"On se tourne vers la saison prochaine"

Alors que la saison des Bleu et rouge vient de s’achever, le Stade Malherbe Caen se prépare déjà pour l’édition 2019-2020 de la Domino’s Ligue 2.  Arnaud Tanguy, Directeur général, revient sur une saison contrastée et évoque les chantiers du club pour les semaines à venir. 

Arrivé il y a un an au Stade Malherbe Caen, l'heure est au bilan pour Arnaud Tanguy le directeur général du Stade Malherbe
Arrivé il y a un an au Stade Malherbe Caen, l'heure est au bilan pour Arnaud Tanguy le directeur général du Stade Malherbe

Après un net regain d’espoir en fin de championnat, le Stade Malherbe n’a finalement pu éviter la relégation en Ligue 2. Quelle analyse tirer de cette saison éprouvante ?

Nous sommes forcément très déçus d’être relégués en Ligue 2. Le couperet était passé pas loin les deux dernières saisons, malheureusement cette année nous n’avons pas réussi à sauver notre peau en Ligue 1. Si nous en sommes arrivés là c’est certainement parce que des choses ont été mal faites durant la saison. On aurait aussi aimé voir une équipe qui s’identifiait plus aux valeurs du club, je pense que l’on a un peu perdu ça cette année pour plusieurs raisons. Il  y a eu beaucoup de changements à l’intersaison et de nombreux joueurs cadres sont partis. On ne peut pas construire un collectif en un claquement de doigts, il faut du temps pour bâtir un groupe et une équipe, et je pense que nous avons pâti de ça cette saison. Il faut maintenant faire face à la situation et à la réalité, donc on va s’attacher à prendre les bonnes décisions pour être compétitif dès la saison prochaine, et être le plus ambitieux dans cette division.

S’agissant de la formation, le club trouve-t-il des motifs de satisfactions dans l’année qui vient de s’écouler ?

On a pu voir pas mal de jeunes qui ont montré le bout de leur nez en Ligue 1 cette saison. On a même fait des matchs où il y avait sur le terrain pas moins de 6 joueurs issus du centre de formation donc c’est une grande satisfaction. La formation fait partie de l’ADN du SMC et cette saison le confirme encore. Il faut souligner la progression des jeunes grâce aux éducateurs. Certains ont pu monter les marches qui leurs étaient prévues, à savoir jouer en Ligue 1 comme l’ont fait par exemple Herman Moussaki, Younn Zahary et Evens Joseph. Le fait qu’ils arrivent dans l’élite montre bien tout le travail qui a été fait en amont depuis quelques années. Nous continuons dans la même lignée puisqu’on a aussi 2-3 joueurs qui ont signé un contrat élite et qui progressent à un rythme intéressant. D’autre part, 6 de nos jeunes sont internationaux. Ca ne garantit pas le succès d’une carrière professionnelle mais ça donne quand même des temps de passage intéressants. Le fait d’être deux années de suite en phase finale U19 n’est pas non plus anecdotique. Ce n’est pas le principal mais forcément que lorsqu’il y a des résultats au bout c’est qu’il y a de la qualité.

"on veut être compétitif dès la saison prochaine"

Le duo Mercadal/Courbis vient de quitter le Stade Malherbe, des joueurs seront aussi amenés à partir. Comment s’organise le recrutement du staff et des joueurs ?

Le chantier prioritaire est naturellement de trouver rapidement le coach pour la saison prochaine. De leur côté, Yohan Eudeline le nouveau directeur du recrutement, Bernard Maraval et Loïc Pérard travaillent aussi à la constitution de l’effectif. Nous avons des joueurs sous contrat, il faut maintenant gérer les demandes éventuelles de ceux qui voudraient partir. Je dirais que pour l’instant on digère notre descente mais on avance, on est dans l’action pour se préparer au mieux à cette nouvelle saison qui va arriver très vite.

Quelles seront les conséquences financières de la descente en Ligue 2 ? En quoi cela pourrait-il impacter le Stade Malherbe ?

Tout simplement, le budget va être divisé par deux. Notre rôle en tant que dirigeants était d’anticiper une possible descente. Donc nous avons travaillé avec les équipes finances/comptabilité sur un budget Ligue 2 que nous présenterons à la DNCG le 13 juin. Nous sommes sereins quant à la capacité du Stade Malherbe à absorber ce choc de la descente. Cette diminution du budget ne devrait pas avoir d’impact sur le côté administratif. Le plus gros des charges et des revenus est lié d’un côté aux salaires des joueurs professionnels, de l’autre aux droits tv. Ce sont principalement ces deux éléments qui vont être divisés de deux tiers. Donc globalement, le budget du club devrait être divisé par deux.

Le Stade Malherbe a récemment annoncé la création d’une section féminine pour septembre prochain. Le projet prend-il forme ?

C’est un projet qui avance bien. Notre nouvelle responsable technique Anaïs Bounouar est arrivée début avril et travaille déjà beaucoup pour prendre en charge les 5 équipes qui verront le jour à la rentrée prochaine, à savoir une équipe sénior en R2, une équipe U18 ainsi que trois équipes jeunes. Lors des journées de recrutement, on a pu voir un vrai enthousiasme pour le football féminin et un grand intérêt pour le Stade Malherbe. La coupe de Monde féminine qui arrive va certainement rajouter de l’engouement et donner envie à certaines joueuses de prendre une licence. De nos jours, c’est presque une obligation morale pour un club de football professionnel d’avoir sa section féminine donc on ne déroge pas à la règle, et on accompagne ce mouvement avec joie et enthousiasme.

