Le joueur idéal d'Anthony Mandréa

Gardien titulaire de l’équipe nationale algérienne, Anthony Mandréa compte une centaine de matchs chez les professionnels. Formé à l’OGC Nice, il est aussi passé par le Angers SCO, des clubs où il a côtoyé des nombreux joueurs. Il a accepté de dresser le portrait de son joueur idéal.
Anthony Mandréa garde de très bons souvenirs de sa collaboration avec Ibrahim Cissé au Stade Malherbe Caen
Anthony Mandréa garde de très bons souvenirs de sa collaboration avec Ibrahim Cissé au Stade Malherbe Caen
  •  Le pied droit de : « C’est assez compliqué d’en ressortir un, ça m’a moins marqué que les gauchers avec qui j’ai pu évoluer. Après il y a Mathieu Bodmer avec qui je n’ai pas joué mais je l’ai pas mal vu à l’œuvre à l’entraînement. Il avait un pied droit incroyable, il pouvait jouer défenseur central, en 6 ou en 10, c’était un régal de l’avoir avec toi dans le jeu. Il donnait le ballon quand il voulait, où il voulait et à qui il voulait. »
  •  Le pied gauche de : « Je mets instinctivement Adam Ounas avec qui je joue régulièrement en sélection. C’est tout juste incroyable pour moi et même digne des plus grands. Que ce soit dans le jeu, sur coup de pied arrêté ou même les frappes, sa patte gauche est monstrueuse. Si il se met en mode tueur à l’entraînement, c’est très compliqué de se retrouver face à lui. C’est peut-être l’un des joueurs qui m’a le plus impressionné dans ma carrière. »
  •  Le sens du but de : « Ce n’est peut-être pas le nom qui va parler à tout le monde mais à Nice je me souviens surtout de Dario Cvitanich. Devant le but c’était une gâchette. Dans le jeu il n’était pas spécialement très influent mais c’était un vrai tueur. La saison où il fait une saison de fou avec l’OGC Nice, rien ne l’arrêtait. Je me souviens d’un but au Stade du Ray où il met un ballon piqué depuis les 16 mètres, ça restera gravé. »
  • La vision du jeu de : « Je crois que je suis obligé de citer une nouvelle fois Mathieu Bodmer. Il connaissait mieux le jeu que tout le monde. Tous les ballons qu’il avait, il ne les perdait jamais. Il avait la réputation de très peu courir mais c’est faux, il était très intelligent et se plaçait pour récupérer un maximum de ballons et les bonifier. »
  •  Le jeu de tête de : « Cheick N’Doye sans hésiter ! J’ai joué avec lui et contre lui. Tout le monde disait que sa tête c’était son pied. Dès qu’il y avait corner, il y avait danger quand il était dans l’équipe. J’ai joué contre lui en National quand il était au Red Star et moi à Cholet. »
  •  La défense de : « À l’ancienne il y a Civelli à l’OGC Nice, c’était un tueur à gage mais aussi un meneur d’homme. Et ici il y a bien sûr Ibra Cissé avec qui j’ai le plus joué je pense. C’est le joueur qui se faisait le moins prendre à défaut. Un joueur puissant et il avait toujours un coup d’avance sur l’attaquant. C’est important pour un gardien d’avoir un joueur comme lui devant, toi tu ramasses les miettes derrière. »
  •  La vitesse de : « C’est aussi un joueur avec qui j’ai joué à Nice, c’est Franck Honorat. Il y a aussi le petit Amourat avec qui je joue en sélection, c’est une petite pile. Mais j’ai été formé avec Franck et il avait ce truc depuis tout jeune, j’ai rarement vu quelqu’un bombarder autant. Il peut jouer sur les deux côtés mais aussi en pointe. Une fois qu’il est lancé, il est compliqué à arrêter. »
  •  La détermination de : « Un mec qui ne lâchait rien sur le terrain avec qui j’ai joué c’est Baptiste Santamaria à Angers. Ce n’était pas spécialement un gros bosseur en dehors mais quand il était sur le terrain tu savais que tu pouvais compter sur lui jusqu’à la dernière seconde. Pour moi c’est ça la définition de la détermination. »
  •  Les dribles de : « Je suis obligé de citer Hatem Ben Arfa même si Adam Ounas est très intéressant dans ce domaine aussi. Pour moi Hatem, c’est du calibre de Lionel Messi dans ce domaine, il était inarrêtable. Qu’il soit lancé ou dans des petits espaces, c’était très compliqué de défendre sur lui. Comme pour Mathieu Bodmer, c’était que des entraînements mais c’était déjà très impressionnant. »
Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

20 avr 2024

Tidiam Gomis a connu sa première titularisation en professionnels sur la pelouse de l'AC Ajaccio ce soir
Groupe pro | Ligue 2 BKT : AC Ajaccio 2 - 1 SM Caen
Il s'agissait du premier match d'une série de trois rencontres pour le Stade Malherbe Caen ce samedi avec le déplacement sur la pelouse de l'AC...
En savoir
Groupe pro | Ligue 2 BKT : AC Ajaccio 2 - 1 SM Caen
AC Ajaccio / SM Caen : 2-0 Stade Michel Moretti But : Mickaël Barreto (20') & Christopher Ibayi (45') pour l'ACA Avertissement : Mickaël...
En savoir
Groupe pro | Ligue 2 BKT : AC Ajaccio 2 - 1 SM Caen
AC Ajaccio : François Joseph Sollacaro - Tony Strata, Clément Vidal, Cédric Avinel, Mohamed Youssouf - Tim Jabol Folcarelli, Thomas Mangani, Mickaël...
En savoir