à part contre Troyes. Les autres matchs nous résistons, mais nous n’arrivons pas à avoir ce supplément d’âme pour mettre l'adversaire en difficulté.

As-tu été surprise par rapport au niveau du championnat ?

Oui quand même, ayant joué en D2 même si c’était la D2 d’il y a 4 ans, j’y ai joué 3 ans et on retrouve certaines filles ayant un profil de joueuses de D2, notamment en attaque. Je suis quand même agréablement surprise du niveau, certaines équipes sortent du lot. D’autres équipes sont à notre niveau. Nous laissons trop d’espace aux adversaires, j’espère que nous aurons appris de nos erreurs pour la deuxième partie de saison.

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe aujourd’hui ?

Aujourd’hui la majorité du groupe a contribué à la montée, donc forcément nous voulons toutes faire mieux lors de la deuxième partie de saison. Je ne peux pas imaginer que nous ne nous sauveront pas cette saison et que l’on a fait tout le travail avant, pour retourner en R1. L’état d’esprit de tout le monde est de gagner des matchs, c’est comme s’il s’agissait d’une deuxième chance, nous avons terminé la phase aller, nous devons tout faire pour gagner des points. Il faut se donner confiance dès la semaine prochaine pour faire un résultat contre Saint-Denis.

Quels sont les objectifs pour la deuxième partie de saison ?

Nous souhaitions nous maintenir le plus tôt possible. Au vu du classement aujourd’hui, il est faisable de finir 5e ou 6e. Il faut viser plus haut que le maintien même si pour certain cela peut sembler inatteignable, tout est faisable. Nous devons retrouver le goût de la victoire le plus rapidement possible.

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

20 fév 2024

Le joie de Maïwen Olivier et les Caennaises sur l'ouverture du score d'Alizée Leroty en première période
Féminines
Après 5 matchs sans victoires, nos féminines ont retrouvé la victoire ce week-end face RC Saint Denis. Après un premier quart d'heure sans occasions...
En savoir

09 fév 2024

Féminines
Présentes à Saint-Germain-En-Laye depuis le début de semaine, les joueuses du Stade Malherbe Caen scolarisées au Lycée Jean Rostand disputaient le...
En savoir

02 fév 2024

Anais Mare retrouve la Normandie après des passages à Charleroi ou encore au Nîmes Olympique
Féminines
Alors que le mercato vient de fermer ses portes chez les professionnels, les féminines du Stade Malherbe Caen ont elles aussi enregistrer l'arrivée d...
En savoir