Le Stade Michel d’Ornano va connaître quelques modifications durant l’intersaison. Quelles seront-elles ?

Il n’y aura pas de grands travaux. Il est prévu de procéder à la rénovation des buvettes et des peintures seront refaites pour améliorer l’accueil et le confort de tous. Il s’agit tout simplement de l’entretien annuel car il faut rappeler que le Stade d’Ornano a 26 ans. Avec sa conception un peu à l’anglaise, c’est un beau stade qui le devient d’autant plus lorsqu’il est rempli et coloré. Nous continuons donc de l’entretenir pour que l’ambiance des soirs de matchs soit la plus belle possible. Quant à la pelouse, le fait qu’elle soit hybride nécessite un entretien annuel particulier, obligatoire à l’intersaison. Il y aura donc un scalpage pour enlever toute la partie naturelle et la renouveler. Il faut prévoir un délai de 6 semaines pour que cela repousse donc elle sera prête pour la reprise du championnat.

" il faut être à la hauteur des attentes de nos supporters"

Malgré les difficultés de l’équipe, le stade Michel d’Ornano a connu une forte affluence durant toute la saison. Que représentent les 83% de taux de remplissage pour le club ?

Naturellement, cela fait plaisir au club. On a fini fort. Lors des réceptions de Reims, Dijon et Bordeaux, on a vu un stade bruyant, rempli et coloré. C’est comme ça qu’on aime d’Ornano, que l’on soit joueur, supporter ou dirigeant! Le public est une part importante dans la vie du club. Certains sont fidèles depuis de nombreuses années et ce malgré les difficultés que le club peut rencontrer. Je pense qu’on peut être fier de ce qu’on a vu à la fin du championnat. Les salariés en charge des animations événementielles on fait un travail remarquable pour attirer un maximum de public, parfois dans un contexte compliqué comme avec les manifestations « gilets jaunes ». Après, l’équipe n’a pas toujours mérité d’être applaudie donc c’est normal parfois de montrer son mécontentement. On se tourne désormais vers la saison prochaine. Le MNK a récemment publié un communiqué incitant à se réabonner pour l’édition 2019-2020. Nous serons donc, je l’espère, à la hauteur des attentes de nos supporters, de toute la ville et de nos partenaires.

Les partenaires ont eux aussi fait preuve de fidélité avec de nouvelles prolongations, c’est aussi un motif de satisfaction ?

Oui c’était un de nos objectifs en début de saison, on voulait montrer à nos partenaires l’importance qu’ils ont pour un club comme le Stade Malherbe Caen. Le stade Malherbe réunit beaucoup d’entreprises de la Normandie et nous avons un rôle de lien dans le tissu économique local qui a encore très bien fonctionné cette saison. Nos partenaires n’ont jamais autant supporté Malherbe comme cette saison et nous les remercions pour leur soutien et leur fidélité . Nous avons annoncé récemment la prolongation des contrats de MCC , Kunkel , d’autres sont à venir , Isigny Ste Mère et Biostime nous ont confirmé leur soutien dans cette période délicate sportivement. Le lancement de notre équipe féminine a permis aussi à de nouveaux partenaires de nous rejoindre comme Laino qui sera visible sur la face avant. Je tiens à remercier l’équipe commerciale qui a fait un travail remarquable.

Depuis votre arrivée , de nombreux changements sont intervenus dans les services administratifs ? 

Tout à fait , pour diverses raisons environ 25% des salariés des services support ont changé depuis l’été dernier . Outre l’équipe commerciale avec 2 nouveaux éléments, une dizaine de nouveaux « Malherbistes » nous ont rejoint . Et nous venons de dire au revoir à 2 d’entre eux , Nicole Savary et Yves Rivière qui nous quittent après 18 ans et et plus de 30 ans de fidélité. Je sais pouvoir compter sur l’ensemble du personnel qui vit aussi les émotions procurées par le  terrain de manière exacerbée en étant à l’intérieur du club. Le club c’est également tous ces salariés de l’ombre qui travaillent avec passion et énergie pour Malherbe et je les remercie de leur implication. 

Afficher le sous titre: 
Partager cet article sur :

À lire également

17 aoû 2019

Rémy Riou et les caennais n'ont pas encaissé de but hier soir, deuxième clean-sheet de la saison pour le Stade Malherbe
Groupe pro | Domino's Ligue 2 : SM Caen 0 - 0 Chambly
J4 - SM Caen / FC Chambly : l'album-photos...
En savoir
Durel Avounou s'est créé deux occasions après son entrée en jeu à 15 minutes de la fin du match
Groupe pro | Domino's Ligue 2 : SM Caen 0 - 0 Chambly
Pas de vainqueur hier soir entre le Stade Malherbe Caen et le FC Chambly. Malgré une rencontre globalement dominée, les caennais n'ont pas réussi a...
En savoir

16 aoû 2019

Baisama Sankoh et les caennais obtiennent un deuxième clean-sheet cette saison après quatre matchs de championnat
Groupe pro | Domino's Ligue 2 : SM Caen 0 - 0 Chambly
Un point et pas de but pour le Stade Malherbe Caen ce soir lors de la réception du FC Chambly. Malgré la meilleure occasion pour Herman Moussaki en...
En savoir